Debat Culturel Inter Religieux

«Je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis, mais je me battrai pour que tu puisses le dire».

Voltaire

Debat Culturel Inter Religieux


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Debat Culturel Inter Religieux » Christianisme » Des haines et des préjuges contre l’Islam !

Des haines et des préjuges contre l’Islam !

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Wahrani

avatar
Admin
Au 7ème siècle Jean Damascène, théologien chrétien, se lança dans une controverse acharnée sur l'islam, En classant d’emblée l’islam comme hérésie, et non comme autre religion, met le doigt sur l’ambiguïté de son identité ethniques (origine arabe), avec une vue polémique sans pour autant s'appuyer sur une connaissance précise de la théologie musulmane.  
l y a également chez les Ismaélites [ou Saracènes] une superstition trompeuse qui est toujours agissante, et qui sert de précurseur à l’Antéchrist. (...) Ecrit-il dans son classement Des Hérésies,
Cette  autre controverse a été reprise au XIIe siècle avec Pierre le Vénérable, abbé de Cluny, qui avait initié une croisade  spirituelle, il voulait convertir les musulmans  « Je vous approchez pas des armes, mais avec des mots », écrivait- il
Dans son livre, il plaida pour une urgence de se mettre en garde contre une doctrine qui risque de nuire à la chrétienté.  On voit que même lorsque les chrétiens essayaient d'être justes, leur dégoût de l'islam les empêchait de l'approcher objectivement.
Pour Pierre le Vénérable, l'Islam était si manifestement diabolique qu'il ne semblait pas lui venir à l'esprit que les musulmans pouvaient être offusqués par ses remarques. Ce mode de pensée médiéval est toujours vivant  et comme une horloge de haine, a suscité une nouvelle vague de critiques contre l'Islam et son record de tolérance religieuse.
La haine de l'Islam est si omniprésente et si profondément enracinée dans la culture occidentale qu'elle rassemble des gens qui sont habituellement attirés par des agressivités.
Donc on constate que l’islamophobie remonte à l'époque des croisades. Certains des premiers Croisés ont commencé leur voyage en Terre Sainte en massacrant les communautés juives le long de la vallée du Rhin; Les Croisés ont mis fin à leur campagne en 1099 en massacrant quelque 30 000 musulmans et juifs à Jérusalem. Il est toujours difficile de pardonner aux gens que nous savons avoir fait du tort.
C'est lorsque les chrétiens d'Europe ont combattu les guerres saintes brutales contre les musulmans au Moyen-Orient que l'islam a été connu pour la première fois en Occident comme la religion de l'épée.
À cette époque, le prophète de l’Islam était décrit comme un pécheur par les moines savants d'Europe où l'ordre social  était profondément classifié, malgré le message égalitaire de l'évangile, l'Islam était condamné pour avoir trop respecté les femmes et les autres humbles
Dans un état de négation malsaine, les chrétiens projetaient l'inquiétude souterraine de leurs activités sur les victimes des croisades, créant des ennemis fantastiques à leur image et à leur ressemblance. Cette habitude a persisté. Les musulmans qui ont protesté avec tant de véhémence contre le dénigrement de l'islam soulignant que l'église catholique est mal placée pour condamner le djihad violent quand elle s'est elle-même rendue coupable de violences, de persécutions et d'inquisitions et a tacitement approuvé l'holocauste nazi.
La crise des caricatures avait convaincu les  musulmans que l'Occident est incurablement haineux et engagé dans une nouvelle croisade.
Nous ne pouvons tout simplement pas nous permettre ce genre de fanatisme. Le problème est que trop de gens dans le monde occidental partagent inconsciemment ce préjugé, convaincus que l'Islam et le Coran sont accros à la violence.
Avec une régularité inquiétante, cette conviction médiévale surgit chaque fois qu'il y a des problèmes au Moyen-Orient. Pourtant, l'Islam est une foi beaucoup plus tolérante et pacifique que le christianisme. Le Coran interdit strictement toute coercition dans la religion et considère toute religion correctement guidée comme venant de Dieu; et malgré la croyance occidentale à l'effet contraire, les musulmans n'ont pas imposé leur foi par l'épée.
L’histoire nous apprend que les premières conquêtes en Perse et Byzance ont été inspirées par des aspirations politiques plutôt que religieuses.
Jusqu'au milieu du VIIIe siècle, les juifs et les chrétiens de l'empire musulman étaient activement découragés de se convertir à l'islam, car, selon l'enseignement coranique, ils avaient reçu des révélations authentiques.
Mais le vieux mythe de l'Islam en tant que foi chroniquement violente persiste et apparaît dans les moments les plus inappropriés. Comme l'une des idées reçues de l’Occident, il semble presque impossible à éradiquer.
Et à mon avis, aujourd’hui encore il y a des religieux hautement glorifiés dans le christianisme qui ont besoin d'être écartés et enfermés.

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 
  •  |