«Je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis, mais je me battrai pour que tu puisses le dire».

Voltaire


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

 » Islam » Le Saint Coran reste l’autre visage de la vérité de la Bible.

Le Saint Coran reste l’autre visage de la vérité de la Bible.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Salâh Ed-Dîn

avatar
Vraiment, c’est difficile de mettre dans ma petite tête taillée au cartésianisme et fournie de logique et de raison, certaines choses biscornues dites comme des vérités absolues. pour les appeler des tournures littéraires du nouveau testament ou le mot Hair, devient Amour et les fils de la Femme deviennent ses amants en parabolique.
 
Or, mon prof de philo de l’époque nous disait qu’il n’y avait pas de vérité absolue dans la mesure où chaque vérité sera confrontée un jour à une autre vérité qui la contredira.
 
Je suis heureux de présenter succinctement Notre Noble prophète Mohamed (‘SWAS). Qui est également l’autre vérité qui contredira celle de Jésus.
Le Prophète Mohamed (SAWS) était un homme exemplaire, tous ses actes et ses comportements représentaient l’excellence de la vertu.
C'est quelqu'un d'agréable à regarder, d'élégant, ayant des yeux noirs, des paupières bien fournies, une voix rauque, un long cou, des yeux d'un beau noir ressortissant dans le blanc, des sourcils fins, longs et encornés, des cheveux très noirs.
 
Il est vénérable quand il se tait et splendide quand il parle. Vu de loin, c'est le plus beau et le plus splendide des hommes, et, de près, le plus affectueux et le plus gentil d'entre eux.
Il était le modèle à suivre qui doit inspirer la vie et le comportement de tous les Musulmans qui doivent trouver facilité et sérénité à l’imiter.
Tout comme Il a fait l'islam le plus parfait des messages, Dieu a fait de Muhammad (SAWS) le plus parfait des hommes, une lumière destinée à influencer des générations de musulmans à travers les âges.
 
Son exemple est tel qu'il couvre tous les aspects de la vie d'un homme. Sa vie personnelle, familiale, politique et sociale a été minutieusement décrite par ses Compagnons. Ainsi, jamais la vie d'un homme n'a été aussi connue et étudiée dans son moindre détail.
Le Prophète était un homme exemplaire, tous ses actes et ses comportements représentaient l’excellence de la vertu. Il était le modèle à suivre qui doit inspirer la vie et le comportement de tous les Musulmans qui doivent trouver facilité et sérénité à l’imiter.
La parole est divine au commencement comme le note    Jean dans son début et donc sans équivoque  C’est Dieu dans son attribut éternel.
Ce sont tout simplement des manifestations divines qui ne sont pas propres au Messie Jésus, mais a tout prophète ou homme pieux selon le degré de piété et d'amour que Dieu lui décerne. Donc il n y u a aucun lieu à  faire de Jésus, l'incarnation totale du verbe divin fait chair.
Cette vision purement matérialiste a de tout temps eu la prédominance sur le cœur de certains qui continuent sans cesse de nier l’évidence, En toute sincérité selon ce schéma, quelle est la création la plus miraculeuse. Celle d'Adam, d’Ève, ou bien celle de Jésus. Jésus est né d’une femme, il était bébé, puis enfant, puis adolescent, puis adulte (Luc 2.40),
D'ailleurs dans le cadre de rappel, même l'authentique religion chrétienne n'a jamais parlé d'incarnation du verbe en Jésus mais plutôt d'union. Par conséquent la connaissance de l'Unité de Dieu, de l'Essence divine et Sa Parole reste intacte et correcte.
En Islam les attributs liés à l'essence divine sont encore plus nombreux mais ne changent absolument rien à l'unicité éternelle de l'essence, ce qui a été décrit intelligemment par l’illustre savant Ahmad Ibn Taymiyya
Allah est donc pleinement le Dieu Absolu qui se révèle par ses qualités et ses actions.. Il est caractérisé par les attributs de la perfection absolue qui est digne de Lui et qu'Il est exempt de tout attribut d'imperfection à Son égard.
En fait aucun verset biblique ou coranique n'échappe dorénavant ni aux musulmans ni aux chrétiens mais ce sera le comportement et l'attitude de chacun qui atteste de ceci ou de cela..
Le Coran n'a jamais dit qu'il existe dans la Bible des versets qui attesteraient la divinité. C'est le Coran  qui ne cesse de spécifier qu'aucun verset biblique ne suppose la divinisation ni de JÉSUS ni de sa mère et pourtant nos amis chrétiens les divinisent par leurs comportements et leurs prières incessantes lier à des interprétations les plus lointaines de la réalité....
La doctrine chrétienne affirme qu’il n’y a qu’une seule personne en JÉSUS, une personne formée d’une nature divine et d’une nature humaine.
Dans ce cas bien précis, celle qui l'a fait naître, c'est aussi elle-même qui l'a ainsi conçu.. C'est en fait la conception de Dieu..
Une mère n'est point un simple corps traversé par un simple fœtus qui deviendra enfant de lui-même.. C'est un corps et une âme qui procède a la conception de l'enfant qu'elle fait naître.
Marie, étant donc la mère de la personne JÉSUS, qui comme nous le savons actuellement, est dans la théologie chrétienne tout à la fois pleinement homme, et pleinement Dieu, devient la mère de Dieu....

le Coran a totalement raison. L’église vénère clairement Marie comme mère de Dieu pour la simple raison de pouvoir glorifier JÉSUS-Christ et pour donner tout les sens a sa divinisation.
Le Coran, sans  porter atteinte a l'unicité divine, confirme la conception de la personne JÉSUS homme "parole de Dieu", et que JÉSUS est réellement dans sa noble condition de créature.
Le Coran dit Sourate  9-31.
"Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d'Allah, alors qu'on ne leur a commandé que d'adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui ! Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu'ils [Lui] associent".
Le Coran appelle les chrétiens a plus de logique et de raison c'est tout. On voit bien que l’islam est très simple: il n’est nul besoin d’intermédiaires ou de saints entre l’homme et Dieu, et chaque individu ne doit se soumettre et s’abandonner qu’à Dieu, le Très-Haut.

Pourtant les prêtres et Rabbins en qualité d’exégètes bibliques savent mieux  que quiconque  que La Bible ne définit pas la vérité mais quant même ils croient au SEIGNEUR JÉSUS qui guérit toute maladie et toute infirmité.

Wahrani

avatar
Admin
@Starheater a écrit:
D'autre part, tu ne dois plus faire la Guerre à la Bible, car c'est la Parole de Dieu, ni au Verbe de Dieu qui s'est incarné dans le Christ, il est vraiment le Messie, que cela plaise à ton Peuple ou pas, personne ne peut rien y changer. Car quand on combat et qu'elle tienne toujours, c'est parce que Dieu est derrière.
Starheater
Les versets  de la Bible ayant trait à la violence dans l'ancien et le nouveau testament ne se comptent plus pour ceux qui en ont une vraie compréhension.
 
Je citerai à titre d’exemple que Jésus dans le nouveau testament annonce dans des paraboles l’urgence d’un choix qui est radical et donc violent, comme dans le texte des vignerons homicides où ceux-ci tuent le fils du propriétaire pour voler l’héritage après avoir molesté les serviteurs qu’il avait envoyés à sa vigne (Mt 21,33-46).
 
De même la parabole des talents (Mt 25,14-30) se termine par le rejet dans les ténèbres, là où sont les pleurs et les grincements de dents, de celui qui s’était comporté selon le régime de la peur envers l’homme qui lui avait confié un talent (une somme colossale). Je risque de me tromper.
 
La lecture du Nouveau Testament place le lecteur devant une violence inouïe non dissimulée et qui culmine donc dans l’arrestation de Jésus, le simulacre de son procès inique, son supplice sur le Golgotha et la mort  cruelle, agressive et déchaînée d’un homme juste et bon entraîne des difficultés possibles à regarder la mort de Jésus pour y déceler un quelconque enseignement sur la vie.
Le nouveau testament apparaît donc de ce fait tel un document plein de guerre.
 
Cependant Pierre, la pierre sur laquelle est bâtie toute l’église, y tue aussi violemment une autre femme et sa famille pour seulement avoir volée,
Actes 5
1 Mais un homme nommé Ananias, avec Saphira sa femme, vendit une propriété,
2 et retint une partie du prix, sa femme le sachant; puis il apporta le reste, et le déposa aux pieds des apôtres.
3 Pierre lui dit: Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur, au point que tu mentes au Saint-Esprit, et que tu aies retenu une partie du prix du champ?
4 S'il n'eût pas été vendu, ne te restait-il pas? Et, après qu'il a été vendu, le prix n'était-il pas à ta disposition? Comment as-tu pu mettre en ton cœur un pareil dessein? Ce n'est pas à des hommes que tu as mentis, mais à Dieu.
5 Ananias, entendant ces paroles, tomba, et expira. Une grande crainte saisit tous les auditeurs.
6 Les jeunes gens, s'étant levés, l'enveloppèrent, l'emportèrent, et l'ensevelirent.
7 Environ trois heures plus tard, sa femme entra, sans savoir ce qui était arrivé.
8 Pierre lui adressa la parole: Dis-moi, est-ce à un tel prix que vous avez vendu le champ? Oui, répondit-elle, c'est à ce prix-là.
9 Alors Pierre lui dit: Comment vous êtes-vous accordés pour tenter l'Esprit du Seigneur? Voici, ceux qui ont enseveli ton mari sont à la porte, et ils t'emporteront.
10 Au même instant, elle tomba aux pieds de l'apôtre, et expira. Les jeunes gens, étant entrés, la trouvèrent morte; ils l'emportèrent, et l'ensevelirent auprès de son mari...
 
comment ces personnes ont-elles été terrorisées au point de mourir de peur, alors ne sois pas surpris comme certaines personnes qui sont encore et toujours gênés du fait qu'un correctif divin apparaisse après les interprétations inadéquates des paraboles et de la métaphore christique

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Stitten

avatar
@Starheater a écrit:
L'affaire Ananias et Saphira est complètement indépendante de Pierre, celui-ci a prononcé une jugement que l'Esprit Saint à juger bon d'exécuté, il ne faut pas s'y méprendre, ce n'est pas Pierre qui a Autorité sur l'Esprit Saint, car l'Esprit Saint a certainement suggéré à Pierre de prononcé ce jugement sur eux. Car si l'Esprit Saint n'aurait pas été d'accord, ce couple n'aurait jamais connu cette mort en question, tout aurait été pardonné à la suite de cette confession du couple.
Pour ce qui est de l'église fondé par l'Apôtre Pierre, ceci est un mauvaise interprétation des Paroles du Christ, voici la Vraie interprétation. Pierre avait le nom de la Roche, c'est cela que tu dois avoir à l'esprit, le Christ s'est servi de cette "connotation" pour en faire une Métaphore, une Analogie qui signifiait que les pierres seraient des pierres Humaines, donc l'église de Chair et non l'Église de pierres.
Donc, cette église est constitué de personnes et non de pierres à construction.
Starheater
De toutes façons, au 1er siècle, il n'y a pas encore "d'Eglise", au sens d'une organisation structurée, dans le monde "romain" où vivent les chrétiens... Il y a seulement des "communautés" l ne semble pas que Pierre, ancien pêcheur, homme sympathique et passionné, mais souvent présomptueux, parfois lâche ( référence : son reniement de Jésus...), ait eu vraiment les qualités d'un "chef"...

Stitten

avatar
@Starheater a écrit:Tu as peut-être raisin sur celle-ci, néanmoins Pierre est mort en Chrétien, ce qui veux dire qu'il s'est reprit de sa faute.
Starheater
Pierre est mort crucifier la tete en bas
Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être, dit l’adage. 
.

Salâh Ed-Dîn

avatar
La mise écrite du Coran fût faites par le Prophète Muhammad. Il ordonna à aux scribes de mettre le Coran par écrit sur des lambeaux de parchemin, des peaux d’animaux, des os et des pierres.
 
Ce qui a donné plusieurs fragments sans être assemblés dans un seul livre. Par la suite ils furent mis en ordre selon la révélation de Dieu. En parallèle, quelques compagnons Muhammad écrivirent pour eux-mêmes des parties et des sourates du Coran qu’ils avaient apprises par cœur du Prophète Muhammad. Ces fragments étaient transmit, lu et partager entre fidèles religieux de jusqu’à l’époque de Aboû Bakr As-Siddîq.
 
En effet, chargé par Abou Bakr As-Siddîq, qui avait été conseillé par umar ibn Al-Khattâb, un certain Zayd ibn Thabit rassembla le Coran en un seul livre. Il se référa aux manuscrits déjà écrits par les scribes du Prophète Muhammad (SAWS)pour mettre plus tard par les écrits dans un livre « le saint Coran ».
Le 1er manuscrit du saint Coran fut assemblé en un seul volume tel écrit dans l’exemplaire rassemblé par Aboû Bakr, puis il fut conservé chez Hafsa bint Oumar. Par la suite, scribes et copistes firent des exemplaires. Les personnes chargées de cette mission étaient Zayd ibn Thâbit, Abd-Allâh ibn Az-Zoubayr, Saîd ibn Al-Âs et Abd Ar-Rahmân ibn Al-Hârith… Et ensuite, Outhmân garda pour lui-même un exemplaire et expédia les autres copies aux métropoles islamiques.
 

Qui de générations en générations se sont étendus aux fidèles. Qui par la suite finirent par s’étendre dans le monde. 

Wahrani

avatar
Admin
C'est pourtant écrit noir sur blanc dans les écrits judéo-chrétiens que leurs textes ont bel et bien été falsifiés par leurs scribes. Effectivement, le Coran ne fait que le confirmer, c'est malheureusement dans leurs propres écritures sacrées qu'il est inscrit que les scribes chrétiens et juifs n’ont pas hésité à falsifier le texte de l'ancien et du Nouveau Testament. Les scribes chrétiens ont tenté à maintes reprises de corriger des passages qui contenaient a leur vision des erreurs ou des difficultés historiques ou géographiques. La concurrence entre des groupes chrétiens et juifs était tellement grande que ceci les poussé certains scribes à falsifier les textes pour favoriser leurs dogmes.
C'est pourquoi de nos jours, face à la vérité avérée de la falsification des manuscrits du nouveau et de l'ancien testament, une vérité qui dérange et menace sérieusement la croyance en l’inspiration divine, les chrétiens et les juifs essayent vainement de se justifier en affirmant que ces variantes de lecture, fruits de la modification accidentelle et intentionnelle du texte, bien que nombreuses, ne touchent pas aux points doctrinaux du christianisme.
Les chrétiens et les juifs nous accusent souvent, nous autres musulmans, d’être les seuls à dire que le Nouveau Testament, ou la Bible en générale, a subi des falsifications. Les experts et les lecteurs ordinaires constateront par eux-mêmes la fausseté de cette allégation. Aujourd'hui, aucun chrétien ou juif au monde ne peut nier le fait incontestable que la Bible a bien subit des altérations.
 Le Coran, grâce aux efforts des compagnons du Prophète, et avec l’aide de Dieu, est aujourd'hui récité de la même manière que lors de sa révélation et ce partout dans les contrées musulmane..
Cela est du au fait qu'il reste l’unique Écriture religieuse qui soit encore mémorisée complètement par absolument tout les pays et comprise dans sa langue originale.
Il n’existe absolument aucun autre livre, dans le monde, qui soit passé à travers plus de quatorze siècles tout en conservant une telle pureté de texte.
Il a été préservé à la fois sous forme orale et sous forme écrite, comme aucun autre livre ne l’a été; et chaque forme a constitué une preuve de l’authenticité de l’autre.
Cela confirme parfaitement la promesse faite par Dieu, dans le Coran :
«En vérité, c’est Nous qui t’avons révélé le Rappel; et c’est Nous qui le garderons, certes, (contre toute altération)» (Coran 15:9)

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum