«Je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis, mais je me battrai pour que tu puisses le dire».

Voltaire


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

 » Christianisme » Le Christianisme face aux apostats.

Le Christianisme face aux apostats.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Le Christianisme face aux apostats. le Dim 16 Oct - 18:46

Stitten

avatar
L'un des mythes le plus abondamment véhiculé à propos du Christianisme est le fait que cette religion interdirait aux chrétiens de punir ceux qui s'opposent à l'Évangile. Nous allons voir dans cet article que le christianisme ordonne la mise à mort des hérétiques (ceux qui divergent, ceux qui s'opposent à l'Évangile).

Paul décrit le cas d'une personne ayant commit un inceste, l'a compare aux impudiques, aux cupides, aux ravisseurs et aux idolâtres, et dit qu'il faut les mettre à mort :

1Corinthiens 5 1  On entend dire généralement qu'il y a parmi vous de l'impudicité, et une impudicité telle qu'elle ne se rencontre pas même chez les païens; c'est au point que l'un de vous a la femme de son père.
2  Et vous êtes enflés d'orgueil! Et vous n'avez  pas été plutôt dans l'affliction, afin que celui qui a commis cet acte fût ôté du milieu de vous!
3  Pour moi, absent de corps, mais présent d'esprit, j'ai déjà jugé, comme si j'étais présent, celui qui a commis un tel acte.
4  Au nom du Seigneur Jésus, vous et mon esprit étant assemblés avec la puissance de notre Seigneur Jésus,
qu'un tel homme soit livré à Satan pour la destruction de la chair, afin que l'esprit soit sauvé au jour du Seigneur Jésus.
6  C'est bien à tort que vous vous glorifiez. Ne savez-vous pas qu'un peu de levain fait lever toute la pâte?
7  Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.
 
Frédéric Godet confirme que cette personne qui a commit l'inceste a été tuée par Paul :
Pas un de ces beaux parleurs, ni la communauté elle-même, ne se sont élevés contre un pareil scandale : ils n'ont songé ni à faire rentrer le coupable en lui-même, ni à dégager du moins la responsabilité de l'église ! Ils auraient dû se réunir, mener deuil tous ensemble et agir de telle sorte que cette tache disparût du milieu d'eux.
 
De même, Pierre a tué un couple qui en volant une propriété ont mentis et tentés les Saint-Esprit :
 
Actes 5 1 Mais un homme nommé Ananias, avec Saphira sa femme, vendit une propriété,
2  et retint une partie du prix, sa femme le sachant; puis il apporta le reste, et le déposa aux pieds des apôtres.
3  Pierre lui dit: Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton coeur, au point que tu mentes au Saint-Esprit, et que tu aies retenu une partie du prix du champ?
4  S'il n'eût pas été vendu, ne te restait-il pas? Et, après qu'il a été vendu, le prix n'était-il pas à ta disposition? Comment as-tu pu mettre en ton coeur un pareil dessein? Ce n'est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu.
5  Ananias, entendant ces paroles, tomba, et expira. Une grande crainte saisit tous les auditeurs.
6 Les jeunes gens, s'étant levés, l'enveloppèrent, l'emportèrent, et l'ensevelirent.
7  Environ trois heures plus tard, sa femme entra, sans savoir ce qui était arrivé.
8  Pierre lui adressa la parole: Dis-moi, est-ce à un tel prix que vous avez vendu le champ? Oui, répondit-elle, c'est à ce prix-là.
9  Alors Pierre lui dit: Comment vous êtes-vous accordés pour tenter l'Esprit du Seigneur? Voici, ceux qui ont enseveli ton mari sont à la porte, et ils t'emporteront.
10 Au même instant, elle tomba aux pieds de l'apôtre, et expira. Les jeunes gens, étant entrés, la trouvèrent morte; ils l'emportèrent, et l'ensevelirent auprès de son mari.
 
Or Si Pierre a tué Ananias et sa femme parce qu'il a menti au Saint-Esprit, cela signifie que quiconque porte atteinte au Saint-Esprit, ne serait-ce qu'en l'insultant, sera mis à mort par un véritable chrétien qui suivra l'exemple de Pierre.
 
Maintenant, lisons ces paroles de Paul :
Romains 13 1 Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures; car il n'y a point d'autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu.
2 C'est pourquoi celui qui s'oppose à l'autorité résiste à l'ordre que Dieu a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes.
3 Ce n'est pas pour une bonne action, c'est pour une mauvaise, que les magistrats sont à redouter. Veux-tu ne pas craindre l'autorité? Fais-le bien, et tu auras son approbation.
4 Le magistrat est serviteur de Dieu pour ton bien. Mais si tu fais le mal, crains; car ce n'est pas en vain qu'il porte l'épée, étant serviteur de Dieu pour exercer la vengeance et punir celui qui fait le mal.
 
Dans ce passage, Paul ordonne à ce que toute personne soit soumise à ceux qui ont le pouvoir. A l'époque où Paul dit ceci, ceux qui avaient le pouvoir étaient les romains. Il nous indique que toute personne ayant autorité, est un serviteur de Dieu, car toute puissance est donnée par Dieu. Cela est parce que le magistrat ordonnera ce qui est convenable, et interdira ce qui est blâmable, ou du moins, ce qui l'est selon lui.
 
Cependant, lorsque par la suite les magistrats ne seront plus des païens, mais des chrétiens, les choses bonnes et les choses mauvaises seront différentes. Par exemple, chez le chrétien, la pire des choses est d'enfreindre les commandements de Dieu, en particulier le premier qui ordonne d'adorer Dieu seul. Nous verrons plus bas ce qui est caractérisé par le mal chez le chrétien.
 
Paul nous dit que ce serviteur viens punir les gens qui font le mal, cette punition est voulue de Dieu, c'est lui qui en donne le pouvoir. Ce serviteur de Dieu a donc le pouvoir de vie ou de mort sur ceux qui lui sont soumis s'ils commettent ce qui est mauvais, car comme nous le dit le verset 4, il ne porte pas l'épée pour rien.
 
Le théologien Adam Clarke, nous dit que le pouvoir est donné par Dieu afin d'encourager ce qui est bon, et de punir ce qui est mauvais :
Le serviteur de Dieu qui aura l'autorité vengera donc ceux qui mettent Dieu en colère, en particulier en adorant des fausses divinités.
 
le serviteur de Dieu punit le mal :
Romains 13.4 Le magistrat est serviteur de Dieu pour ton bien. Mais si tu fais le mal (kakos), crains; car ce n'est pas en vain qu'il porte l'épée, étant serviteur de Dieu pour exercer la vengeance et punir celui qui fait le mal (kakos).
1 Corinthiens 10 5 Mais la plupart d'entre eux ne furent point agréables à Dieu, puisqu'ils périrent dans le désert.
6 Or, ces choses sont arrivées pour nous servir d'exemples, afin que nous n'ayons pas de mauvais (kakos) désirs, comme ils en ont eu.
7 Ne devenez point idolâtres, comme quelques-uns d'eux, selon qu'il est écrit: Le peuple s'assit pour manger et pour boire; puis ils se levèrent pour se divertir.
 
Paul dit qu'Alexandre lui a fait beaucoup de mal :
2 Timothée 4:14 Alexandre, le forgeron, m'a fait beaucoup de mal (kakos). Le Seigneur lui rendra selon ses oeuvres.
 
Or, quel était le mal qu'avait causé Alexandre à Paul? Il s'opposait simplement à la parole de Dieu, il était un hérétique :
 
Le  savant Jean Calvin nous déclare qu'il faut exécuter les malfaiteurs :
Et voici un passage notable pour prouver la puissance du glaive. Car si le Seigneur en armant le Magistrat, lui a aussi commis et commandé l'usage du glaive, toutes fois et quand il punit de mort les malfaiteurs, en exécutant ainsi la vengeance de Dieu, il obéit à ses commandements. Que ceux donc qui disent que c'est mal fait de répandre le sang des malfaiteurs, aillent plaider contre Dieu.
Jean Calvin, commentaire sur le Nouveau Testament, Tome 3, commentaire sur Romains 13.4, page 230.
 
Saint Thomas d'Aquin dit que le magistrat a pour but de punir ceux contre qui Dieu est en colère et qu'il doit le venger,  il développe cette raison, en disant (verset 4) : "Il porte, dis-je, "le glaive, car il est le ministre et le vengeur de Dieu," c'est-à-dire l'exécuteur de sa vengeance, "pour sa colère," c'est-à-dire pour exécuter les ordres de la colère de Dieu, en d'autres termes son juste jugement "à l'égard de celui qui fait le mal," c'est-à-dire à l'égard du malfaiteur
 
Toujours avec Saint Thomas d'Aquin, en se basant sur les propos d'un des plus grands Pères de l'Église, Saint Jérôme, dit qu'il faut mettre à mort les hérétiques après deux avertissements :
 
S. Jérôme dit en effet ceci, qu'on trouve dans les Décrétales: " Il faut couper les chairs pourries et chasser de la bergerie la brebis galeuse, de peur que tout le troupeau ne souffre, ne se corrompe, ne pourrisse et périsse
 
En conclusion, il est faux de dire que le Christianisme ne punit pas de mort ceux qui s'opposent à sa doctrine, même si cette opposition se fait oralement. Au contraire, le Nouveau Testament stipule que le magistrat doit punir ceux qui font le mal et provoquent la colère de Dieu, qu'il le venge. C'est pour cette raison que les chrétiens ont condamné ceux qui les contredisaient et ont tué les hérétiques.
C'est ce que nous rapporte David Guzik, dans son commentaire, lui qui, bien qu'étant contre la peine capitale contre les hérétiques, reconnaît que l'Église à très souvent punit de mort les hérétiques

Salâh Ed-Dîn

avatar
Starheater a écrit:
Elle est là l'erreur des Musulmans quand ils lisent la Bible, ils ne savent pas que la Bible s'exprime souvent d'une façon Métaphorique contrairement au Coran qui lui s'exprime clairement, enfin, presque.
Pour avoir la preuve "évidente" de ce que je t'affirme tu n'as qu'à lire le verset 3 du chap. 5, dans ce verset Paul parle de lui-même, il dit "qu'il est absent de "corps", or ce n'est pas la réalité, ce n'est qu'une façon de s'exprimer, or dans les autres versets il continu sa Métaphore en mentionnant qu'un tel individu doit avoir sa chair livré à la destruction par Satan, autrement dit; Satan est invité à le rendre stérile dans sa chair de toute envie, car c'est la chair qui produit les indispositions face à Dieu.
C'est pourquoi que Paul invite la communauté à prier pour que Satan indispose cet homme dans sa chair.
Ce n'est réellement pas sa vie qu'il veux que Satan lui enlève, sinon, comment cet homme pourrait avoir son esprit libéré des entraves de la chair, c'est en détruisant cette chair par l'intérieur que l'esprit se libère, or si cet homme meure, il ne pourra pas avoir son esprit libéré.
Starheater
 Frédéric Godet confirme que cette personne qui a commit l'inceste a été tuée par Paul :
Pas un de ces beaux parleurs, ni la communauté elle-même, ne se sont élevés contre un pareil scandale : ils n'ont songé ni à faire rentrer le coupable en lui-même, ni à dégager du moins la responsabilité de l'église ! Ils auraient dû se réunir, mener deuil tous ensemble et agir de telle sorte que cette tache disparût du milieu d'eux.
 
De même, Pierre a tué un couple qui en volant une propriété ont mentis et tentés les Saint-Esprit :

Wahrani

avatar
Admin
Starheater a écrit:Ce que Frédéric Godet dit n'est pas Paroles d'Évangiles, je dirait même le contraire, Paul n'a jamais tué personnes, le cas du couple qui ont mentis à l'Esprit Saint ne furent aucunement lapidés, il sont morts à cause de l'Esprit Saint, les Apôtres et Disciples du Christ n'ont aucun Pouvoir sur la Vie et la Mort, seul le Christ possède ce Pouvoir par l'Esprit Saint. Il faut bien comprendre ce point qui est très facile à trouver dans la Bible.
Starheater
Mais Pierre a tué un couple qui en volant une propriété ont mentis et tentés les Saint-Esprit ! 

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum