Forum Dialogue Religion Islamo Judéo Chrétienne et autres doctrines
Bienvenue

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre ce Forum,
Merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de vous inscrire, si vous ne l’êtes pas encore.
Forum Dialogue Religion Islamo Judéo Chrétienne et autres doctrines


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le Paradis chez les Chrétiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Le Paradis chez les Chrétiens le Ven 5 Mai - 16:02

Wahrani

avatar
Admin

Le christianisme ne dit pas autre chose : aux pauvres, aux simples d'esprit, le Royaume de Dieu leur appartient. Heureusement, pas de Houris, mais des ailes, ainsi les chrétiens auront la possibilité de survoler le paradis ou jardin d'Eden des juifs qui est bien limité à soixante fois plus grand que l'Egypte (Trop petite pour recevoir l’ensembles de Juifs) En  effet les  juifs ont limités leur Paradis a soixante fois plus grand que l'Egypte

Quant au sexe, des chrétiennes avec leur liberté sexuelle,  elles auront celui des anges.

Pour les musulmans le paradis est le séjour préparé aux justes, à ceux qui font l'aumône dans la prospérité et dans l'adversité, et qui, maîtres des mouvements de leur colère, savent pardonner à leurs semblables. Sourate III, 127.

Dieu appelle les humains au séjour de la paix, et conduit ceux qu'il veut dans les voies du salut. Une récompense magnifique sera le partage des bienfaisants. La noirceur et la honte ne voileront jamais leur front; ils habiteront éternellement le séjour des éternelles voluptés. Sourate 10, 36, 37.

 Ceux qui ont eu la crainte du Seigneur seront sauvés. Ils posséderont le séjour du bonheur. Le mal et la peine n'approcheront point d'eux. Sourate 39, 62.

Annonce à ceux qui croient et qui font le bien, qu'ils habiteront des jardins ou coulent des fleuves. Là, ils trouveront des femmes purifiées (houris). Ce séjour sera leur demeure éternelle [...]. Dieu ne rougit pas de te déclarer ceci en parabole. Les croyants savent que la parole est la vérité; mais les infidèles disent : Pourquoi le Seigneur propose-t-il de semblables allégories?  Sourate 2, 23, 24.»

 An-Nisaa - 4.124. Et quiconque, homme ou femme, fait de bonnes oeuvres, tout en étant croyant... les voilà ceux qui entreront au Paradis; et on ne leur fera aucune injustice, fût-ce d'un creux de noyau de dattes.

c'est exactement la même récompense homme ou femme pas de différence:

Al-i'Imran - 3.195. Leur Seigneur les a alors exaucés (disant) : “ En vérité, Je ne laisse pas perdre le bien que quiconque parmi vous a fait, homme ou femme, car vous êtes les uns des autres. Ceux donc qui ont émigré, qui ont été expulsés de leurs demeures, qui ont été persécutés dans Mon chemin, qui ont combattu, qui ont été tués, Je tiendrai certes pour expiées leurs mauvaises actions, et les ferai entrer dans les Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, comme récompense de la part d'Allah.” Quant à Allah, c'est auprès de Lui qu'est la plus belle récompense.

Nous aurons donc compris que le propos du Coran consiste à définir l’état de perfection et de pureté d’une élite féminine parmi les élus du Paradis.

l n’y a donc pas de Houris au Paradis, ce qui n’était qu’un adjectif qualificatif indiquant la pureté a été improprement réduit à un nom commun, dérive linguistique commune traduisant un abus de sens et dissimulant un abus des sens. N’eussent été les voiles de l’exégèse, nous aurions pu identifier aisément ces Pures, ces saintes parmi les sain

« Ils seront accoudés sur des divans alignés et Nous les unirons à des Pures aux yeux d’une grande beauté. » Sourate 52 20 ;

« Ils revêtiront des habits de fine soie et de brocart, se faisant face ; ainsi, et Nous les unirons à des Pures aux yeux d’une grande beauté. » Sourate 44. 54.

Pure félicité paradisiaque, immuable, parfaite, inaccessible aux sens et à la raison. Dès lors, il apparaît évident que la seule différence entre les femmes élues au Paradis et les femmes élevées au rang de « houris » est affaire de degré tout comme il existe des degrés spirituels au Paradis, une hiérarchie de la béatitude, si ce concept peut réellement faire sens pour notre entendement.

Le Coran n’est ni patriarcal, ni misogyne, ni phallocrate ou sexiste, il ne prône pas une inégalité foncière entre les genres qui ferait de la femme un être de deuxième zone.

Ce sont les hommes qui ont imposé au Coran cette lecture en interprétant et sur interprétant la totalité des matériaux disponibles.

En réalité le  Coran est sacré pour tous les musulmans modérés ou autres il ne comporte en son sein aucune erreur scientifique ou autre. Bien au contraire tout en lui n'est que Vérité et ce qui le rend encore plus parfait c'est bien sur sa réalité et son pragmatisme.
 
Le Coran au contraire appelle à la réflexion et à l’analyse, à la compréhension et à la préhension intellectuelle.  
Sourate 4/82, Sourate 38/29, Sourate 47/24
Par ces versets Allah invite les croyants à examiner, réfléchir et méditer le Coran et ce, en totale intelligence et rationalité.  Tout effort de compréhension est ijtihâd et tout jihâd connaît victoires ou défaites
Par bonheur la raison en Islam ne s’oppose aucunement à la foi, tout comme la foi ne s’oppose à la raison.

l n’y a donc pas de Houris au Paradis, ce qui n’était qu’un adjectif qualificatif indiquant la pureté a été improprement réduit à un nom commun, dérive linguistique commune traduisant un abus de sens et dissimulant un abus des sens. N’eussent été les voiles de l’exégèse, nous aurions pu identifier aisément ces Pures, ces saintes parmi les sain

« Ils seront accoudés sur des divans alignés et Nous les unirons à des Pures aux yeux d’une grande beauté. » Sourate 52 20 ;

« Ils revêtiront des habits de fine soie et de brocart, se faisant face ; ainsi, et Nous les unirons à des Pures aux yeux d’une grande beauté. » Sourate 44. 54.

Pure félicité paradisiaque, immuable, parfaite, inaccessible aux sens et à la raison. Dès lors, il apparaît évident que la seule différence entre les femmes élues au Paradis et les femmes élevées au rang de « houris » est affaire de degré tout comme il existe des degrés spirituels au Paradis, une hiérarchie de la béatitude, si ce concept peut réellement faire sens pour notre entendement.

Le Coran n’est ni patriarcal, ni misogyne, ni phallocrate ou sexiste, il ne prône pas une inégalité foncière entre les genres qui ferait de la femme un être de deuxième zone.

Ce sont les hommes qui ont imposé au Coran cette lecture en interprétant et sur interprétant la totalité des matériaux disponibles.

 
 
 

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum