«Je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis, mais je me battrai pour que tu puisses le dire».

Voltaire


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

 » Judaisme »  Le noachisme ou religion universelle

Le noachisme ou religion universelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Salâh Ed-Dîn

avatar
Issu directement du judaïsme talmudique, le noachisme s’applique uniquement aux Gentils (les non Juifs).
Elie Benamozegh prône le mosaïsme pour la communauté juive et le nohaisme pour l'ensemble de l'humanité. 
 
Cette religion nouvelle se subdivise en sept commandements ou les 7 lois dites de Noé: Les 7 lois noahides
 
Alors que les juifs sont soumis à 613 commandements, l'ensemble de l'humanité a reçu 7 lois: 6 révélées à Adam et la septième à Noé.
1.    L'interdiction de l'idolâtrie
2.    L'interdiction de blasphémer
3.    L'Interdiction de TUER et de se SUICIDER
4.    L'Interdiction du vol
5.    L'Interdiction des unions immorales
6.    L'Interdiction de consommer d'un animal vivant
7.    L'Obligation d'instituer des tribunaux.
 
« Quiconque parmi les païens accomplit les sept lois fait partie des justes parmi les nations et a sa part au monde futur » (Rambam, Hilkhoth melakhim 8, 11).
 
Tandis que les Gentils sont encadrés par cette religion, le peuple juif régi par le mosaïsme (la loi de Moïse) est considéré comme le peuple prêtre. Ce sacerdoce israélite, constituant le cœur de l’humanité, est l’intermédiaire entre les Gentils et le Dieu unique (le monothéisme). Dans cette pensée, le catholicisme est considéré comme un polythéisme en raison du concept de la Sainte Trinité (idolâtrie ou trithéisme selon les rabbins talmudiques).
 
Afin de correspondre au schéma du noachisme, la religion catholique doit procéder à une refonte complète rejetant la Sainte Trinité et la divinité du Christ. Cette mutation doit aboutir au «catholicisme d’Israël» selon l’expression du livre du rabbin Elie Benamozegh (« Israël et l’humanité »), ouvrage recensant la pensée talmudique.
 
Comme le précise logiquement l’auteur : « Quiconque abjure l’idolâtrie est un véritable Juif. Quiconque rejette le polythéisme confesse toute la loi. »
 
Dans le prolongement de cet idéal, le judaïsme talmudique reconstruit l’unité de la famille humaine afin de la mener vers un nouveau jardin d’Eden — la perfection étant à la fin — dans l’attente de l’arrivée du Messie.
 
Ce noachisme s’impose de plus en plus dans les structures mentales. Ainsi, le Congrès des États-Unis a adopté dans le cadre de « l’Education Day », le 26 mars 1991, la reconnaissance des lois noachides comme socle de la société américaine. Il semblerait que les choses s’accélèrent.
 
En effet, le 23 septembre 2012, toutes les communautés juives du monde ont appelé, par une courte prière, à l’arrivée du Messie (Mashia’h).
 
Pour les catholiques, cela équivaut à appeler l’antéchrist. Compte tenu de la déliquescence de l’Église depuis Vatican II, cette prière est comme un appel à une mutation profonde. Il est vrai que le mondialisme est un messianisme pressé.
 
Un Nouvel Ordre Mondial anti-chrétien mais surtout anti-Islam.
 
Sourceww.bvoltaire.fr/-le-noachisme,
ordre-mondial-illuminati /article-noachisme

Starheater


@Salâh Ed-Dîn a écrit:
Issu directement du judaïsme talmudique, le noachisme s’applique uniquement aux Gentils (les non Juifs).
Elie Benamozegh prône le mosaïsme pour la communauté juive et le nohaisme pour l'ensemble de l'humanité. 
 
Cette religion nouvelle se subdivise en sept commandements ou les 7 lois dites de Noé: Les 7 lois noahides
 
Alors que les juifs sont soumis à 613 commandements, l'ensemble de l'humanité a reçu 7 lois: 6 révélées à Adam et la septième à Noé.
1.    L'interdiction de l'idolâtrie
2.    L'interdiction de blasphémer
3.    L'Interdiction de TUER et de se SUICIDER
4.    L'Interdiction du vol
5.    L'Interdiction des unions immorales
6.    L'Interdiction de consommer d'un animal vivant
7.    L'Obligation d'instituer des tribunaux.
 
« Quiconque parmi les païens accomplit les sept lois fait partie des justes parmi les nations et a sa part au monde futur » (Rambam, Hilkhoth melakhim 8, 11).
 
Tandis que les Gentils sont encadrés par cette religion, le peuple juif régi par le mosaïsme (la loi de Moïse) est considéré comme le peuple prêtre. Ce sacerdoce israélite, constituant le cœur de l’humanité, est l’intermédiaire entre les Gentils et le Dieu unique (le monothéisme). Dans cette pensée, le catholicisme est considéré comme un polythéisme en raison du concept de la Sainte Trinité (idolâtrie ou trithéisme selon les rabbins talmudiques).
 
Afin de correspondre au schéma du noachisme, la religion catholique doit procéder à une refonte complète rejetant la Sainte Trinité et la divinité du Christ. Cette mutation doit aboutir au «catholicisme d’Israël» selon l’expression du livre du rabbin Elie Benamozegh (« Israël et l’humanité »), ouvrage recensant la pensée talmudique.
 
Comme le précise logiquement l’auteur : « Quiconque abjure l’idolâtrie est un véritable Juif. Quiconque rejette le polythéisme confesse toute la loi. »
 
Dans le prolongement de cet idéal, le judaïsme talmudique reconstruit l’unité de la famille humaine afin de la mener vers un nouveau jardin d’Eden — la perfection étant à la fin — dans l’attente de l’arrivée du Messie.
 
Ce noachisme s’impose de plus en plus dans les structures mentales. Ainsi, le Congrès des États-Unis a adopté dans le cadre de « l’Education Day », le 26 mars 1991, la reconnaissance des lois noachides comme socle de la société américaine. Il semblerait que les choses s’accélèrent.
 
En effet, le 23 septembre 2012, toutes les communautés juives du monde ont appelé, par une courte prière, à l’arrivée du Messie (Mashia’h).
 
Pour les catholiques, cela équivaut à appeler l’antéchrist. Compte tenu de la déliquescence de l’Église depuis Vatican II, cette prière est comme un appel à une mutation profonde. Il est vrai que le mondialisme est un messianisme pressé.
 
Un Nouvel Ordre Mondial anti-chrétien mais surtout anti-Islam.
 
Sourceww.bvoltaire.fr/-le-noachisme,
ordre-mondial-illuminati /article-noachisme


Tu sais Salâh Ed-Dîn, rien d'étonnant à cela, ceci fut prédit par le Christ dans Matthieu 24, car ceux-ci sont des "faux prophètes", pour ce qui est de "l'ordre mondial illuminati", il peut bien allé prêché sur la planète Saturne.
Il n'y aura pas beaucoup de personnes qui vont croire cela, et cela, qu'importe leur religion actuelle.

Starheater

Salâh Ed-Dîn

avatar
@Starheater a écrit:

Tu sais Salâh Ed-Dîn, rien d'étonnant à cela, ceci fut prédit par le Christ dans Matthieu 24, car ceux-ci sont des "faux prophètes", pour ce qui est de "l'ordre mondial illuminati", il peut bien allé prêché sur la planète Saturne.
Il n'y aura pas beaucoup de personnes qui vont croire cela, et cela, qu'importe leur religion actuelle.
Starheater
Tout Chrétien clairvoyant ayant suivi les débuts du pontificat du pape François 1er, élu le 13 mars 2013 n’aura pas manqué de remarquer un fait curieux :
La première lettre rédigée par le nouveau pape a été envoyée, le jour même de l’élection, à la communauté juive de Rome en adressant au Grand Rabbin de Rome son salut cordial dans un esprit d’entraide.
Ridicule comportement du chef de l’Église romaine dont, en bonne logique, le premier message aurait du concerner ses fidèles catholiques ou bien encore les chrétiens des autres Églises, orthodoxes et protestantes.
Pourtant, comment s’en étonner lorsque l’on sait que, depuis le concile Vatican II, l’Église romaine décerne aux Juifs le titre de « frères aînés dans la foi », au mépris à la fois de la tradition catholique et de toute réalité historique dans la mesure où le judaïsme talmudique que nous connaissons s’est constitué en réaction contre la religion chrétienne et donc après lui.
La justification biblique des exactions de l'Etat hébreu disqualifie-t-il pour autant le judaïsme, comme principalement violent  envers  des populations palestiniennes innocentes (des civils : des femmes, des enfants…) dans les territoires occupés, au mépris des règles du droit international et des résolutions de l’ONU, est soutenue et portée par des religieux extrémistes et fanatiques qui invoquent l’autorité de la Bible.
Non bien sûr ! 
L’église  reconnaît que le terrorisme israélien n’appartient pas à l’essence du judaïsme ; que le judaïsme n’est pas en soi facteur de violence et de guerre.
Que la cause première de la violence et de la guerre en Terre Sainte, ce n’est pas le judaïsme, mais la « pauvreté morale » des dirigeants israéliens – en clair : leur péché (leur esprit de domination, de conquête et de vengeance).
 Il est clair que l’Eglise catholique, c’est visible depuis Vatican II, s’est engagée, ne serait-ce que sur cet aspect du judaïsme, sur la voie du reniement de sa véritable nature. Il y a là un grave danger.

Dans cette position de prostitution l’Eglise Catholique Romaine, sait qu’elle ne  trouve dans le Judaïsme,   aucune référence à la version chrétienne de la vie du Christ. C’est comme si le sujet était sans objet. Pas une fois, il n’est fait référence au fait de la crucifixion, encore moins à la Résurrection, ne serait-ce que pour mentionner qu’il s’agit d’une fable comme ils le prétendent depuis la découverte du tombeau vide au matin de Pâques (Matthieu (28.11-15) et discréditer le point de vue chrétien comme ils le font depuis 2000 ans). Cette omission est une façon d’éviter de poser des questions trop embarrassantes.

Starheater


@Salâh Ed-Dîn a écrit:
@Starheater a écrit:

Tu sais Salâh Ed-Dîn, rien d'étonnant à cela, ceci fut prédit par le Christ dans Matthieu 24, car ceux-ci sont des "faux prophètes", pour ce qui est de "l'ordre mondial illuminati", il peut bien allé prêché sur la planète Saturne.
Il n'y aura pas beaucoup de personnes qui vont croire cela, et cela, qu'importe leur religion actuelle.
Starheater
Tout Chrétien clairvoyant ayant suivi les débuts du pontificat du pape François 1er, élu le 13 mars 2013 n’aura pas manqué de remarquer un fait curieux :
La première lettre rédigée par le nouveau pape a été envoyée, le jour même de l’élection, à la communauté juive de Rome en adressant au Grand Rabbin de Rome son salut cordial dans un esprit d’entraide.
Ridicule comportement du chef de l’Église romaine dont, en bonne logique, le premier message aurait du concerner ses fidèles catholiques ou bien encore les chrétiens des autres Églises, orthodoxes et protestantes.
Pourtant, comment s’en étonner lorsque l’on sait que, depuis le concile Vatican II, l’Église romaine décerne aux Juifs le titre de « frères aînés dans la foi », au mépris à la fois de la tradition catholique et de toute réalité historique dans la mesure où le judaïsme talmudique que nous connaissons s’est constitué en réaction contre la religion chrétienne et donc après lui.
La justification biblique des exactions de l'Etat hébreu disqualifie-t-il pour autant le judaïsme, comme principalement violent  envers  des populations palestiniennes innocentes (des civils : des femmes, des enfants…) dans les territoires occupés, au mépris des règles du droit international et des résolutions de l’ONU, est soutenue et portée par des religieux extrémistes et fanatiques qui invoquent l’autorité de la Bible.
Non bien sûr ! 
L’église  reconnaît que le terrorisme israélien n’appartient pas à l’essence du judaïsme ; que le judaïsme n’est pas en soi facteur de violence et de guerre.
Que la cause première de la violence et de la guerre en Terre Sainte, ce n’est pas le judaïsme, mais la « pauvreté morale » des dirigeants israéliens – en clair : leur péché (leur esprit de domination, de conquête et de vengeance).
 Il est clair que l’Eglise catholique, c’est visible depuis Vatican II, s’est engagée, ne serait-ce que sur cet aspect du judaïsme, sur la voie du reniement de sa véritable nature. Il y a là un grave danger.

Dans cette position de prostitution l’Eglise Catholique Romaine, sait qu’elle ne  trouve dans le Judaïsme,   aucune référence à la version chrétienne de la vie du Christ. C’est comme si le sujet était sans objet. Pas une fois, il n’est fait référence au fait de la crucifixion, encore moins à la Résurrection, ne serait-ce que pour mentionner qu’il s’agit d’une fable comme ils le prétendent depuis la découverte du tombeau vide au matin de Pâques (Matthieu (28.11-15) et discréditer le point de vue chrétien comme ils le font depuis 2000 ans). Cette omission est une façon d’éviter de poser des questions trop embarrassantes.

Comme je te l'ai dit Salâh Ed-Dîn, je ne suis pas Chrétien, ne quoi que se qui touche la religion, pour moi la "seule" religion qui existe, c'est la Vérité. Pour moi, les papes sont de "clowns", des "hérétiques", c'est la Grande Prostituée que l'on retrouve dans le livre de Révélation.
Pour ce qui est des Juifs d'Israël, le malheur va s'abattre sur eux bientôt, un terrible tremblement de terre vont les secoués tant que Jérusalem ne soit modifié dans sa géologie, autrement dit, la ville va changé d'aspect, il va y avoir un grande fissure, tu ne l'a reconnaîtra plus tellement elle va changé. Ceux qui vont resté vivants vont être considéré comme des élus de Dieu.
Même toi devant leur malheur, il se peut très bien que tu en pleure tellement le désastre va être grand.

Starheater

Salâh Ed-Dîn

avatar
@Starheater a écrit:
Comme je te l'ai dit Salâh Ed-Dîn, je ne suis pas Chrétien, ne quoi que se qui touche la religion, pour moi la "seule" religion qui existe, c'est la Vérité. Pour moi, les papes sont de "clowns", des "hérétiques", c'est la Grande Prostituée que l'on retrouve dans le livre de Révélation.
Pour ce qui est des Juifs d'Israël, le malheur va s'abattre sur eux bientôt, un terrible tremblement de terre vont les secoués tant que Jérusalem ne soit modifié dans sa géologie, autrement dit, la ville va changé d'aspect, il va y avoir un grande fissure, tu ne l'a reconnaîtra plus tellement elle va changé. Ceux qui vont resté vivants vont être considéré comme des élus de Dieu.
Même toi devant leur malheur, il se peut très bien que tu en pleure tellement le désastre va être grand.
Starheater
A la fin des protocoles des sages de Sion, il est dit que les goyim se verraient imposer le judaïsme.Si cela devrait  arriver ce terrible tremblement de terre de mon vivant, j’aurai une pieuse pensée pour Eux, et on sera sauvé d’un  Judaïsme imposé !!!!
Maintenant on nous parle de Noachisme, les Juifs y gardant comme d’habitude, la prééminence, c’est le principal.
Ça serait la fin de tout ! La fin des haricots !
Moise n’en reviendrait pas ?

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum