Debat Culturel Inter Religieux
Débat Culturel Inter Religieux
Ce forum n'a pas pour but de condamner, de juger ou encore moins à critiquer qui que ce soit, aucune croyance, religion ou personne. Ce forum par une étude et une recherche a pour but de partager des grandes vérités cachées et de donner l’opportunité de voir et de juger par soi-même.
Ce Forum représente ma propre croyance en ce que j'ai appris et vu lors de l'étude des Religions Je suis très reconnaissant pour l’enseignement colossale qui en résulte et que ce forum fournit maintenant et dans laquelle je crois vraiment, je partage la recherche d’une vérité cachée et oubliée de la Bible, dans l'Ancien Testament et le Nouveau Testament, et quelle est la vraie relation et connexion entre judaïsme, christianisme et islam ?
Pour être en mesure de voir comment ces vrais faits solides sont les pièces manquantes qui rapprochent les croyances, qui nous concerne tous d’une manière ou d’une autre au quotidien et apportent des réponses aux questions que beaucoup d’entre nous posent.
Wahrani
Debat Culturel Inter Religieux

Voir le deal
8 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Debat Culturel Inter Religieux » Sujet d'Ordre Général » Un Dialogue Civilisationnel -

Un Dialogue Civilisationnel -

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

8Un Dialogue Civilisationnel -  - Page 2 Empty Re: Un Dialogue Civilisationnel - le Dim 26 Juin - 14:48

Salâh Ed-Dîn


@Starheater a écrit:
@Salâh Ed-Dîn a écrit:Un Dialogue Civilisationnel -  - Page 2 Ob_ff910


C'est plutôt bien comme messages. J'ai remarqué qu'ils vous deviez prié 5 fois par jours. Or, le chiffre 5 est le milieu des chiffres de 1 à 9, je considère ce chiffre comme le "pivot de la balance", 4 d'un côté, 4 de l'autre.
Joseph le Patriarche, celui qui fut Vizir d'Égypte, celui-ci avait établi la Loi du 1/5 (un cinquième).
Dans la Bible, les 12 Tribus d'Israël sont divisé en 4 groupes avec les Lévites au Centre, cela fait 5 aussi. Même chose pour Révélation chapitre 4, nous y retrouvons les 4 Animaux et au Centre le Trône au Centre, cela fait 5 aussi.
Starheater
En effet, l’Islam nous prescrit  cinq prières quotidiennes. Avec la récitation de quelques sourates ou verset du Coran, selon les capacités de récitation du croyant.
Les conditions qu’une prière doit réunir sont les suivantes :
1.    La propreté du corps, des vêtements et du lieu.
2.    La décence dans les habits.
3.    La direction du corps vers la Ka`bah.
4.    L’intention.
5.    L’ordre dans les mouvements requis pour accomplir la prière.
6.   La componction ou le recueillement.
A l’aube, à midi, aux vêpres, au coucher du soleil, à la tombée de la nuit.
Les heures de la prière varient selon les saisons.
Les cinq prières doivent être accomplies durant le temps prescrit pour les croyants, quant à leur nombre de 5  certains savants déclarent que cela relève d’un partage de la Journée instauré par le Coran
Ainsi, Ibn Rushd constate que le prière est obligatoire  pour tous les musulmans   »,
Il dit : «La prière n’est qu’un appel à l’examen et à la réflexion, un éveil aux méthodes de l’examen et que La foi ne doit pas être considérée comme une croyance irrationnelle ».
Pat ailleurs, notre Saint Coran, nous, relate en détail l’histoire de Joseph, ses frères et son père Jacob.

9Un Dialogue Civilisationnel -  - Page 2 Empty Re: Un Dialogue Civilisationnel - le Dim 26 Juin - 15:03

Salâh Ed-Dîn

Salâh Ed-Dîn

Aujourd’hui dans le cadre d’un dialogue civilisationnel, je voudrai te parler d’un discours polémique sur l’Islam du Pape  Benoît XVI dans lequel  il lui est reproché d’avoir, implicitement, lié la religion musulmane à la violence.




Le Vatican s’est mis dans la logique irrationnelle, émotive et dangereuse des Américains  et a donné du grain à moudre aux provocateurs qui agissent au nom de l’Islam et que les tristement célèbres Ben Laden et daech personnifient.




l y a une dizaine d'années, le Pape Benoît XVI aurait cité au cours d'une conférence consacrée à la thématique du rapport fructueux entre foi et raison, tenue dans la ville de Ratisbonne en Allemagne, un certain empereur byzantin du nom de Manuel II Paléologue (1350-1425).
S'adressant à un Persan de la haute hiérarchie intellectuelle, Manuel II Paléologue lui affirme entre autres choses ce qui suit
"Montre-moi donc ce que Muhamad a apporté de nouveau, et tu trouveras seulement des choses mauvaises et inhumaines comme son mandat de défendre par l'épée la foi qu'il prêchait".
Le représentant de l'église catholique qui reprend ce propos assez controversé à l'encontre du prophète de l'Islam au moment où il fait une petite digression sur les méfaits de "la violence" ne savait peut-être pas qu'il allait, lui-même, rapidement mettre le feu aux poudres !
Cher ami, on constate que les Frictions, conflits, confrontations, provocations, attaques frontales et polémiques mal-intentionnées ont souvent évacué tout débat bénéfique qui ait pu surgir entre cet Occident judéo-chrétien et l'Islam. En outre, on voit sans peine que jamais le rôle des religions dans la vie sociale des nations ne fut autant questionné qu'en ces dernières décennies. Cela trouve une explication dans le fait que celles-ci aient de tout temps servi d'alibi aux politiques pour esquiver de parler des vrais problèmes sociaux ou économiques dont leurs pays souffrent
Sans doute le désarroi spirituel de ces sphères religieuses, avec comme toile de fond, une crise générale des valeurs justifie-t-il aussi bien les distorsions, les falsifications, les dévoiements, les surenchères, les excès que l'acharnement mis par certains à vouloir se convaincre et convaincre les autres du primat de leur croyance sur celle des autres. Autrement dit, se donner toutes les raisons du monde pour effacer, sinon éliminer "symboliquement" les autres de l'arène civilisationnelle du dialogue. On dirait, un ring pour pugilat ou une course pour un trophée olympique !
En conclusion, je tiens surtout à préciser que le Pontife de l’Eglise a tout bonnement oublié que citer que  Manuel Paléologue (1350-1425), prince de la dernière dynastie régnante de Constantinople n'est pas encore l'empereur Manuel II (1391-1425) quand il se rend à Ancyre en 1390-1391, mais il est déjà vassal du sultan turc, et c’est grâce pratiquement à la puissance  de l’Empire  Ottoman que cet empereur avait retrouvé son trône.
Les communautés chrétienne et musulmane se font une tout autre idée de la fonction papale. Il faut donc accepter les regrets du Saint-Siège et pardonner au Pape Benoît XVI  son errement.
 
 
 
 
 












Dernière édition par Salâh Ed-Dîn le Dim 26 Juin - 17:18, édité 3 fois

10Un Dialogue Civilisationnel -  - Page 2 Empty Re: Un Dialogue Civilisationnel - le Dim 26 Juin - 16:24

Starheater


@Salâh Ed-Dîn a écrit:

Aujourd’hui dans le cadre d’un dialogue civilisationnel, je voudrai te parler d’un discours polémique sur l’Islam du Pape  Benoît XVI dans lequel  il lui est reproché d’avoir, implicitement, lié la religion musulmane à la violence.



 

Le Vatican s’est mis dans la logique irrationnelle, émotive et dangereuse des Américains  et a donné du grain à moudre aux provocateurs qui agissent au nom de l’Islam et que les tristement célèbres Ben Laden et daech personnifient.



l y a une dizaine d'années, le Pape Benoît XVI aurait cité au cours d'une conférence consacrée à la thématique du rapport fructueux entre foi et raison, tenue dans la ville de Ratisbonne en Allemagne, un certain empereur byzantin du nom de Manuel II Paléologue (1350-1425).
S'adressant à un Persan de la haute hiérarchie intellectuelle, Manuel II Paléologue lui affirme entre autres choses ce qui suit
"Montre-moi donc ce que Muhamad a apporté de nouveau, et tu trouveras seulement des choses mauvaises et inhumaines comme son mandat de défendre par l'épée la foi qu'il prêchait".
Le représentant de l'église catholique qui reprend ce propos assez controversé à l'encontre du prophète de l'Islam au moment où il fait une petite digression sur les méfaits de "la violence" ne savait peut-être pas qu'il allait, lui-même, rapidement mettre le feu aux poudres !
Cher ami, on constate que les Frictions, conflits, confrontations, provocations, attaques frontales et polémiques mal-intentionnées ont souvent évacué tout débat bénéfique qui ait pu surgir entre cet Occident judéo-chrétien et l'Islam. En outre, on voit sans peine que jamais le rôle des religions dans la vie sociale des nations ne fut autant questionné qu'en ces dernières décennies. Cela trouve une explication dans le fait que celles-ci aient de tout temps servi d'alibi aux politiques pour esquiver de parler des vrais problèmes sociaux ou économiques dont leurs pays souffrent
Sans doute le désarroi spirituel de ces sphères religieuses, avec comme toile de fond, une crise générale des valeurs justifie-t-il aussi bien les distorsions, les falsifications, les dévoiements, les surenchères, les excès que l'acharnement mis par certains à vouloir se convaincre et convaincre les autres du primat de leur croyance sur celle des autres. Autrement dit, se donner toutes les raisons du monde pour effacer, sinon éliminer "symboliquement" les autres de l'arène civilisationnelle du dialogue. On dirait, un ring pour pugilat ou une course pour un trophée olympique !
En conclusion, je tiens surtout à préciser que le Pontife de l’Eglise a tout bonnement oublié que citer que  Manuel Paléologue (1350-1425), prince de la dernière dynastie régnante de Constantinople n'est pas encore l'empereur Manuel II (1391-1425) quand il se rend à Ancyre en 1390-1391, mais il est déjà vassal du sultan turc, et c’est grâce pratiquement à la puissance  de l’Empire  Ottoman que cet empereur avait retrouvé son trône.
Les communautés chrétienne et musulmane se font une tout autre idée de la fonction papale. Il faut donc accepter les regrets du Saint-Siège et pardonner au Pape Benoît XVI  son errement.
 
 
 
 
 




Tu es plus noble que moi Salâh Ed-Dîn, car moi je ne pardonne pas leur ORGUEIL démesuré alimenté par leurs Traditions Païennes qu'ils refusent d'admettre être tel. 
C'est pour cette raison que je ne donne pas cher de toutes les Dénominations Chrétiennes, même leur nom est païen, car il vient de source Païenne. Le nom de Chrétien est dérivé du "Latin", or le Latin c'est Romain, et c'est pour cette raison qu'ils se font appelé "l'église Catholique Romaine". C'est pour cette raison que je me suis nommé moi-même un "Christien", car je cherche à suivre le Christ, il y a toujours matière aux améliorations.
Tous ceux qui connaissent la Bible savent que la Grande Prostituée dont il est question dans le Livre de Révélation est l'église Catholique Romaine. De plus, dans la Bible il y a des livres qui n'ont aucune valeur spirituel, ils ont été rajouté à la Bible. Ici je parle des livres Apocryphes, dans le livre de Tobie, l'Ange Raphaël enseigne à Tobie à faire de la Magie. C'est de la "démence", c'est strictement interdit par la Bible de faire de la Magie" Ici, je ne parle pas des "logiciels" de la Bible, je parle de la Bible de Jérusalem version "livre".
Je suis donc seul dans ma catégorie de Christien.

Starheater 

11Un Dialogue Civilisationnel -  - Page 2 Empty Re: Un Dialogue Civilisationnel - le Lun 27 Juin - 10:55

Salâh Ed-Dîn

Salâh Ed-Dîn
@Starheater a écrit:

Tu es plus noble que moi Salâh Ed-Dîn, car moi je ne pardonne pas leur ORGUEIL démesuré alimenté par leurs Traditions Païennes qu'ils refusent d'admettre être tel. 
C'est pour cette raison que je ne donne pas cher de toutes les Dénominations Chrétiennes, même leur nom est païen, car il vient de source Païenne. Le nom de Chrétien est dérivé du "Latin", or le Latin c'est Romain, et c'est pour cette raison qu'ils se font appelé "l'église Catholique Romaine". C'est pour cette raison que je me suis nommé moi-même un "Christien", car je cherche à suivre le Christ, il y a toujours matière aux améliorations.
Tous ceux qui connaissent la Bible savent que la Grande Prostituée dont il est question dans le Livre de Révélation est l'église Catholique Romaine. De plus, dans la Bible il y a des livres qui n'ont aucune valeur spirituel, ils ont été rajouté à la Bible. Ici je parle des livres Apocryphes, dans le livre de Tobie, l'Ange Raphaël enseigne à Tobie à faire de la Magie. C'est de la "démence", c'est strictement interdit par la Bible de faire de la Magie" Ici, je ne parle pas des "logiciels" de la Bible, je parle de la Bible de Jérusalem version "livre".
Je suis donc seul dans ma catégorie de Christien.
Starheater 
Je voudrai d’abord terminé avec le discours du Pape, qui semble il représente une, tutelle morale et éthique de la chrétienté catholique et de surcroît, chef de l’Etat Vatican, sait, parfaitement, que les américains dont G. Bush est l’illustration parfaite puisent, faussement, leurs arguments guerriers dans une philosophie chrétienne travestie, guerrière et outrancière contraires du message de paix et de générosité, marque de fabrique, pourtant de beaucoup de papes qui ont eu à présider au Saint- Siège.
 
La phrase assassine, hélas, en l’occurrence le mot est de circonstance du Pape Benoît XVI a jeté le désarroi et la gêne un peu partout dans l’univers.
Celui des chrétiens, tout d’abord dont l’immense majorité vit, en parfaite intelligence, avec les musulmans. Aux Etats-Unis, en Europe,  en Afrique et en Amérique Latine.
Or, que dit l’Eglise sur l’islam ? Quel est son enseignement ? Au concile Vatican II, le 28 octobre 1965, l’Eglise a proclamé solennellement sa position sur l’islam dans un texte devenu célèbre (Nostra Aetate,) : « L’Eglise regarde (…) avec estime les musulmans qui adorent le Dieu un, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, qui a parlé aux hommes »
 
Pourquoi donc Benoît XVI, est-il allé chercher si loin dans le temps et dans l’espace de si légers argumentaires à la division, à la querelle et à l’ostracisme ?
Où en étaient le judaïsme et le christianisme dans leur rapport à la violence, après 20 siècles d’existence ?

Je trouve que c’est pour répondre à un agenda américain, qui en fait cherche toujours à garder une main mise sur les richesses du monde Musulman, et pour conclure je dirai tour simplement que  L’essence de l’ISLAM, c’est la foi en un Dieu unique qui est Amour et miséricorde.
 
Aussi, je reviens au Livre de Tobie que je viens de découvrir.
Ce livre affirme l'existence de Raphaël, le troisième archange reconnu par l'Église, dont il est le seul à parler. Et de fait, quoiqu'il s'agisse sans doute d'un récit dont la datation exacte n'est pas prouvée, il laisse supposer que les Hébreux de l'époque de la rédaction du livre croyaient à l'existence de Raphaël.
 
Chapitre 6
1 Le garçon partit, et l’ange avec lui ; le chien partit aussi avec lui et il les accompagnait. Ils firent donc route ensemble. Survint la première nuit, et ils campèrent au bord d’un fleuve, le Tigre.
02 Comme le garçon descendait se laver les pieds dans le Tigre, un grand poisson bondit hors de l’eau et voulut avaler son pied. Le garçon cria.
03 Mais l’ange lui dit : « Attrape le poisson, et maîtrise-le. » Le garçon saisit le poisson et le hissa sur la berge.
04 L’ange lui dit : « Éventre le poisson, enlève-lui le fiel, le cœur et le foie, mets-les à part pour les emporter, et jette les entrailles. Car le fiel, le cœur et le foie sont des remèdes efficaces

Cependant il faut noter que ce livre est sujet à controverse pour les protestants du fait qu'il est un écrit deutérocanonique et qu'il est exclu du canon hébraïque. Il est donc exclu de la Bible protestante. Par contre, il est pleinement reconnu par l'Église catholique.

Il ressort, Cher Ami, que l'Ecriture Sainte chrétienne est mi-divine et mi-humaine, soit un mélange de vérités divines révélées par inspiration mais malheureusement aussi d'opinions humaines tributaires de leur temps.

C'est cela ce que tout le monde a compris et ceci nous parait très grave dans la mesure ou cela veut clairement dire que l'inspiration a des hommes comme nous devient un article fondamental de votre foi et dont l'ignorance de ces humains entraînerait de fait notre perdition éternelle et nous savons que presque la totalité des écritures ayant trait aux doctrines chrétienne catholique de la sainte Trinité a l'incarnation n'ont été a travers les ages forgés et confiné que par la seule inspiration humaine des hommes de l'église. 

12Un Dialogue Civilisationnel -  - Page 2 Empty Re: Un Dialogue Civilisationnel - le Lun 27 Juin - 22:38

Starheater


@Salâh Ed-Dîn a écrit:
@Starheater a écrit:

Tu es plus noble que moi Salâh Ed-Dîn, car moi je ne pardonne pas leur ORGUEIL démesuré alimenté par leurs Traditions Païennes qu'ils refusent d'admettre être tel. 
C'est pour cette raison que je ne donne pas cher de toutes les Dénominations Chrétiennes, même leur nom est païen, car il vient de source Païenne. Le nom de Chrétien est dérivé du "Latin", or le Latin c'est Romain, et c'est pour cette raison qu'ils se font appelé "l'église Catholique Romaine". C'est pour cette raison que je me suis nommé moi-même un "Christien", car je cherche à suivre le Christ, il y a toujours matière aux améliorations.
Tous ceux qui connaissent la Bible savent que la Grande Prostituée dont il est question dans le Livre de Révélation est l'église Catholique Romaine. De plus, dans la Bible il y a des livres qui n'ont aucune valeur spirituel, ils ont été rajouté à la Bible. Ici je parle des livres Apocryphes, dans le livre de Tobie, l'Ange Raphaël enseigne à Tobie à faire de la Magie. C'est de la "démence", c'est strictement interdit par la Bible de faire de la Magie" Ici, je ne parle pas des "logiciels" de la Bible, je parle de la Bible de Jérusalem version "livre".
Je suis donc seul dans ma catégorie de Christien.
Starheater 
Je voudrai d’abord terminé avec le discours du Pape, qui semble il représente une, tutelle morale et éthique de la chrétienté catholique et de surcroît, chef de l’Etat Vatican, sait, parfaitement, que les américains dont G. Bush est l’illustration parfaite puisent, faussement, leurs arguments guerriers dans une philosophie chrétienne travestie, guerrière et outrancière contraires du message de paix et de générosité, marque de fabrique, pourtant de beaucoup de papes qui ont eu à présider au Saint- Siège.
 
La phrase assassine, hélas, en l’occurrence le mot est de circonstance du Pape Benoît XVI a jeté le désarroi et la gêne un peu partout dans l’univers.
Celui des chrétiens, tout d’abord dont l’immense majorité vit, en parfaite intelligence, avec les musulmans. Aux Etats-Unis, en Europe,  en Afrique et en Amérique Latine.
Or, que dit l’Eglise sur l’islam ? Quel est son enseignement ? Au concile Vatican II, le 28 octobre 1965, l’Eglise a proclamé solennellement sa position sur l’islam dans un texte devenu célèbre (Nostra Aetate,) : « L’Eglise regarde (…) avec estime les musulmans qui adorent le Dieu un, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, qui a parlé aux hommes »
 
Pourquoi donc Benoît XVI, est-il allé chercher si loin dans le temps et dans l’espace de si légers argumentaires à la division, à la querelle et à l’ostracisme ?
Où en étaient le judaïsme et le christianisme dans leur rapport à la violence, après 20 siècles d’existence ?
Je trouve que c’est pour répondre à un agenda américain, qui en fait cherche toujours à garder une main mise sur les richesses du monde Musulman, et pour conclure je dirai tour simplement que  L’essence de l’ISLAM, c’est la foi en un Dieu unique qui est Amour et miséricorde.
 
Aussi, je reviens au Livre de Tobie que je viens de découvrir.
Ce livre affirme l'existence de Raphaël, le troisième archange reconnu par l'Église, dont il est le seul à parler. Et de fait, quoiqu'il s'agisse sans doute d'un récit dont la datation exacte n'est pas prouvée, il laisse supposer que les Hébreux de l'époque de la rédaction du livre croyaient à l'existence de Raphaël.
 
Chapitre 6
1 Le garçon partit, et l’ange avec lui ; le chien partit aussi avec lui et il les accompagnait. Ils firent donc route ensemble. Survint la première nuit, et ils campèrent au bord d’un fleuve, le Tigre.
02 Comme le garçon descendait se laver les pieds dans le Tigre, un grand poisson bondit hors de l’eau et voulut avaler son pied. Le garçon cria.
03 Mais l’ange lui dit : « Attrape le poisson, et maîtrise-le. » Le garçon saisit le poisson et le hissa sur la berge.
04 L’ange lui dit : « Éventre le poisson, enlève-lui le fiel, le cœur et le foie, mets-les à part pour les emporter, et jette les entrailles. Car le fiel, le cœur et le foie sont des remèdes efficaces
Cependant il faut noter que ce livre est sujet à controverse pour les protestants du fait qu'il est un écrit deutérocanonique et qu'il est exclu du canon hébraïque. Il est donc exclu de la Bible protestante. Par contre, il est pleinement reconnu par l'Église catholique.
Il ressort, Cher Ami, que l'Ecriture Sainte chrétienne est mi-divine et mi-humaine, soit un mélange de vérités divines révélées par inspiration mais malheureusement aussi d'opinions humaines tributaires de leur temps.
C'est cela ce que tout le monde a compris et ceci nous parait très grave dans la mesure ou cela veut clairement dire que l'inspiration a des hommes comme nous devient un article fondamental de votre foi et dont l'ignorance de ces humains entraînerait de fait notre perdition éternelle et nous savons que presque la totalité des écritures ayant trait aux doctrines chrétienne catholique de la sainte Trinité a l'incarnation n'ont été a travers les ages forgés et confiné que par la seule inspiration humaine des hommes de l'église. 


Salâh Ed-Dîn, il ne faut pas confondre la "religion" Chrétienne avec la Bible, se sont 2 univers très distinctes; les Catholiques, les Protestants, etc...ont tous des couleurs si je peux utilisé cette analogie, la Bible tant qu'à elle n'a aucune couleur, elle est neutre comme la couleur de l'eau.
L'AT a été fait sous la tutelle de Ange de Dieu:
Actes 7:53  vous qui avez reçu la Loi par le ministère des anges et ne l’avez pas observée.

Ceci fut vrai jusqu'au moment où tous les Lois fut bien accepté. À chaque fois qu'Israël s'écartait du droit chemin, un Prophète était envoyé pour les prévenir des problèmes qu'ils étaient pour avoir.

Pour ce qui est des livres "inspirés", se sont des Livres comme le Livre de la Sagesse, l'Ecclésiaste (à ne pas confondre avec l’Ecclésiastique qui est un livre Apocryphe) etc...

Se sont les seuls livres qui soient inspirés, tous les autres ont eu une intervention de l'Ange de Dieu, exemple; les Prophètes, le NT, Révélation (Apocalypse)

Malgré les rajouts et les falsifications, la Bible reste pour le croyant un univers de Connaissance à acquérir.


Starheater

13Un Dialogue Civilisationnel -  - Page 2 Empty Re: Un Dialogue Civilisationnel - le Mar 28 Juin - 12:27

Salâh Ed-Dîn

Salâh Ed-Dîn
@Starheater a écrit:

Malgré les rajouts et les falsifications, la Bible reste pour le croyant un univers de Connaissance à acquérir.


Starheater
Tout a fait d’accord avec toi, et les musulmans ont toujours trouvé que la Bible relate l'histoire du peuple hébreu, narration parfois fastidieuse de mille périples effectuées sous le regard de Dieu. Que le texte comporte des scènes de massacre collectif, des meurtres, des viols, des supplices et des bains de sang est choquant à l'aune de l'universalisme contemporain tout en étant rigoureusement conforme à la tristesse du champ historique concerné.  
Enfin, la Bible contient en elle-même la notion d'évolution comme celle d'interprétation. Plus qu'un livre, c'est un ensemble de livres, une véritable bibliothèque dont la définition fait justement débat depuis des lustres entre juifs et chrétiens, entre catholiques et protestants. Au cours des mille ans qu'a duré sa rédaction, cette "centrale bibliothèque de Dieu" n'a cessé de s'enrichir de nouveaux textes qui comportent des réflexions sur les épisodes antérieurs, les commentent, y renvoient. Un certain nombre d’érudits musulmans à travers les siècles passés ont portés leurs regards sur la Bible pour conclure que cette fascinante Bible reste ouverte à la spéculation intellectuelle, l'esprit des hommes est incité à investiguer, y trouve sa science: et sa théologie.
En, effet, si il m’arrive à apporter un œil critique sur la Bible, ce n’est que pour animer le débat, car je comprend parfaitement le mal aise de ces critiques, j’en ressens également lorsque je lis certains commentaires qui portent des attaques très virulents conte le Coran, je peux par exemple citer le cas de ce jeune sur l’autre forum et que tu k’avais apellé Minot, son cas montre bien l’endoctrinement d’une jeune a qui on inculte la Haine de l’Autre, en effet ce n’est qu’un ordinaire cas parmi tant d’autres bien entendu.
Mon ami, dans nos débats dont j’estime l’ampleur, et respecte nos divergences, certes je voudrai surtout apprendre de toi, ce que c’est le Christianisme et donner pour ma part ce que c’est l’Islam, loin de toute influence.
Bien entendu, je reste ouvert à toutes tes questions sur l’Islam que tu voudras poser, pour un enrichissement de débats.

14Un Dialogue Civilisationnel -  - Page 2 Empty Re: Un Dialogue Civilisationnel - le Mer 29 Juin - 2:25

Starheater


@Salâh Ed-Dîn a écrit:
@Starheater a écrit:

Malgré les rajouts et les falsifications, la Bible reste pour le croyant un univers de Connaissance à acquérir.


Starheater
Tout a fait d’accord avec toi, et les musulmans ont toujours trouvé que la Bible relate l'histoire du peuple hébreu, narration parfois fastidieuse de mille périples effectuées sous le regard de Dieu. Que le texte comporte des scènes de massacre collectif, des meurtres, des viols, des supplices et des bains de sang est choquant à l'aune de l'universalisme contemporain tout en étant rigoureusement conforme à la tristesse du champ historique concerné.  
Enfin, la Bible contient en elle-même la notion d'évolution comme celle d'interprétation. Plus qu'un livre, c'est un ensemble de livres, une véritable bibliothèque dont la définition fait justement débat depuis des lustres entre juifs et chrétiens, entre catholiques et protestants. Au cours des mille ans qu'a duré sa rédaction, cette "centrale bibliothèque de Dieu" n'a cessé de s'enrichir de nouveaux textes qui comportent des réflexions sur les épisodes antérieurs, les commentent, y renvoient. Un certain nombre d’érudits musulmans à travers les siècles passés ont portés leurs regards sur la Bible pour conclure que cette fascinante Bible reste ouverte à la spéculation intellectuelle, l'esprit des hommes est incité à investiguer, y trouve sa science: et sa théologie.
En, effet, si il m’arrive à apporter un œil critique sur la Bible, ce n’est que pour animer le débat, car je comprend parfaitement le mal aise de ces critiques, j’en ressens également lorsque je lis certains commentaires qui portent des attaques très virulents conte le Coran, je peux par exemple citer le cas de ce jeune sur l’autre forum et que tu k’avais apellé Minot, son cas montre bien l’endoctrinement d’une jeune a qui on inculte la Haine de l’Autre, en effet ce n’est qu’un ordinaire cas parmi tant d’autres bien entendu.
Mon ami, dans nos débats dont j’estime l’ampleur, et respecte nos divergences, certes je voudrai surtout apprendre de toi, ce que c’est le Christianisme et donner pour ma part ce que c’est l’Islam, loin de toute influence.
Bien entendu, je reste ouvert à toutes tes questions sur l’Islam que tu voudras poser, pour un enrichissement de débats.


Si ma mémoire est bonne, c'est Azzedine qui l'avait "baptiser" ainsi, moi j'ai repris ce nom car son pseudo était beaucoup trop long à écrire. C'est un jeune Chrétien, pour ce qui est de la religion, il est encore plus jeune, mais il va grandir avec nous (Musulmans et les autres Chrétiens qui s'ajouteront avec le temps). 
Le meilleur moyen est de contourner son orgueil Catholique, ce qui n'est pas facile, mais avec le temps, il va certainement changé, et si ça ne se fait pas devant nos yeux, ça va se faire dans son coeur.
Pour ce qui est des massacres du temps de Moïse, c'était "nécessaires", je vais t'expliquai pourquoi.
Le Dieu d'Israël (qui était en fait un Ange de Dieu envoyé par Lui) donnait les ordres de tués; hommes, femmes, enfants, nourrissons, vieillards, et quelques fois, même les animaux devaient êtres tués aussi avec le peuple. Pour ce qui concerne les animaux, je n'ai que des théories, mais pour ce qui est des êtres humains, je connais exactement la raison.
Si les femmes et les enfants auraient été épargné ainsi que les vieillards, ils auraient semé le trouble dans la communauté d'Israël, ils auraient formé des groupes bandits qui aurait à la longue eu pour effet d'affaiblir Israël, tu n'as pas idées toutes les implications néfastes que cela aurait occasionné. Donc, il était préférable des passés au fil de l'épée, il est vrai que cela semble cruel sur le coup, mais c'était la décision de l'Ange de Dieu, et je suis d'accord avec ses décisions.
De plus, il faut les nourrir, même s'ils auraient amené leur troupeaux, ils auraient aussi amené leurs croyances religieuses. T'imagines-tu toutes les problèmes qu'auraient eu Moïse à régler, ça n'aurait eu aucun sens.
Pour ce qui est des viols, quand ils tuaient un peuple, ils n'avaient pas le droit de faire comme les autres armées font avec les femmes. Un soldat d'Israël surpris en train de violer une femme ennemi, il était tué sur le champs aussitôt qu'il est surpris, même si c'était ton propre frère, il devait périr, par ta main, ou celle d'un autre soldat.
Aujourd'hui, l'armée n'a pas le droit de tué un civil, ni même un soldat adverse, à moins qu'il y ait un réel combat. Malheureusement, dans l'armée Américaine, se ne sont pas tous des gens normaux qui gardent la tête froide, à ce moment, ils peuvent faire une erreur. Pire encore, il y en a qui ont la haine au coeur, ce qui est anormal, car une guerre doit se faire par "devoir" et non par haine. C'est pour cette raison qu'il y a des soldats qui passe en cour Martiale pour s'être comporté d'une manière sauvage et cruel.
Dans la guerre du Golfe des années 90, un soldat de l'armée de Saddam (ses soldats étaient engagés dans l'armée pour sous peine de mort s'il y avait refus) s'était rendu à un soldat Américain pour être épargné, ce pauvre homme pleurait, le soldat Américain lui dit: "Ne t'en fais pas, nous sommes ici maintenant, il ne t'arrivera rien". 
J'en avait pratiquement les larmes aux yeux de voir cet homme pleurer par peur des représailles de ses propres frères.
Cet guerre fut interprété de toutes sortes de manière non seulement par ton Peuple, mais aussi par le Peuple Américain. 
Crois-moi, on ne sais jamais comment une guerre commence, et on ne sais pas non plus, comment elle finit, ce n'est que mensonges sur mensonges.

Starheater

15Un Dialogue Civilisationnel -  - Page 2 Empty Re: Un Dialogue Civilisationnel - le Mer 29 Juin - 16:52

Wahrani

Wahrani
Admin
J’ai lu ton commentaire en réponse à Azzedine, sur l’autre forum, et sincèrement je suis tenté à apporter ma petite contribution non pas à sa place, mais par un avis personnel en ce qui concerne ce volet à savoir la Résurrection de Jésus
La plupart des musulmans croient sans exiger de preuves à l’aspect surnaturel qui a entouré la naissance, la mission et même la fin de Jésus. Cependant des divergences notoires distinguent le récit biblique de celui du Coran. La crucifixion et la résurrection de Jésus font ainsi parties des principaux sujets de discorde entre théologiens chrétiens et musulmans.
Nombreux furent les commentateurs qui tentèrent l’exégèse coranique des versets relatant les derniers moments de Jésus  sur terre, mais il est fort de constater que le sens profond de ces derniers demeure encore mystérieux.
Nous sommes tous d'accord que personne n'a vu le moment de sa résurrection. Ils ont trouvé le sépulcre où on a déposé Jésus vide et on en a conclu qu'il fût ressuscité parce que les disciples et d'autres témoins l'ont vu en vie après sa prétendue crucifixion.
C'est en concordance avec ce que dit Jésus (Matthieu,
10:24) :
«Le disciple n'est pas plus que le maître, ni le serviteur plus que son seigneur ».
Ne pourrait-il pas être possible qu'il ne soit pas mort sur la croix, comme il est mentionné dans le Coran
Regardons les passages dans la Bible qui soutiennent un tel propos.  
Sur la croix, Jésus implorait l'aide de Dieu (Matthieu,27:46):
«Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?» 
et dans Luc,» (22:42):
 « Disant: Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne.» (Cette coupe est la coupe de la mort).
La prière de Jésus pour ne pas mourir sur la croix fut Exaucée par Dieu, selon Luc, Hébreux et Jaques. Alors comment aurait-il pu mourir sur la croix? (Luc, 22:43) : «
Alors un ange lui apparut du ciel pour le fortifier.»
C'est donc l'Ange qui est venu pour lui assurer que Dieu ne le laisserait pas dans l'abandon. Hébreux (5:7) : « C'est lui [Jésus] qui, dans les jours de sa chair, présenta à grands cris et avec larmes, des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort et qui fut exaucé à cause de sa piété.» 
Les prières de Jésus furent exaucées, ce qui veut dire  que Dieu y a répondu favorablement. 
Jaques (5:16):
 «...La prière fervente du juste a une grande efficacité.»
 Jésus a dit (Matthieu, 7:7-10); 
« Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe. Lequel de vous donnera une Pierre à son fils, s'il lui demande du pain? Où, s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent.» 
Si toutes les prières de Jésus furent acceptées par Dieu, y compris Celle de ne pas mourir sur la croix.
Alors comment aurait-il pu mourir sur la croix?
Jésus a dit lui-même qu'il n'est pas décédé sur la croix. 
Très tôt dimanche matin. Marie de Magdala se rendit au sépulcre qui était vide. Elle vit quelqu'un debout qui ressemblait à un jardinier. Après avoir parlé avec lui, elle se rendit compte que l'homme en question était Jésus et voulut le toucher. 
Jésus dit (Jean, 20:17) «Jésus lui dit: Ne me touche pas car je ne suis pas encore monté vers mon Père....» 
« Ne me touche pas», peut-être parce que sa blessure lui faisait du mal. « Je ne suis pas encore monté vers mon Père» veut dire qu'il était toujours vivant, pas encore mort, car si quelqu'un meurt, il retourne au Créateur. 
Ceci est la preuve la plus forte admise  par Jésus lui-même. 
Après la prétendue crucifixion, les disciples croyaient qu'il ne s'agissait pas du même Jésus mais d'un Jésus spiritualisé parce que les corps ressuscités sont spiritualisés. 
C'est ce que dit Jésus lui-même dans la Bible, il dit ilssont semblables aux Anges.
Jésus leur répondit : Les enfants de ce siècle prennent des femmes et des maris; mais ceux qui seront trouvés dignes d'avoir part au siècle à venir et à la résurrection des morts ne prendront ni femmes ni maris. Car ils ne pourront plus mourir, parce qu'ils seront semblables aux Anges, et qu'ils seront fils de Dieu, étant fils de la résurrection.» 
Après Jésus les a convaincus qu'il était la même personne en leur faisant toucher ses mains et ses pieds. Lorsqu'ils ne le croyaient toujours pas, il leur a demandé de la viande pour leur montrer qu'il mangeait toujours comme tout être humain.  Luc (24:36-43)
Lorsque les pharisiens demandèrent à Jésus un miracle
de sa vrai mission, il répondit (Matthieu, 12:40):
« Car, de  même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d'un grand poisson, de même le Fils de l'homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre.» 
Jonas, était-il vivant dans le ventre de Poisson? 
Pat ailleurs les 4 Évangélistes (animaux aux six ailes), ont offert une vision diamétralement opposéel'un à l'autre.
On suppose qu'un verset mentionne qu'une certaine personne est décédée à l'âge de cinquante ans et qu'un autre verset mentionne que cette même personne est décédée à l'âge de soixante ans, est-ce que les deux énonciations peuvent être correctes ? 
Ce que dit Luc concernant ses écritures dans 1:2 et 3.
« ...suivant ce que nous ont transmis ceux qui ont été des témoins oculaires dès le commencement et sont devenus des ministres de la parole, il m'a aussi semblé après avoir fait des recherches exactes sur toutes ces choses depuis leur origine, de te les exposer par écrit d'une manière suivie, excellent Theophile.
Luc lui-même dit qu'il n'était pas un témoin oculaire et que les connaissances qu'il a amassées venaient de témoins oculaires et non pas par inspiration divine.
Marc a écrit son évangile à Rome.
 
En tant que musulmans, nous nous sentons beaucoup plus proches des chrétiens que des juifs et des mécréants, comme l'avait prédit le Coran dans la sourate 5-82 : 
«Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent: "Nous sommes chrétiens." C'est qu'il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu'ils ne s'enflent pas d'orgueil».
Et bien das amis chrétiens qui cherchent également la VERITE!!!!!!

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

16Un Dialogue Civilisationnel -  - Page 2 Empty Re: Un Dialogue Civilisationnel - le Jeu 30 Juin - 0:03

Starheater


@Wahrani a écrit:
J’ai lu ton commentaire en réponse à Azzedine, sur l’autre forum, et sincèrement je suis tenté à apporter ma petite contribution non pas à sa place, mais par un avis personnel en ce qui concerne ce volet à savoir la Résurrection de Jésus
La plupart des musulmans croient sans exiger de preuves à l’aspect surnaturel qui a entouré la naissance, la mission et même la fin de Jésus. Cependant des divergences notoires distinguent le récit biblique de celui du Coran. La crucifixion et la résurrection de Jésus font ainsi parties des principaux sujets de discorde entre théologiens chrétiens et musulmans.
Nombreux furent les commentateurs qui tentèrent l’exégèse coranique des versets relatant les derniers moments de Jésus  sur terre, mais il est fort de constater que le sens profond de ces derniers demeure encore mystérieux.
Nous sommes tous d'accord que personne n'a vu le moment de sa résurrection. Ils ont trouvé le sépulcre où on a déposé Jésus vide et on en a conclu qu'il fût ressuscité parce que les disciples et d'autres témoins l'ont vu en vie après sa prétendue crucifixion.
C'est en concordance avec ce que dit Jésus (Matthieu,
10:24) :
«Le disciple n'est pas plus que le maître, ni le serviteur plus que son seigneur ».
Ne pourrait-il pas être possible qu'il ne soit pas mort sur la croix, comme il est mentionné dans le Coran
Regardons les passages dans la Bible qui soutiennent un tel propos.  
Sur la croix, Jésus implorait l'aide de Dieu (Matthieu,27:46):
«Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?» 
et dans Luc,» (22:42):
 « Disant: Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne.» (Cette coupe est la coupe de la mort).
La prière de Jésus pour ne pas mourir sur la croix fut Exaucée par Dieu, selon Luc, Hébreux et Jaques. Alors comment aurait-il pu mourir sur la croix? (Luc, 22:43) : «
Alors un ange lui apparut du ciel pour le fortifier.»
C'est donc l'Ange qui est venu pour lui assurer que Dieu ne le laisserait pas dans l'abandon. Hébreux (5:7) : « C'est lui [Jésus] qui, dans les jours de sa chair, présenta à grands cris et avec larmes, des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort et qui fut exaucé à cause de sa piété.» 
Les prières de Jésus furent exaucées, ce qui veut dire  que Dieu y a répondu favorablement. 
Jaques (5:16):
 «...La prière fervente du juste a une grande efficacité.»
 Jésus a dit (Matthieu, 7:7-10); 
« Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe. Lequel de vous donnera une Pierre à son fils, s'il lui demande du pain? Où, s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent.» 
Si toutes les prières de Jésus furent acceptées par Dieu, y compris Celle de ne pas mourir sur la croix.
Alors comment aurait-il pu mourir sur la croix?
Jésus a dit lui-même qu'il n'est pas décédé sur la croix. 
Très tôt dimanche matin. Marie de Magdala se rendit au sépulcre qui était vide. Elle vit quelqu'un debout qui ressemblait à un jardinier. Après avoir parlé avec lui, elle se rendit compte que l'homme en question était Jésus et voulut le toucher. 
Jésus dit (Jean, 20:17) «Jésus lui dit: Ne me touche pas car je ne suis pas encore monté vers mon Père....» 
« Ne me touche pas», peut-être parce que sa blessure lui faisait du mal. « Je ne suis pas encore monté vers mon Père» veut dire qu'il était toujours vivant, pas encore mort, car si quelqu'un meurt, il retourne au Créateur. 
Ceci est la preuve la plus forte admise  par Jésus lui-même. 
Après la prétendue crucifixion, les disciples croyaient qu'il ne s'agissait pas du même Jésus mais d'un Jésus spiritualisé parce que les corps ressuscités sont spiritualisés. 
C'est ce que dit Jésus lui-même dans la Bible, il dit ilssont semblables aux Anges.
Jésus leur répondit : Les enfants de ce siècle prennent des femmes et des maris; mais ceux qui seront trouvés dignes d'avoir part au siècle à venir et à la résurrection des morts ne prendront ni femmes ni maris. Car ils ne pourront plus mourir, parce qu'ils seront semblables aux Anges, et qu'ils seront fils de Dieu, étant fils de la résurrection.» 
Après Jésus les a convaincus qu'il était la même personne en leur faisant toucher ses mains et ses pieds. Lorsqu'ils ne le croyaient toujours pas, il leur a demandé de la viande pour leur montrer qu'il mangeait toujours comme tout être humain.  Luc (24:36-43)
Lorsque les pharisiens demandèrent à Jésus un miracle
de sa vrai mission, il répondit (Matthieu, 12:40):
« Car, de  même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d'un grand poisson, de même le Fils de l'homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre.» 
Jonas, était-il vivant dans le ventre de Poisson? 
Pat ailleurs les 4 Évangélistes (animaux aux six ailes), ont offert une vision diamétralement opposéel'un à l'autre.
On suppose qu'un verset mentionne qu'une certaine personne est décédée à l'âge de cinquante ans et qu'un autre verset mentionne que cette même personne est décédée à l'âge de soixante ans, est-ce que les deux énonciations peuvent être correctes ? 
Ce que dit Luc concernant ses écritures dans 1:2 et 3.
« ...suivant ce que nous ont transmis ceux qui ont été des témoins oculaires dès le commencement et sont devenus des ministres de la parole, il m'a aussi semblé après avoir fait des recherches exactes sur toutes ces choses depuis leur origine, de te les exposer par écrit d'une manière suivie, excellent Theophile.
Luc lui-même dit qu'il n'était pas un témoin oculaire et que les connaissances qu'il a amassées venaient de témoins oculaires et non pas par inspiration divine.
Marc a écrit son évangile à Rome.
 
En tant que musulmans, nous nous sentons beaucoup plus proches des chrétiens que des juifs et des mécréants, comme l'avait prédit le Coran dans la sourate 5-82 : 
«Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent: "Nous sommes chrétiens." C'est qu'il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu'ils ne s'enflent pas d'orgueil».
Et bien das amis chrétiens qui cherchent également la VERITE!!!!!!


Pour commencé Wahrani, comme je te l'ai dit précédemment, le Christianisme au "complet" est dans l'erreur, malgré tout, il ne le sont pas à 100%, et ceci est bien normal, il faut bien qu'ils aient des connaissances sur le sujets.
Le Théologiens Chrétiens sont dans l'erreur, le Christ a bel et bien été crucifié, et de cela, j'ai beaucoup de preuves qui existent dans l'AT, cela t'étonne? Moi, je trouve cela normal puisque Dieu prédit l'avenir en le faisant connaître à ses Prophètes. C'est normal que les Théologiens aient tort, ils font parti de la Grande Prostituée.
Regarde dans l'AT, vois comment les Armées d'Israël sont disposé, ils sont disposé au 4 coins de la Terre indiquant le Nord, le Sud, l'Est et l'Ouest. Or, chaque Armées possèdent un certain nombre de soldats, donc, si tu lies le nombre de soldats, ceux-ci forment un croix comme celle que le Christ fut crucifié. Ceux qui détermine le Centre sont les Lévites, c'est là que croise l'Armée d'Est en Ouest.

Or, le même schéma se répète dans d'autres livres, et si ma mémoire est fidèle, dans le même livre aussi. Ceci arrive à chaque fois qu'il font une pose de quelques jours afin de se reposé du trajet parcouru. 

Maintenant pour ce qu'il s'agit du Christ qui mange. Il est certain que le Christ n'a pas besoin de nourriture, cependant il peut mangé quand même, c'est un + ajouté, en plus d'être dans la Joie en Lui, cette fonction de mangé se rajoute à sa Joie, il n'y a rien de surprenant à cela. N'a-t-il pas Jeûne pendant 40 jours, le Christ n'a-t-il pas dit qu'il y aurait des gens qui ferait mieux que LUI. Or, il y a des personnes qui Jeûné beaucoup plus longtemps que cela, un an, 8 ans, 17 ans sans boire ni mangé, de plus, elle n'ont pas perdu un kilo en poids

Peut-être tu ne le croira pas, mais c'est la Vérité, car si tu fais 40 jours, pourquoi pas 50, 60, un an, 5, 20 ans?

Le corps humain est parfait, c'est Dieu qui l'a créé, ne pas croire ce que je te dis, c'est de croire plus aux hommes qu'à Dieu, sois-en conscient. Pour faire de tel exploit il faut cependant être en santé, on commence par faire 1, 2, 3 jours, et si tout va bien on se rend à une semaine, puis un mois etc...

Scientifiquement ça s'explique comme ceci, les rayons du Soleil donne de la vitamine "D" (ceci est un fait médical), et cela, même sous une couverture nuageuse, les rayons mortels comme "Gamma" et tous les autres, contribuent maintenant au maintient du corps en tuant les cellules faibles qui sont remplacé par d'autres cellules, ceci à cause de la synthèse de la vitamine "D". (Ceci est mon explication, ça ne veux pas dire que c'est exactement cela qui se produit).

Pour ce qui est de "Mon Dieu pourquoi...", il y a 2 explications; Le Christ délirait, ce qui est parfaitement normal à cause de la souffrance. La deuxième c'est un ajout pour discrédité le Christ. Mais la première est plus logique.

Pour ce qui est "de ne pas le toucher", c'est parce qu'elle l'aurait contaminé n'étant pas monté encore vers le Père, si une personne qui est pur de ne doit pas touché ce qui est impur, le contraire est aussi valide.

Pour ce qui est de Jonas, c'est une Prophétie sous forme d'analogie, donc, elle doit prise comme tel.

Pour ce qui est de 4 Évangiles, ils se complètent, ces Évangiles sont complémentaires. Elles offrent une vue en 4 dimensions, ce qui est très bien pour fournir une vue d'ensemble.

Dans la Bible, il n'y a aucun indice qui dit que Marc écrivit son Évangile à Rome. D'après moi, l'Évangile de Marc fut écrit pendant les 40 Jours que le Seigneur Jésus était sur Terre après sa Résurrection, car les Apôtres et disciples du Christ ne savaient pas dans quel ordre les Évangiles étaient pour être disposé. Il était très important que les Évangiles soient disposé comme elles le sont aujourd'hui, et ceci, afin de concorder en tout point avec le livre de Révélation.

Le chapitre 4 de Révélation nous donnes la révélation que les Jours sont de 24 heures, chaque Apôtres ont 6 ailes: 6 pour le Soir, 6 pour la Nuit, 6 pour le Matin, et 6 pour l'Après-Midi. Chaque Disciple à 2 Ailes (ça prend 2 ailes pour voler), donc: 12 Disciples = 24 Ailes.

L'explication est très raccourci, j'en ferai un sujet sur ton site Wahrani, ça te permettra de connaître une autre facette de la Bible.


Starheater

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 
  •  |