«Je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis, mais je me battrai pour que tu puisses le dire».

Voltaire


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

 » Sujet d'Ordre Général » Dans le Coran et la Bible, les mots n’ont pas le même sens !

Dans le Coran et la Bible, les mots n’ont pas le même sens !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Stitten

avatar
C’est la déclaration d’un prêtre se prétendant specilaliste de l’Islam, pour noter :
« Entre le Coran et la Bible, tous les mêmes mots, sans exception, ont un autre sens car ils sont dans une cohérence doctrinale – vision de Dieu, de soi, du monde et des autres – très différente ».
Le prêtre prend l’exemple du mot Miséricorde : dans la Bible, c’est celui du Sauveur « bouleversé » dans ses entrailles, selon la racine biblique du mot.
L’islam a donné à la miséricorde un sens encore plus profond, en a fait un aspect essentiel de la vie du musulman, pour lequel Dieu le rétribue.
Une sourate entière du Coran est nommée ar-Rahman, c’est-à-dire « le Tout Miséricordieux ».
Dans le Coran, parmi les noms de Dieu, se trouvent deux termes : al Rahman, le Très miséricordieux et aussi par al Rahim, le tout miséricordieux. 
Al Rahman, peut-être simplement traduit par «Le Miséricordieux», et selon Ghazali ; ce titre ne peut être attribué qu’à Dieu seul.
On distingue parmi les noms de Dieu ceux qui désignent des qualités d’essence comme Al Rahman et ceux qui désignent des qualités d’action de Dieu comme al Rahim .
Cette phrase est un constant rappel de la miséricorde infinie de Dieu et de Ses nombreux bienfaits.
Dieu nous assure que quiconque commet un péché sera pardonné s’il se repent sincèrement et cesse de répéter le péché en question. Il dit :
« Votre Seigneur s’est prescrit à Lui-même la miséricorde. Et quiconque d’entre vous fait un mal par ignorance, se repent par la suite et s’amende… Alors Dieu est Pardonneur et Miséricordieux. » (Coran 6:54)

Dans le terme hébreu Rahum, il a une connotation féminine et renvoie aux entrailles maternelles.
 
La Bible ne dira-t-elle pas de Dieu qu’il a des entrailles de miséricorde ?
Le mot français de miséricorde a hélas, en langage courant une connotation quelque peu condescendante et contrit alors même que l’étymologie signifie un «cœur sensible à la misère » .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum