Forum Dialogue Religion Islamo Judéo Chrétienne et autres doctrines
Bienvenue

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre ce Forum,
Merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de vous inscrire, si vous ne l’êtes pas encore.
Forum Dialogue Religion Islamo Judéo Chrétienne et autres doctrines


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

REPONSES AUX CHRETIENS

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

1 REPONSES AUX CHRETIENS le Mer 14 Sep - 17:14

Wahrani

avatar
Admin
Beaucoup de haine, de mépris et d’incompréhension. cela donne raison à notre point de vue qui est le suivant: "le soi-disant dialogue des cultures, des religions et des civilisations n’est qu’une chimère, c’est du cinéma".

La réalité et que c’est le plus fort qui fait la loi et impose son point de vue.

Entre les deux camps une minorité d’intellectuels et d’hommes de foi des deux bords essayent de jeter les ponts d’un dialogue inter-religieux ou de ce qui est communément appelé « dialogue des civilisations » pour arriver à une compréhension et à un respect mutuel afin d’éviter un «choc des civilisations» prédit par certains penseurs occidentaux, cependant la tâche semble de plus en plus rude.

Cet anti-islamisme devient de plus en plus radical et obsessionnel et tend à stigmatiser toute une population encore plus importante en nombre, et un grand nombre de personne de cultes chrétiens se sont principalement spécialisés à créer des polémiques dialogueuses, leurs ouailles se sont frottés à la « religion d’amour de tolérance et de paix. 

Ces hommes d’églises sont des érudits, de deux choses l’une, soit ces personnages sont des ignorants nous lui rappelons les paroles du poète :

Toi, si tu ne le savais pas c’est déjà un malheur

Mais tu le savais, alors c’est encore pire

Soit ils détournent sciemment la vérité…   

Des réfutations sont écrites en défense de l’Islam et de la pure compréhension des musulmans contre les fausses accusations des non-croyants et les falsifications et déformations,des arguments "phares" que les chrétiens utilisent pour renier ’authenticité du Coran et qui attaquent de front tous les dogmes  Islamiques.



Dernière édition par Wahrani le Lun 5 Déc - 15:20, édité 2 fois

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Wahrani

avatar
Admin
Non, pas tout à fait.
le Dieu des Juifs et des chrétiens qui est le plus semblable. Car le christianisme est issu du judaïsme. Il reconnaît comme Dieu, le Dieu des Juifs, celui qui a inspiré l’Ancien Testament (ou Tanakh, la Bible des Juifs). C’est plutôt les Juifs qui ne reconnaissent pas le Dieu des chrétiens, car pour les chrétiens, Dieu s’est un jour incarné, est devenu homme en Jésus. Mais les Juifs ne le croient pas. Les chrétiens disent ainsi que Jésus est Dieu, alors que pour les Juifs, ce n’est pas vrai.
Le Dieu des musulmans est différent.
C’est Allah le très Miséricordieux, à la différence du Dieu de la Bible, qui a besoin d’un intermédiaire en étant divisible en 3 parties.,
Allah  est très proche du musulman comme le stipule très clairement le Saint Coran ;
Allah a dit dans sourate : « Nous avons effectivement créé l’homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire » {S50:V16}



Dernière édition par Wahrani le Lun 5 Déc - 15:18, édité 1 fois

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

3 Quelle perfection pour l’islam ? le Mer 14 Sep - 17:28

Wahrani

avatar
Admin
Allah est parfait, l’islam provient d'Allah, donc l’islam est parfait !



Dernière édition par Wahrani le Lun 5 Déc - 15:19, édité 1 fois

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Wahrani

avatar
Admin
C'est le fait de dire le meilleur des créateurs peut être prêter a confusion ! C'est a dire "des créateurs" cela faits penser qu'il y a plusieurs créateurs. 
Le mot «Khalq» a plusieurs sens en arabe.
Parmi ses sens At-taqdir, l’estimation. C’est par ce sens que certains exégètes ont interprété le verset mentionné dans la question. Ainsi, ils l’ont interprété par: le meilleur des estimateurs.
Parmi ses sens aussi la création. En utilisant ce sens l’interprétation du verset précédant serait :
Gloire à Allah le meilleur des créateurs !
En plus des deux sens précédant il est aussi expliqué par l’invention qui, à son tour, a deux sens :
L’invention à partir du néant qui est spécifique à Allah. En effet, c’est Lui Seul, Gloire et Pureté à Lui, qui a créé les différentes créatures à partir du néant et nul autre créateur ne peut le faire. Allah le Très-Haut dit:  Allah est le Créateur de toute chose »   (Sourate 39/Verset 62) 
La modification d’une chose ou sa transformation d’un état à l’autre. Ce sens peut être attribué à certains créatures et c’est lui qu’a visé le Prophète, (SAWS), dans Sa parole: «le Jour de la Résurrection, il sera dit aux dessinateurs : soufflez la vie dans ce que à ce que vous avez créé »
Bien entendu, ces derniers n’ont rien créé à partir du néant, ils n’ont fait que transformer l’argile, le bois ou une autre matière en une statue représentant un être humain ou un animal ou tout simplement grâce aux couleurs ont transformé une feuille de papier blanche en une photo colorée. Mais le Créateur à partir du néant, de la matière initiale (qu’ils ont transformé ou modifié) n’est autre qu’Allah et Lui Seul.
De ce qui précède le verset Gloire à Allah le meilleur des créateurs  n’indique aucunement qu’il y a un autre créateur qui a créé à partir du néant une chose aussi minime soit-elle.
Allah, Seul est le Créateur, et il n’y a pas de créateur en dehors de Lui. Allah -le Très Haut- dit :
« Existe-t-il en dehors d'Allah, un créateur qui du ciel et de la terre vous attribue votre subsistance? Point de divinité à part Lui! Comment pouvez-vous vous détourner [de cette vérité ? » s35 v3
Et Il dit en mettant en évidence la nullité des divinités des mécréants :
«Celui qui crée est-il semblable à celui qui ne crée rien? Ne vous souvenez-vous pas? » s16 v17
Donc Allah -le Très Haut-, Seul est le Créateur.
«Et Il a créé toute chose en lui donnant ses justes proportions. » s25 v2
Et Sa création englobe ce qui advient de Ses actes et aussi des actes de Sa création. C’est pour cela que fait partie de la foi complète au Qadr (la prédestination)que tu crois qu’Allah est le Créateur des actes des serviteurs, comme dit Allah -le Très Haut-:
« Et Allah vous a créés, vous et ce que vous faites » s37 v96


Cela montre d’une part : que l’acte de l’individu fait partie de ses caractéristiques (attributs, descriptions). Et l’individu est une créature d’Allah. Et le créateur d’une chose est aussi le créateur de la caractéristique (attribut, description) de cette chose. 



Dernière édition par Wahrani le Lun 5 Déc - 15:18, édité 1 fois

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Wahrani

avatar
Admin
Certains prêtres chrétiens pour chercher à justifier l’authenticité  de la Bible, nous citent que les manuscrits  de la Mer morte en estimant qu’ils présentent un caractère précieux pour le Nouveau Testament, aussi je tiens à présenter quelques remarques enregistrées à la suite des travaux de traduction de ces manuscrits. 
Les religieux de l'École Biblique de Jérusalem étaient déjà sur les lieux et, en recherchant dans plusieurs grottes, ils trouvèrent d'autres jarres remplies de documents, cela jusqu'en 1955. Ils furent désignés pour les traduire et en assurer la publication, parce qu'ils étaient les plus compétents en langues anciennes.
Voilà ce qu'a dit un jour John Allegro, professeur à l'Université de Manchester, le seul spécialiste laïc qui ait eu accès à ces documents lorsqu'il faisait partie de l'équipe internationale en charge des manuscrits :
«Les savants qui ont étudié les Manuscrits de la Mer Morte n'ont jamais dit ce qu'il y avait vraiment dans le texte. En effet, ce sont des prêtres, surtout des Jésuites, et ils ont peur de ce qu'ils ont découvert. C'est plus sensationnel que ce qu'ils soupçonnaient. C'est une bombe qui ferait trembler les religions chrétiennes sur leur base.»
De toutes façons, bien qu'ils datent des temps messianiques, il n'y a aucune trace des Évangiles, aucune mention des apôtres, de Jésus ou de sa résurrection !
Suivant l'évangile, Jésus a eu 2 sœurs et 4 frères ; il était l'aîné et il semble que son père soit mort lors de la révolte du recensement. La "vierge" marie n'est pas restée vierge longtemps.
De plus, les fameux "anges" sont peut-être des messagers, des jeunes gens qui sont employés pour faire circuler le courrier parce qu'ils courent vite et qu'on peut leur faire confiance pour acheminer les messages divins. Il ne faut pas oublier que la Fraternité essénienne fonctionne comme une société initiatique qui confère une initiation à des connaissances selon une tradition orale secrète très ancienne.
La science essénienne est ésotérique et spéculative. Les grands initiés ont développé des pouvoirs spéciaux. On imagine mal la secte répandant son enseignement à la foule, d'où les réserves de Jésus envers la foule et ses avertissements à ses compagnons pour qu'ils tiennent leur langue.
En mai 1950, alors que la fouille de Qumrân n'était pas commencée et que les morceaux de manuscrits de la grotte 4 dormaient encore dans la poussière des siècles, une communication présentée à l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres par André Dupont-Sommer, professeur de langue et civilisation sémitiques à la Sorbonne, avait produit l'effet d'une bombe en annonçant que le Maître de Justice de la Fraternité essénienne apparaissait comme un prototype de Jésus. A. Dupont-Sommer s'appuyait sur les premiers textes connus: la Règle de la Communauté, le Commentaire d'Habacuc, l'Ecrit de Damas. Il les attribuait aux Esséniens. Dupont-Sommer soulignait une continuité de pensée et de doctrine entre le Maître de Justice et Jésus.
Comme Jésus, le Maître de Justice avait prêché la pénitence, la pauvreté, l'humilité, l'amour du prochain, la chasteté. Il avait prescrit l'observance de la Loi de Moïse, rendue plus parfaite par ses propres révélations. Il avait été l'Elu et le Messie de Dieu. Objet de l'hostilité des prêtres et des Sadducéens, il avait été condamné et mis à mort. Il reviendrait à la fin des temps. Ses fidèles attendaient son retour glorieux.
Cette annonce provoqua une levée de boucliers et une vigoureuse riposte des instances catholiques qui ne pouvaient admettre que soit ainsi remise en cause la singularité du Christ et son caractère unique.
Dupont-Sommer reçut des menaces. Il fut ébranlé par la violence des attaques dirigées contre lui. Au fur et à mesure de la publication des nouveaux textes, il fut obligé de s'exprimer de manière plus nuancée.
La Mer morte n’ayant ni poissons, ni pêcheurs, les manuscrits n’ont donc pu être rédigés, en fait, que dans la région du lac très poissonneux de Galilée, dans le Nord de la Palestine. Et il s’agit non pas d’une simple secte mais d’un important courant du judaïsme, le plus authentique et le plus ancien qui, après l’exil de Babylone, s’est réimplanté dans la région. Ces Galiléens et ces Babyloniens, dont les manifestations révèlent l’ardeur religieuse, sont cités plus d’une fois par l’historien juif Flavius Josèphe.
 
Peut-être se considéraient-ils toujours comme des exilés en s’opposant à ceux qui, à Jérusalem, avaient le pouvoir ainsi que le bonheur insigne d’habiter dans la Ville sainte ?
Dans cette hypothèse, les documents retrouvés à Qumrân doivent être considérés comme une copie ou un double à l’usage d’un monastère propulsé dans le désert de Judée à l’image d’une tête de pont, en vue de la reconquête future de la Ville.
Jean-Baptiste, l’ermite du désert, était-il un Essénien de Qumrân ?
Flavius Josèphe le cite dans ses ouvrages. Connaissait-il les documents qui y ont été découverts ?
Oui, cela ne fait aucun doute. Mais au fur et à mesure, la pensée essénienne a évolué. Et voilà Jésus qui enseigne, corrige, modifie et remet cette évolution sur ses rails.
Bref, les origines esséniennes du christianisme sont irréfutables.
Les chrétiens voudraient bien trouver des preuves qui renforcent leurs convictions alors que tout laissait prévoir de profonds changements.  
Depuis 1996, de nouvelles versions de la Bible sont en vente, assorties de nouveaux commentaires des exégètes qui ont étudié les fameux manuscrits : les retouches sur le christianisme primitif sont sélectives pour ne pas perturber la foi. 
Une Foi qui repose sur des mythes..



Dernière édition par Wahrani le Lun 5 Déc - 15:18, édité 1 fois

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

6 Faut-il avoir peur de l'Islam ? le Mer 14 Sep - 21:48

Salâh Ed-Dîn

avatar
L’islamophobie comme idéologie opérante se fonde sur la perception hystérique de l’islam: cette religion en soi, et ses croyants, seraient le problème.

Quelle inculture  ! 
L'islam n'a absolument pas conquis par la violence, car il est interdit de forcer qui que ce soit à se convertir. Pour preuve, qu'elle violence subissent, les milliers d'Européens et d'américains qui se convertissent, en grande majorité des femmes et également des gens d’églises.
Certains chrétiens bien présomptueux citent le cas des musulmans convertis à la foi catholique, alors je dois avouer que le christianisme ne récolte avec ces personnes que des miettes pour ne pas en faire  une généralité, mais les musulmans qui se convertissent au christianisme ne sont généralement pas des lumières, ou bien ils ont un sérieux problème d’identité
C'est un peu vu comme une déchéance, de se convertir au christianisme Une soumission volontaire de personnes à problèmes, une espèce de tentative désespérée de raté, qui ne croit plus en la société.
Franchement, quand on regarde personnes qui se convertissent, y a pas de quoi se vanter. !
Cela fera d’eux uniquement les Arabes de Service..
La peur va s’aggraver chez les Français d’origine chrétienne, chez ceux d’origine arabe, chez ceux d’origine juive. Les uns se sentent menacés par les autres et un processus de décomposition  d’un société est en cours.
 .
 

Salâh Ed-Dîn

avatar
Le judaïsme  qui existe aujourd’hui est la branche du judaïsme antique qui a refusé de reconnaître en Jésus le Christ, ce Messie que les Juifs avaient plutôt imaginé chef de guerre triomphant et identifié à plusieurs reprises dans les meneurs d’insurrections.
Ayant échoué à s’étendre sur le monde entier, le judaïsme se replia sur lui-même : des trois monothéismes, il est aujourd’hui celui auquel il est le plus difficile de se convertir et d’intégrer la communauté, tant le souci de préservation de l’identité et de la tradition religieuses semble exiger de n’admettre que des individus apportant suffisamment de garanties d’une conversion profonde, ce qui fait que cette religion reste bien timide et pleure énormément sur son passé et la malédiction qui l’a toujours frappée.
Le mot Chrétien, seul ne veut rien dire, c’est une  doctrine basée sur le symbolique car en fait le doute fait bien parti de la foi Chrétienne comme une hérésie blasphématoire, se signalant en tant que religion,  par ses livres douteux par la voix de ses interprètes et de ses inspirés, même les  miracles de Jésus n’ont convaincu personne de sa mission
Apporte le , contraire   de  tout la nature et la raison . Le christianisme est chargé,  à dégrader et à enivrer  l’esprit humain par des espérances futiles, ce qui porte le contraire à toute   raison et nature.
Il n'y a pas "la vraie définition" du christianisme, mais plusieurs courants trop souvent très différents, revendiquant tous le nom de chrétiens, alors qu’on sait que Jésus ne fut pas un chrétien, Marie était pas catholique, et Jean était pas un baptiste: Ils étaient tous juifs
A titre d’exemple les évangéliques ont une approche de la Bible différente des autres appellations chrétiennes, et ça change tout. Ainsi,   pour les évangéliques, les membres des autres religions qui n'auront pas voulu se convertir seront punis éternellement après la mort,   que la Bible ne peut pas contenir une seule erreur, qu'il est nécessaire de pratiquer des activités missionnaires pour "sauver" les gens, etc...
Le monde a cru à un faux évangile depuis 2000 ans. Généralement, on enseigne que Christ est l’Évangile et non le Messager de ce dernier, les fraudeurs religieux ont pu réussir à supprimer et à cacher le Message qu’Il  a apporté.
Et pourtant, on a délibérément supprimé la vérité à ce sujet à tout le monde,  Il n’y a qu’un Évangile qui soit le bon. Tous les autres ne sont que des perversions inventées par de faux inspirés dans le but de cacher l’incroyable vérité du Message qu’il transmet.
L’Islam est une religion de justice, de lumière, de miséricorde, de force et de vérité! Les idées chrétiennes de liberté et d’égalité sont abstraites, contradictoires et vides de sens, elles ont une toute autre réalité pour nous les musulmans. Une réalité qui est bien au-delà de toutes les notions de démocratie et de liberté illusoire et mensongère auxquelles auxquels les chrétiens semblent être  attacher  vainement.
En islam, la justice est aussi considérée comme une vertu morale et une qualité, comme c’est le cas dans la tradition occidentale. 
Le Coran, qui est l’écriture sacrée de l’islam, considère la justice comme une vertu suprême.  Il s’agit d’un des objectifs de base de l’islam, si important que dans l’ordre de priorité, il vient tout juste après la reconnaissance du droit de Dieu d’être adoré de façon exclusive (tawhid) et la reconnaissance de Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) comme prophète.  Dieu déclare, dans le Coran :
« Certes, Dieu enjoint la justice, la bienfaisance et l’assistance aux proches.  Et Il interdit l’indécence, l’injustice et la rébellion. » (Coran 16:90)
Les normes coraniques de justice transcendent les considérations de race, de religion, de couleur et de croyances, car il est ordonné aux musulmans de se montrer justes autant envers leurs parents et amis qu’envers leurs ennemis, et de se montrer justes à tous les niveaux :
« Ô vous qui croyez!  Observez strictement la justice quand vous témoignez devant Dieu, même si c’est contre vous-mêmes, vos parents ou votre famille proche, ou qu’il s’agisse d’un riche ou d’un pauvre. » (Coran 4:135)
Selon un autre verset coranique :
« Et ne laissez point votre haine pour un peuple vous inciter à être injustes.  Soyez justes; cela est plus proche de la piété. » (Coran 5:Cool

En conclusion, établir la justice, selon Sarkhasi, un grand juriste musulman, « est classé comme un des actes de dévotion les plus nobles qui soient, tout juste après la croyance en Dieu.  C’est la plus grande des responsabilités confiées aux prophètes… et c’est la plus grande justification de l’intendance de l’homme sur terre. 
Ainsi l’Islam reste dans une meilleure position par rapport aux autres religions, si encore on n’admet le christianisme est à considérer comme une religion.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum