«Je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis, mais je me battrai pour que tu puisses le dire».

Voltaire


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

 » Christianisme » Le christianisme s’est noyé dans sa pédophilie !

Le christianisme s’est noyé dans sa pédophilie !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Stitten

avatar
L’omerta en vigueur dans l’Église catholique au visage sinistre pour imposer le secret aux victimes d’abus sexuel de la part d’un prêtre, et au prêtre auprès de qui sont dénoncés les faits, et à tout témoin éventuel, pour certains  la dénonciation de cette loi de silence entraîne l’excommunication. En général c’est motus et bouche cousue !
Cela veut dire: prie, confesse-toi, tais-toi, approuve sans réserve tout ce que dit le Vatican, même s’il fait marche arrière.
Le Saint Esprit se chargera de pardonner !
Pour l’illustrer, sans l’excuser, la loi de ce silence, il faut revenir aux mentalités d’une culture de rigueur morale encore très stricte, notamment dans le domaine sexuel, la pédophilie restait taboue, peu connue, enfouie dans les consciences des abuseurs et des victimes, sans information ni médiatisation aucune, ce qui explique en partie la passivité et la négligence des responsables. La peur du scandale a fait le reste, oubliant totalement le bien et l’avenir du croyant. L’habitude de l’Eglise d’être constamment sur la défensive devant les attaques de pédophilie l’a fait se refermer sur elle-même devant ces révélations, aveuglant ses responsables devant l’évidence  qui se soucient uniquement à ne pas rendre la vie de l’Eglise encore plus difficile qu’elle n’était par des révélations inconvenantes.
La vérité n’était pas bonne à dire !
De très jeunes fillettes, de différents ages, ont rapporté avoir été tripotées par le religieux durant la confession ou au catéchisme :
Quand il nous demande nos péchés, il nous caresse les seins.  Disaient elles !
Selon ces témoignages convergents, il pose sa main sur la tête, le cou, les cuisses des fillettes, ou même la glisse sous leur pull-over. Les familles qui ont osé déposer plainte sont, dans les villes concernés, vues d’un mauvais œil, car tenues pour responsables du départ de ce prêtre, dont le blâme et la sanction ne reste le plus souvent q’un cas d’attouchements avec un acquittement parmi tant et tant d’autres ! »
Le cas à citer en exemple serait le rapport établi par le Gouvernement de l’Irlande qui dénonce des abus sexuels perpétrés durant des décennies par des dizaines de prêtres et de moines du diocèse de Dublin sur des centaines d’enfants, surtout des garçons, notamment dans des orphelinats et des écoles techniques.
«Un climat de peur, créé par des sanctions omniprésentes, s’est propagé à la majeure partie des institutions, en tout cas à toutes les institutions de garçons », qui étaient devenues des lieux de peur, d’abandon et de violences sexuelles, où les enfants vivaient dans un climat de terreur quotidien, en se demandant d’où viendraient les prochains coups ».
Ce rapport dénonce également que les prêtres, moines et prélats étaient bien placés pour savoir que ces plaintes étaient justifiées et qu’ils ont préféré étouffer le scandale,  
«Le pape partage l’indignation, le sentiment de traîtrise et la honte ressentis par de nombreux fidèles en Irlande»,
déclare le Vatican le 11 décembre 2009.
Des religieux sont certes directement impliqués dans une affaire de pédophilie qui a fait trembler l’église. Après l’Inquisition c’est l’une des pires facettes de l’Eglise catholique.
Une autre affaire de pédophilie, la plus grave par le nombre d'inculpés, à toucher l'Eglise espagnole, le pape s'était ému de la lettre d'un jeune homme de 25 ans, se présentant comme membre de l'Opus Dei et dénonçant les abus sexuels qu'il dit avoir subis à Grenade (sud de l'Espagne).
Le pape l'avait encouragé à porter plainte. Dix prêtres et deux laics ont ensuite été mis en examen pour participation aux abus sexuels dénoncés par la victime en tant qu'auteurs ou complices, entre 2004 et 2007.
La victime a raconté avoir subi des sévices et des viols de la part du prêtre de sa paroisse entre l'âge de 14 ans et 17 ans, avec la participation ou la complicité des autres inculpés qui se réunissaient dans une villa avec piscine à Grenade.
Cependant les ecclésiastiques ne sont pas tous homosexuels, et l’on en a des preuves   sur les abus sexuels commis sur des religieuses
En Afrique, nombre de femmes rentrent dans les ordres sans véritable vocation, pour échapper à la misère. Les congrégations Européennes subissent une crise de recrutements par vocations : elles ont donc besoin de ces religieuses africaines, comme main-d’œuvre dans leurs maisons de retraites. Ces nonnes travaillent de 6h à 20h, et se sentent souvent discriminées par rapport aux nonnes européennes. Leurs papiers sont parfois confisqués par la mère supérieure.
Certaines finissent donc par céder aux avances d’ecclésiastiques: une nonne témoigne avoir des relations permanentes avec deux évêques.
Une demi-douzaine de nonnes séropositives a été renvoyée en Afrique sans le moindre soutien financier ou moral.
En 2010, un rapport confirmait déjà les abus sexuels dont sont victimes des nonnes de la part de prêtres dans 23 pays dénonçant l’hypocrisie du Vatican : car le Pape  et son secrétaire d’Etat avaient bloqué la commission qui enquêtait sur ces abus où la cruauté physique et mentale versés à un érotisme pervers.
Conclusion, Il apparaît évident que le statut inférieur des femmes dans la société et dans l'Eglise est un facteur à considérer. On leur a appris à s'estimer inférieures, à être soumises et à obéir. Il est compréhensible, alors, qu'une religieuse trouve impossible de résister à un membre du clergé qui lui demande des faveurs sexuelles. Ces hommes sont vus comme des figures d'autorité à qui l'on doit obéir. De plus, habituellement plus instruits, ils ont reçu une formation théologique beaucoup plus avancée que les religieuses. Ils peuvent user d'arguments théologiques spécieux pour justifier leurs demandes et leur conduite.»
L’Eglise d’aujourd’hui et tous les chrétiens paient les conséquences du comportement et de l’orgueil insensé du Vatican. C’est l’évidence même, que l’Eglise dans son orgueil inouï ne voit même pas. Ce comportement lamentable conduit au scandale (la perte de la foi) et à la destruction de l’idéal des enseignements   dans les cœurs et c’est très grave.
Et on ose nous faire par outrecuidance des leçons sur le respect de la vie..

Wahrani

avatar
Admin
Les bagnes religieux pour enfants étaient aussi bien présents en France jusque dans les années 70, notamment les bagnes pour filles via les institutions du Bon Pasteur (plus d’une centaine dans toutes les villes moyennes et grandes villes de France qui ont fonctionné de 1842 à 1982).
Et il y a toujours un non-dit sur ces institutions qui ont en grande partie été des lieux de sévices et de maltraitances diverses aussi bien pour garçons que filles de la part de religieux et religieuses.
Un exemple que celui d’un garçon de 12 ans contre qui le curé porte plainte. Le jeune homme fume ostensiblement, ne retire pas sa casquette et tient des propos irrévérencieux au passage d’une procession. Coupable de « trouble à l’ordre public sur le parcours d’une procession et pendant l’exercice du culte », celui-ci est condamné à deux ans de maison de correction.
Les enfants errants, les mendiants et les petites filles qui se prostituent, sont également enfermés.


D’autres encore viennent de l’Assistance publique, après une mauvaise conduite dans leur famille d’accueil par exemple.

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Al-Khansa

avatar
Par ailleurs, le prêtre pédophile est un représentant de Dieu sur Terre, en faisant son acte, il donne la bénédiction à sa victime.
On peut avoir des rés
erves sur un dogme de bizarreries !!!

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum