Forum Dialogue Religion Islamo Judéo Chrétienne et autres doctrines
Bienvenue

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre ce Forum,
Merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de vous inscrire, si vous ne l’êtes pas encore.
Forum Dialogue Religion Islamo Judéo Chrétienne et autres doctrines


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Jésus-Christ, un mythe?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Jésus-Christ, un mythe? le Ven 12 Aoû - 10:37

Stitten


Deux chercheurs américains expliquent pourquoi il est permis de douter de la véracité des messages rapportés dans les Évangiles.

Auteur de l’ouvrage Jesus Before the Gospels: How the Earliest Christians Remembered, Changed, and Invented Their Stories of the Savior (Jésus avant les Évangiles: comment les premiers chrétiens ont conservé, modifié et inventé leurs récits du Sauveur), le chercheur s’appuie sur le fait que la mémoire est une faculté qui oublie pour affirmer qu’il est impossible que Matthieu se souvienne exactement des paroles du Christ lors du Sermon sur la montagne, par exemple, alors qu’il en a écrit le compte rendu 50 ans plus tard

.Pour prouver ses dires, Bart Ehrman fait référence à plusieurs expériences psychologiques où des participants, interrogés à propos d’un événement, se mettent rapidement à «inventer» des souvenirs pour, entre autres, adopter un point de vue qui leur convient. On n’a qu’à penser aux «foules de musulmans du New Jersey célébrant les attentats du 11 septembre 2001», un faux «souvenir» évoqué par Donald Trump et dont se souviennent pourtant ses partisans, malgré le fait que cela ne se soit jamais produit. Idem pour le principe antédiluvien du téléphone arabe, dont le message final est bien souvent très différent de l’énoncé d’origine. Ou les témoins oculaires, dont la fiabilité laisse à désirer. Soudainement, l’idée de Jésus marchant sur l’eau ressemble davantage à une histoire embellie qu’à un véritable miracle.

Aux yeux de Bart Ehrman, cette tendance naturelle à la mutation des faits au fur et à mesure que ceux-ci sont transmis confirme que les Évangiles sont remplis de souvenirs «transformés» — et donc faux.
Passons rapidement sur les niveaux d’intelligence dans ce débat.
Pour ce qui est de sacrifier sa vie pour ses convictions religieuses, rien de plus facile.
Contre la promesse d’un paradis après la mort, les églises ont convaincus les laïcs de partir en croisade et de profiter d’une absolution de tous leurs crimes

Un autre chercheur biblique, l’Américain Richard Carrier, auteur d’On the Historicity of Jesus: Why We Might Have Reason for Doubt (L’historicité de Jésus: pourquoi il est permis d’avoir des doutes), avance l’hypothèse que la période de la vie du Christ correspond à une époque de profonds changements religieux dans ce qui est aujourd’hui Israël. Entraînés dans une révolte populaire contre l’élite du Temple de Jérusalem, plusieurs groupes ont opposé une réponse religieuse à cette lutte.

L’un de ces groupes aurait eu l’idée d’un être céleste fait de chair, tué par les forces du mal dans un sacrifice dépassant les rites juifs de l’époque, puis revenu d’entre les morts, et qui réapparaîtra bientôt pour sauver les fidèles.
Comme le veulent les théories sur l’«amélioration» de la mémoire, cette idée du Christ a rapidement été «embellie» pour attirer davantage de croyants, croit Richard Carrier.

2 Re: Jésus-Christ, un mythe? le Lun 22 Aoû - 16:09

Salâh Ed-Dîn


Les musulmans aiment Jésus et honorent sa mère, mais ils ne les adorent pas. Le Coran, qui contient les véritables paroles de Dieu, tient Jésus, sa mère Marie et toute la famille d’Imran en très haute estime.
Nous savons que Jésus a vécu parmi son peuple, les Israélites, de nombreuses années, les appelant à revenir à l’adoration d’un Dieu unique et accomplissant devant eux de nombreux miracles (par la permission de Dieu). 
Nombreux furent ceux, parmi son peuple, qui ne tinrent pas compte de son appel et qui ignorèrent son message.  Toutefois, Jésus avait réussi à rassembler autour de lui un groupe d’apôtres appelés al-Hawariyine, en arabe.
Dieu dit, dans le Coran :
« Puis, quand Je révélai aux apôtres : « Croyez en Moi et en Mon messager », ils dirent : « Nous croyons.  Et sois témoin que nous sommes musulmans, [que nous sommes entièrement soumis à Toi]. » 
(Coran 5:111)

Les apôtres, donc, s’identifiaient eux-mêmes comme musulmans; comment cela est-il possible, puisque l’islam n’allait être révélé que 600 ans plus tard?  Dieu, bien entendu, fait référence au sens général du mot « musulman », un musulman étant celui qui se soumet entièrement au Dieu unique et Lui obéit, et qui est fidèle envers Dieu et envers les croyants avant qui que ce soit d’autre.  Les termes « musulman » et « islam » proviennent de la même racine arabe – sa la ma – car la paix et la sécurité (salam) sont inhérentes à la soumission à Dieu.  Il faut donc comprendre que tous les prophètes de Dieu et leurs disciples étaient musulmans.

3 Re: Jésus-Christ, un mythe? le Lun 5 Sep - 15:05

Stitten


Le juriste Daniel Massé (né en 1872) publie en 1926 aux éditions du Siècle L'Énigme de Jésus-Christ. Il y soutient que Jésus est en fait Jean le Baptiste qu'il appelle Jean de Gamala car il serait un fils de Judas de Gamala, dont deux de ses fils s'appellent Jacques et Simon.

Il indique que selon les évangiles Jésus et Jean sont nés en même temps (en fait à six mois d'écart) et meurent en même temps (en fait à un an d'écart).

Il avance aussi que la rédaction des Évangiles résulte d'une volonté délibérée de l'Église de falsifier l'histoire et que l'exégèse est une discipline ecclésiastique visant à catéchiser les foules.

4 Re: Jésus-Christ, un mythe? le Lun 5 Sep - 16:53

Salâh Ed-Dîn


Jésus était Juif et sa religion était le judaïsme.
Il n’aurait jamais dit avec moi, voici une nouvelle religion, le Christianisme.
Une forme exaltée, sinon intégriste de Judaïsme.
Il n’a jamais contesté le Judaïsme, il s’en ait pris aux prêtres qui instrumentaient sa religion

5 Re: Jésus-Christ, un mythe? le Mar 6 Sep - 13:34

Wahrani


Admin
La bible est une reconstitution légendaire écrite au 6e siècle AEC de l’histoire d’un peuple qui ne s’est jamais produite.
La position concernant la nature légendaire de l’ancien testament fait consensus depuis plus de 20 ans. Alors il est permis de douter de la véracité des récits du NT également. Prenant en considération que le NT ne contient aucun texte qui a été écrit par un témoin direct ni indirect de Jésus. Et que toutes les histoires concernant Jésus dans les évangiles peuvent être retrouvé dans des traditions rabbinique qui précède la fondation du Christianisme de plusieurs centaines d’années, il est permit de s’interroger sur l’authenticité des narratives proposés par celles-ci..

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

6 Re: Jésus-Christ, un mythe? le Mar 6 Sep - 15:22

Stitten


L’Histoire des Évangiles qui selon toute vraisemblances sont le produit d’une réécriture d’histoires de l’ancien Testament. Utilisant la technique de Pesher avec plusieurs sources dont le Midrash les scribes du Nouveau Testament on fait ce qui se retrouve dans les traditions rabbiniques du «Haggadah

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum