Debat Culturel Inter Religieux

«Je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis, mais je me battrai pour que tu puisses le dire».

Voltaire

Debat Culturel Inter Religieux


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Debat Culturel Inter Religieux » Christianisme » Les Bûchers de feu de l’Eglise !!!

Les Bûchers de feu de l’Eglise !!!

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Wahrani

avatar
Admin
Les érudits chrétiens reconnaissent aujourd'hui aisément que pendant les trois premières décennies de notre ère, le christianisme» est resté une secte dans le judaïsme et que les quinze premiers évêques du christianisme étaient des juifs circoncis qui adoraient dans les synagogues des juifs.
ce fut seulement après l'introduction du christianisme aux Romains et la prise officielle de l'empire romain de la religion de Jésus qu'il commença à voir beaucoup de vérités de la mission de Jésus qui étaient cachées à les premiers apôtres de Jésus.
Malheureusement, une fois que toutes ces preuves détaillées ont été présentées par des savants occidentaux à l'appui du fait que toutes ces questions étaient des actes de culte et de croyance païens des siècles avant la venue de Jésus, même avec tout cela, l'orthodoxe parviennent à trouver un moyen de sortir.
"C'est très simple," expliquent-ils, "Tous ces innombrables cultes païens venus de tous les coins de la terre ont dû connaître la venue de Jésus et insérer l'histoire de sa vie dans la mythologie païenne des siècles avant son arrivée.
Michael Servetus fut consterné par l'effusion de sang des chrétiens envers les musulmans et les juifs. Imaginez son excitation quand, en examinant de plus près la Bible, il a découvert que la doctrine de la Trinité ne faisait nulle part partie de son enseignement. Il a également découvert que la Bible ne soutenait pas toujours ce qui était enseigné par l'Église.
Michael Servetus a écrit aux dirigeants de la Réforme, Calvin et Luther, dans l'espoir que le mouvement protestant devienne unitaire. Hélas, les esprits des dirigeants de la Réforme étaient encore piégés dans la fausse métaphysique. Il a trouvé que Luther et Calvin n'auront rien à voir avec sa croyance en l'Unité de Dieu.
 Les écrits des Erreurs de la Trinité de Michel Servet montrent bien qu'il y a ceux qui se disent chrétiens et ne sont pas encore aveuglés par les fautes du dogme trinitaire. On se demanderait sans doute pourquoi l'Église a eu recours à la persécution de Michael Servetus et de ses écrits anti-trinitaires au lieu d'en débattre scientifiquement, si l'Église est certaine que la doctrine est indiscutable et fait partie intégrante de la foi chrétienne.
Calvin a pris beaucoup de chaleur pour son rôle dans la dénonciation, le procès et l'exécution de Servet et n'a pas toujours été honnête dans son récit de ce qui s'était passé.
Le résultat fut que l'Eglise traqua Servet d'un endroit à l'autre. Servetus fut plus tard capturé à Genève, reconnu coupable d'hérésie à son procès, et exécuté en étant attaché au tronc d'un arbre et brûlé le 26 octobre 1553.
On n’est encore trop loin de la prétendue violence de l’Islam.

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 
  •  |