Debat Culturel Inter Religieux

«Je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis, mais je me battrai pour que tu puisses le dire».

Voltaire

Debat Culturel Inter Religieux


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Debat Culturel Inter Religieux » Christianisme » Mes questions aux chrétiens !!!!!

Mes questions aux chrétiens !!!!!

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Mes questions aux chrétiens !!!!! le Mar 6 Mar - 16:23

Wahrani

avatar
Admin
Pour l'image je vois le christianisme comme le petit cadet qui fait sa crise d'ado (inculte, satanique, comédie digne de honte et de mépris. signe d’incompréhension et maladie du mensonge) avec cette certitude absolue d’avoir la seule vérité et avoir le pouvoir du pardon alors que les autres religions sont diablement inspirées.
Le mythe central de cette religion était la croyance en ce sacrifice, et un partage mystique de la mort de la divinité, que formaient la seule voie vers le salut. Cependant l’affirmation que Jésus est Dieu et que la Bible enseigne une divinité trinitaire est encore plus un exercice d’endoctrinement qu'un fait réel.
Mais la chose étonnante à propos de cette emphase est qu'aucun chrétien ne semble l’expliquer, comme décrit par les mots attribués à Jésus:
"Voyant qu'ils ne voient pas, et n'entendant pas, ils ne comprennent pas non plus." (Matthieu 13:13)
Ou encore ce mariage du dieu des chrétiens !!!! :
Jésus biblique qui épousera sa fiancée Christ (l'église chrétienne) au repas de noces de l'agneau !
Réjouissons-nous, réjouissons-nous et donnons-lui gloire pour le mariage de l'agneau est venu, et sa fiancée s'est fait prêt. !!!  Apocalypse 19.7 
 
Sur le Salut chrétien : (axiome de saint Cyprien, «Hors de l’Église point de salut »)
Pourquoi tant de mystère et de confusion, tant d’incertitude et de désaccord sur ce en quoi consiste le salut pour réinterpréter les grandes lignes de la foi chrétienne ?
Le Salut est une notion spirituelle qui signifie «délivrance et libération». Le chrétien se trouve responsable d’un salut au-delà de la mort, sous forme d’immortalité ou de vie éternelle.
Les chrétiens disent que "Dieu a perdu son fils unique pour nous sauver".
Pourquoi Dieu a-t-il perdu Jésus s'il possède l'univers entier?
S'il était agréable à Dieu d'avoir des fils, il aurait pu créer de nombreux fils semblables à ceux de Jésus. Alors, quel est l’intérêt de ce fils unique ?
Pourquoi la Bible dit-elle que Jésus voulait mourir sur la croix, quand celui qui était sur la croix criait:
"Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?"  Matthieu 27:45 et Marc 15:33?
Si Dieu avait voulu sauver, n'aurait-il pas pu le faire sans sacrifier Jésus?
Dieu est juste et la justice exige que personne ne soit puni pour les péchés des autres ni que certaines personnes soient sauvées en punissant les autres. La prétention que Dieu a sacrifié Jésus pour sauver parce qu'il était juste est tout à fait contraire à la définition de la justice ?
Si tous les chrétiens sont sauvés par Jésus et vont au paradis quoi qu'ils fassent, alors les enseignements de Jésus ne sont pas ad hoc et la définition du bien et du mal est ainsi rendue non pertinente.  
Les chrétiens disent que les humains ne vont au Ciel que par Jésus, mais dans les écrits chrétiens il est dit :
Car le mari non croyant est sanctifié en ce qui concerne [sa] femme, et la femme non croyante est sanctifiée en ce qui concerne le frère ; autrement, vos enfants seraient réellement impurs, mais maintenant ils sont saints 1 Corinthiens 7: 14
Cela va à contre sens de l'affirmation de la Bible selon laquelle la seule voie vers le ciel passe par Jésus?
Selon les chrétiens, ceux qui n'ont pas été baptisés iront en enfer. Ainsi même les nourrissons et les bébés vont en enfer s'ils ne sont pas baptisés, puisqu'ils sont nés avec un péché originel hérité.  
Pourquoi Dieu punirait-il les non chrétiens pour des péchés qu'ils n'ont jamais commis?
Le Saint Qu’ran contient clairement un verset qui décrit bien cette maladie bien cultivée:
"Sourds, muets et aveugles, ne reviendront-ils pas sur le chemin?" Qu’ran 2:18.

Sur l’Esprit Saint ce grand inconnu ?
Les chrétiens prient l’Esprit Saint et le reconnaissent comme la troisième personne de la Trinité. Le Saint esprit est illustré par    une Colombe au titre des Images Saintes.  
Les chrétiens se sentent mal à l’aise lorsqu’on parle de l’Esprit Saint (ou du Saint-Esprit) :
- Pour certains, l’Esprit Saint est une force, une force divine, englobant tout et déterminant le cours des événements humains.
- D’autres conçoivent l’Esprit Saint non comme une force impersonnelle mais comme une personne, un agent envoyé par Dieu pour accomplir sa volonté, en quelque sorte un des anges principaux.
- Pour d’autres encore, l’Esprit est simplement un autre nom du seul vrai Dieu, un nom qui souligne sa nature invisible.
Le seul endroit dans la Bible où le Paraclet a été appelé le Saint-Esprit est dans Jean 14:26
"Mais le Paraclet, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, il vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout. que je vous ai dit " .
Qu'est-ce que le Saint-Esprit a apporté ou enseigné pendant les 2000 dernières années?
Les chrétiens disent que le Paraclet signifie le Saint-Esprit.  Jésus a dit dans Jean 16: 7-8: "Si je ne pars pas, le Paraclet ne viendra pas vers vous" .
Cela ne pouvait pas signifier l'Esprit Saint, puisque l'Esprit Saint aurait été là avant même que Jésus soit né comme dans Luc 1:41: "Elizabeth était remplie du Saint-Esprit" .
Ici, le Saint-Esprit était également présent pendant la vie de Jésus.
Alors, comment cela pourrait-il correspondre à la condition que Jésus doit partir pour que le Saint-Esprit vienne?
Dans Jean 16: 7-8, il est dit: "Mais si tu vas, je te l'enverrai. Et quand il viendra, il convaincra le monde des péchés et de la justice et du jugement " .

Est-ce que le Saint-Esprit parle aussi aux bons chrétiens et aux mauvais chrétiens?
Est-ce que le Saint-Esprit est avec eux tout le temps ou juste à certains moments?
Quand commence-t-il à rendre visite à une personne qui veut devenir chrétienne?
Comment pouvez-vous, en tant que chrétien, dire si le Saint-Esprit est à l'intérieur d'un autre chrétien? 
Comment se fait-il que de nombreux Chrétiens aient dupé les gens en prétendant que le Saint-Esprit était en eux seulement pour être ensuite converti à une autre religion?
Est-ce que le Saint-Esprit dicte ce que les chrétiens devraient faire sans choix ni liberté ou est-ce seulement les guide et ils ont la liberté de suivre ou pas?
Si le Saint-Esprit dicte ce que le chrétien devrait faire, pourquoi les chrétiens commettent-ils des péchés et commettent-ils des erreurs? 
Comment pouvez-vous expliquer la conversion à d'autres religions et l'athéisme de nombreux chrétiens? 
Est-ce qu'on leur dit de faire cela par le Saint-Esprit?
Si le Saint-Esprit guide seulement les chrétiens, et qu'ils sont libres de faire ce qu'ils veulent, alors comment savons-nous que les auteurs des évangiles n'ont pas fait d'erreurs en les écrivant?
Si les chrétiens croient que le Saint-Esprit vient et leur parle tous les jours, pourquoi ne demandent-ils pas au Saint-Esprit quelle version de la Bible suivre car il y a trop de versions qui circulent?
Les autres dons spirituels sont des dons venant de DIEU qui les distribue comme il veut, à qui il veut et quand il veut.
Pourquoi en faire une doctrine ?

Sur la mission de Jésus ?
Puisque le christianisme est limité à la vie spirituelle et ne fournit pas de loi, comment une société peut-elle décider quelles lois ont raison ou tort?
L’Église lors du concile de Nicée en 385, suite à la controverse sanglante qui a opposé les partisans de l'évêque Athanase et ceux du prêtre Arius. Le premier affirmait que Jésus était Dieu, son Fils incarné et l'autre que Jésus était un très grand prophète envoyé par Dieu, le Verbe divin, certes, mais pas Dieu Lui-même.
Le problème étant que ce sont les partisans d'Athanase qui ont gagné, non sans avoir fait de nombreux morts
Jésus est né juif; il a vécu sur le sol ancestral de la Palestine. Il a enseigné un petit groupe de disciples, tous juifs comme lui.  Les pécheurs qu'il fréquentait étaient des pécheurs juifs; il a guéri des malades juifs, nourri des affamés juifs, fait couler du vin à un mariage juif. Et jusqu'à son dernier soupir, il ne s'est pas dérobé au fait qu'il était juif."  Quel Juif !
Jésus n'était pas chrétien ?
Le mot «chrétien» a d'abord été mentionné par un païen pour décrire ceux qui ont suivi Jésus. Il est mentionné trois fois dans le Nouveau Testament par un païen et juif à Antioche environ 60 AD, (Actes 11:26, Actes 26:38 et 1 Pierre 4:16) longtemps après que Jésus a quitté cette terre.
Pour accepter les mots des païens comme ayant une valeur ou une association avec la divinité, Jésus ou Dieu est contraire aux enseignements de tous les prophètes.
Jésus n'était pas chrétien ?
Comme le démontre sa réplique à la femme cananéenne, sa façon péjorative de parler des "païens et des pharisiens", son engagement sans réserve pour la cause des "brebis perdues de la maison d'Israël". Pourtant les brebis juives l’ont rejeté, Pour eux il ne peut être ni Dieu ni le Fils de Dieu. Ces deux notions sont pour la maison d'Israël non seulement impies et blasphématoires, mais également incompréhensibles. Certains reconnaissent que Jésus était un grand instructeur, d’autres disent : un grand rabbin.
Jésus, le Jésus des Evangiles, Fils unique et incarnation de Dieu pour les chrétiens, fut dans sa vie humaine un juif, un simple artisan juif. C'est là un fait que nul chrétien n'a le droit d'ignorer. Tout ce que l'on sait de Jésus démontre qu'il était juif, juif de croyance, de religion. Juif de naissance.
Pourquoi les chrétiens disent-ils que Jésus est venu avec une mission universelle quand il a dit qu'il a été envoyé aux Juifs seulement et qui n’ont pas cru en Lui ?
Son peuple s’est moqué de lui, l’a flagellé et l’a renié, même ses propres frères, n’ont pas cru en lui  et il a même été trahi par l’un de ses disciples et renié par un autre (voir Jean 18:2-3, 25-27).
C'est vrai des Évangiles, ces quatre récits de sa vie, mais également du reste du Nouveau Testament ne signifie rien du tout. Il est vide de sens et de toute direction. Tout ce qu’il dit dans un paragraphe est contredit dans un autre paragraphe.
Les juifs le voyaient comme le Messie, celui que leur dieu devait envoyer sur terre pour instaurer le Royaume de Dieu, c’est à dire mettre les juifs sur le trône au dessus de tous les autres.
Il était plein de haine pour tous ceux qui n’étaient pas juifs de sa secte particulière. Les fameux mots qu’on lui prête quand il a soi-disant dit qu’il faut aimer ses ennemis sont complètement faux. 
Il y avait l’ennemi extérieur, étranger, comme les romains, et l’ennemi personnel, comme par exemple un cousin, un voisin ou même un frère avec lequel on a des problèmes, c’est à dire plutôt un adversaire personnel qu’un ennemi.
C’est ce genre d’ennemis que Jésus a dit d’aimer, c’est à dire les autres juifs, avec lesquels ses disciples avaient des problèmes, pas les vrais ennemis, car ces derniers il fallait les haïr et les détruire.
L'Ancien et le Nouveau Testaments présentent le sang comme seul moyen de rédemption et révèlent que le sacrifice sanglant dont l'efficacité serait permanente serait celui du Messie.
C'est pour cette raison que le Messie devait mourir d'après l'Ancien Testament. C'est pourquoi Jésus mourut effectivement, d'après le Nouveau Testament.
Le Nouveau Testament ne s'intéresse pas vraiment à l'identité de celui qui a tué Jésus, puisque le Messie devait mourir. La grande préoccupation du Nouveau Testament est de voir les hommes et les femmes accepter personnellement le sacrifice expiatoire de Jésus. Pour les premiers disciples de Jésus, leurs revendications sont supposées des événements publics. Ces choses sont arrivées  dans leur esprit.

Sur la résurrection ?
Les évangiles ne décrivent jamais la résurrection. Les évangiles attestent seulement qu’ « il est ressuscité », qu’ « il n’est plus ici » dans le tombeau. (Matthieu 28, 7).
Si vous lisez Matthieu (28: 1-10), Marc (16: 1-20), Luc (24: 1-12) et Jean (20: 1-18), vous trouverez des histoires contradictoires. Ils ont tous convenu que la tombe était gardée pendant trois jours. Cependant, ils ont signalé la découverte de la tombe vide différemment.
L'évangile de Marc semble soutenir la vision du monde islamique, en gardant le silence ou en omettant toute mention de la résurrection. L'Évangile se termine au verset huit avec les femmes, en pleine confusion, fuyant la scène de la tombe, qui était vide:
Tremblant et désorienté, les femmes sont sorties et ont fui la tombe. Ils n'ont rien dit à personne parce qu'ils avaient peur. "(Marc 16: 8,
Matthieu et Jean ont rapporté que Marie-Madeleine et l'autre Marie ont été les premières à découvrir la tombe.
Marc rapporte que Marie-Madeleine, Marie, mère de Jacques, et Salomé furent les premières à découvrir la tombe vide.
Mark rapporte qu'il y a eu un tremblement de terre qui a enlevé la roche de la tombe. Il dit qu'un ange l'a causé. Les autres évangiles ne mentionnent pas un tremblement de terre.
Matthieu et Marc disent qu'un seul homme en vêtements blancs était assis sur la tombe quand la femme est arrivée, et qu'il était un ange.
Luc dit que deux hommes en vêtements blancs, qui étaient des anges, étaient assis. Jean dit que les deux femmes n'ont rencontré personne la première fois qu'elles sont venues au tombeau, mais quand elles sont revenues, elles ont vu deux personnes, l'une était un ange et l'autre était Jésus.
Matthieu rapporte que lorsque les gardes ont rapporté cela au grand prêtre, le grand prêtre leur a versé une grosse somme d'argent, leur disant: "Vous devez dire que ses disciples sont venus la nuit et ont volé son corps."
Il affirme que les soldats ont pris l'argent et répandre l'histoire autour et depuis lors, l'histoire avait circulé parmi les Juifs jusqu'à aujourd'hui (selon Matthieu). Les autres évangiles ne rapportent aucunement cette narration.  .
Quel récit est plus authentique?
Pourquoi l'apparition de Jésus après la crucifixion est-elle prise comme une preuve de sa résurrection quand il y a une explication qu'il n'était pas mort parce que quelqu'un d'autre a été crucifié à sa place quand Dieu l'a sauvé?
Comment Matthieu a-t-il su de l'accord revendiqué entre les soldats et le grand prêtre?
Quelqu'un ne peut-il pas dire que quelqu'un a payé une grosse somme d'argent aux femmes et leur a dit de répandre le message que Jésus est ressuscité des morts, avec la même authenticité que celle de l'histoire de Matthieu?
Pourquoi ont-ils cru cet homme dans les vêtements blancs? Pourquoi ont-ils cru qu'il était un ange?
La narration de Jean est trop étrange, puisqu'il dit que Marie n'a pas reconnu Jésus (l'un des deux) en lui parlant, et elle l'a seulement reconnu quand il l'a appelée par son nom.
Comment une tombe vide prouve-t-elle que Jésus a été crucifié?
N'est-ce pas que Dieu est capable d'enlever un autre homme du tombeau, et de le ressusciter aussi?
Les Évangiles sont censés être les mots verbatim de Dieu, ils sont supposés être dictés par le Saint-Esprit aux Disciples qui les ont écrits. Si la source était la même, elle ne correspondre pas les uns avec les autres pour signaler un événement aussi important ?
la supposition de la résurrection du Christ se fonde sur des circonstances qui ne sont en fait pas du tout miraculeuses, mais ont été interprétées comme telles. Les disciples croyaient qu'ils voyaient Jésus, mais également que l'on savait que son tombeau était effectivement vide
la croyance en ce que Jésus aurait ressuscité d'entre les morts s'est fondée sur le constat du tombeau vide garder initialement par deux gardes romains, tout au moins d'après l'Évangile de Matthieu, par 3 femmes, se rendant au tombeau de Jésus
Le récit  se termine avec les femmes, en pleine confusion, fuyant la scène de la tombe, qui était vide:
Tremblant et désorienté, les femmes sont sorties et ont fui la tombe. Ils n'ont rien dit à personne parce qu'ils avaient peur. Marc 16: 8


Comment Matthieu, Marc, Luc et Jean pourraient-ils être considérés comme témoins oculaires de la résurrection quand la Bible indique que personne n'a vu Jésus sortir du tombeau ?
Par ailleurs, certains exégètes estiment que la visite des femmes le matin a établi le fait d’une résurrection comme un objet de foi,  cela reste une vaste tromperie: des disciples de Jésus auraient en fait dérobé le corps de leur Maître afin de prolonger une entreprise dont ils jouissaient et à laquelle la crucifixion aurait mis un terme  cela reste une vaste tromperie:
Cette affirmation se fonde sur le démenti dans le chapitre 28 de Matthieu qui explique que cette prétention avait été promue par des Juifs lorsqu'ils avaient constaté que le tombeau était vide, pour déjouer la réalité de la Résurrection (versets 11 à 15).
Si les chrétiens ont raison, Dieu pourrait alors passer pour un Dieu trompeur (puisqu'il aurait laissé Jésus mourir pour faire plaisir aux juifs) et relativement incompétent puisqu'il aurait alors créé accidentellement le christianisme à l’inverse du Judaïsme dans une perspective voulu par Dieu.
Mais quand on voit comment l’église appelle avec insistance les missionnaires à convertir les musulmans et pratiquaient un  prosélytisme avec coercition, persuasion malhonnête, ou simplement peu loyale avec un manque au respect de la liberté autrui, dans l’annonce de leur Évangile supposé apporté une vérité toute relative alors que la religion chrétienne avec une foi émotionnelle, superficielle semble à se réclamer avoir le monopole de la vérité, on peut se demander quel est cet obscur dessein, car du point de vue chrétien Dieu n'a pas créé l'islam puisqu'il n'a pas envoyé Mohammed (de ce point de vue là, l'islam est simplement le produit de la liberté humaine, voire l'oeuvre de Satan pour certains radicaux)
Cependant, je dois avouer que les chrétiens n'ont pas le monopole de l'objectivité et de la rigueur d’une argumentation positive, le discours chrétien me semble plutôt un discours négatif.
Donc pourquoi cette déduction ?
Conclusion, je ne veux pas persifler la foi de nos amis chrétiens, mais c'est vrai que la vision chrétienne sur l’Islam me semble mener à des impasses. 
C'est vraiment une très grande différence, en effet !


Aura-t-il des réponses à ce questionnaire rationnel, simple, sincère et avec un raisonnement logique.

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 
  •  |