Forum Dialogue Religion Islamo Judéo Chrétienne et autres doctrines
Bienvenue

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre ce Forum,
Merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de vous inscrire, si vous ne l’êtes pas encore.
Forum Dialogue Religion Islamo Judéo Chrétienne et autres doctrines


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La Bible est abrogé par la Coran !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 La Bible est abrogé par la Coran !! le Sam 19 Nov - 14:57

Wahrani


Admin
Dans l’impossibilité d'établir l'authenticité de chaque partie du texte biblique. Certains ulémas comme Ibn Hazm pensent que la quasi-totalité (mu'zam) des textes actuels de la Torah, des Psaumes et d'autres Livres révélés n'est pas le message authentique laissé par les prophètes qui les avaient communiqués.
Et que la part demeurée authentique dans les livres présents aujourd'hui auprès des juifs est très minime. ("Layssat hiya-l-latî bi aydîhim, bal hâdhihî muharrafa kulluhâ, siwâ qalîlin minhâ") (On peut lire à ce sujet Al-Fissal, Ibn Hazm, 1/229, 237.)
L’abrogation, par Dieu, de certaines règles révélées par Lui-même dans l'ancien texte) font que d'une part  le Coran dit qu'il vient "déclarer véridiques" ("tasdîq") les Ecritures révélées avant lui, deux interprétations différentes du  Coran sont dites dans le verset suivant:
"Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous la fassions oublié. Nous en apportons un meilleur ou un semblable. Ne sait-tu pas qu’ Allah est Omnipotent?»  Coran 2:106
 
Une référence à cela est également faite dans le chapitre 16 verset 101 de la sourate Nahl . Le mot arabe mentionné est ayat qui signifie 'signes' ou 'versets' et qui peuvent également signifier «révélations».
Ce verset du Coran peut être interprété de deux façons différentes:
Les révélations qui sont abrogées sont ces révélations qui ont été révélé avant le Coran, par exemple la Torah, la Zabour et les évangiles.
Ici, Allah affirme qu'il n'entraîne pas les révélations antérieures à être oubliées, mais il les remplace avec quelque chose mieux ou similaire, indiquant que la Torah, la Zaboor et la les évangiles ont été remplacés par le Coran.
Si nous considérons que l'ayat mot arabe dans le verset ci-dessus se réfère aux versets du Coran et pas des révélations précédentes, puis il indique qu'aucun des versets du Coran sont abrogée par Allah mais remplacé par quelque chose de mieux ou similaire.
Cela signifie que certains versets du Coran, qui ont été révélé précédemment ont été remplacés par des versets qui ont été révélé plus tard.  
Il dit aussi d'autre part qu'il vient "prévaloir" ("haymana") sur elles :
"Et sur toi [ô Muhammad] Nous avons fait descendre le Livre avec la vérité [il s'agit du Coran], qui déclare véridique l'Ecriture avant lui et qui prévaut sur elle" (Coran 5/48).
Le Coran prévaut sur elles non pas dans le sens où il va les détruire, appeler à les détruire, empêcher juifs et chrétiens de les posséder, ou encore forcer juifs et chrétiens à se convertir à son message à lui, mais simplement dans le sens où il affirme que  étant le dernier message de Dieu, ses enseignements constituent les enseignements désormais agréés par Dieu.
Que le Coran sera intégralement préservé dans son authenticité originelle, tel que Dieu l'a révélé (Coran 15/9).
Dieu a rassemblé dans le Coran tout ce qui était dispersé dans les autres Livres[ en y rajoutant d’autres éléments.
De même que le Prophète (SAWS est le Sceau des Prophètes, le Coran est le Sceau des Livres révélés : Mohammad n’est le père d’aucun des vôtres, mais il est le Messager de Dieu est le sceau des prophètes » (Coran 33 40).
Sa Loi (d’essence divine) scelle et abroge les lois, les Livres saints et les Écritures anciennes. Il est même certains versets du Coran qui en abrogent d’autres.
 
En tout état de cause, le musulman n'ira en aucun cas chercher ses croyances ou ses normes dans les textes bibliques : il considère que la seule source possible pour cela est constituée des textes du Coran et de la Sunna,  

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Stitten


Le Sainte Coran etant la dernière rébélation implique le fait d’englober toutes les précédentes révélations et d’être préservé contre toute modification.
La législation islamique vient remplacer toutes les législations tirées des Ecritures antérieures, car ces dernières ont été victimes des modifications orchestrées par l'homme.
Les abrogations se font généralement sur les questions secondaires du droit, quant aux principes fondamentaux, comme l'unicité d'Allah, le Très-Haut, l'interdiction de l'idolâtrie et les fondements du culte (questions qui forment l'appel de base de tous les messagers), ils ne sont pas soumis à l'abrogation.
La loi venue avec Jesus a abrogé la loi de Moise
Concernant les prescriptions de Jesus, prophète des enfants d'Israël, Allah le Tout-Puissant, dit: «Et je confirme ce qu'il y a dans la Thora révélée avant moi, et je vous rends licite une partie de ce qui était interdit [...] » (Coran 3/50).
La loi islamique est intemporelle, elle est adaptée à chaque lieu et en tout temps, et elle embrasse la bonté des manifestations antérieures de la révélation. Allah dit: « Et sur toi (Mohammed) Nous avons fait descendre le Livre avec la vérité, pour confirmer le Livre qui était là avant lui et pour prévaloir sur lui. » (Coran 5/48).
Le Coran est différent des précédentes Ecritures pour les raisons suivantes :
Le Coran est miraculeux et inimitable. Rien de semblable à lui ne peut être produit par les êtres humains. Allah a défié les hommes et les djinns de pouvoir produire une chose semblable au Coran, dans le verset: « Dis : “Même si les hommes et les djinns s'unissaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s'ils se soutenaient les un les autres”.» (Coran 17/88).
Allah, le Tout-Puissant, a en outre défié les mécréants parmi les Arabes de pouvoir produire une seule sourate semblable à ceux du Coran, Il dit:  « Si vous avez un doute sur ce que Nous avons révélé à Notre Serviteur, tâchez donc de produire une sourate semblable et appelez vos témoins, (les idoles) que vous adorez en dehors d'Allah, si vous êtes véridiques. »(Coran 2/23).
Après le Coran, aucune révélation ne se fera, ce qui implique qu’il ni aura plus de livre. Tout comme le Prophète Mohammed (SAWS) est le dernier prophète, le Coran est le dernier livre.
Allah S’est chargé de protéger le Coran contre l'altération, de le protéger contre la corruption et de le préserver de la distorsion (comme indiqué dans le verset Coran 15/09.
D'autre part, les Ecritures anciennes ont subi des modifications et des distorsions et ne sont pas dans leur forme originale (Coran 4/46)).
Le Coran d’une part confirme les Ecritures précédentes et d'autre part il prévaut sur elles (Coran 5/48).
Le Coran abroge les précédents écrits, ce qui signifie qu'il annule les décisions des précédentes Ecritures et les rend inapplicables.
La loi des anciennes Ecritures n'est donc plus applicable ; les décisions antérieures ont été abrogées par la nouvelle législation islamique.
Par conséquent, Allah n'accepte aucune autre religion que l'Islam, Il dit: « Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants. » (Coran 3/85).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum