Debat Culturel Inter Religieux
Débat Culturel Inter Religieux
Ce forum n'a pas pour but de condamner, de juger ou encore moins à critiquer qui que ce soit, aucune croyance, religion ou personne. Ce forum par une étude et une recherche a pour but de partager des grandes vérités cachées et de donner l’opportunité de voir et de juger par soi-même.
Ce Forum représente ma propre croyance en ce que j'ai appris et vu lors de l'étude des Religions Je suis très reconnaissant pour l’enseignement colossale qui en résulte et que ce forum fournit maintenant et dans laquelle je crois vraiment, je partage la recherche d’une vérité cachée et oubliée de la Bible, dans l'Ancien Testament et le Nouveau Testament, et quelle est la vraie relation et connexion entre judaïsme, christianisme et islam ?
Pour être en mesure de voir comment ces vrais faits solides sont les pièces manquantes qui rapprochent les croyances, qui nous concerne tous d’une manière ou d’une autre au quotidien et apportent des réponses aux questions que beaucoup d’entre nous posent.
Wahrani
Debat Culturel Inter Religieux


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Debat Culturel Inter Religieux » Christianisme »  Le Procès de Jésus Christ !!

Le Procès de Jésus Christ !!

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Le Procès de Jésus Christ !! le Dim 18 Mar - 18:09

Stitten

avatar
Le Nouveau Testament n'a pas été rédigé premièrement en araméen, puis en grec, mais en hébreu, alors comment  imaginer le contraire ?
Tous les chercheurs actuels finissent par en convenir que les traductions ont déformé le sens originel des textes .Ces textes circulaient et ayant subi plusieurs traductions successives vont perdre toute  la valeur de leur sens, pour inclure une pseudo une tragédie grecque. A l’exemple du procés de Jésus.
Selon les exégètes  le récit du procès, plus particulièrement a été construit sur un tissu de contradictions, d'incohérences, d'excès de la part d'écrivains qui ignoraient tout de la compétence du Sanhédrin, de la justice romaine de l’époque et dont le seul souci était de faire retomber tout l'opprobre sur les juifs.
Les contradictions entre les auteurs surabondent à nouveau. On constate que sur les synoptiques, ce sont les troupes juives aidées par la foule qui procèdent à l'arrestation de Jésus au Mont des Oliviers. Pour Jean, et pour lui seul, ce sont les forces romaines.
Le déroulement même du procès les divise. Marc et Matthieu évoquent deux comparutions devant le Sanhédrin, Luc se limite à une, et Jean n'en mentionne aucune.
Sans compter qu'aux dates indiquées par les évangélistes (la nuit précédent la Pâque), selon la Loi juive, il était interdit au Tribunal de tenir une séance pour siéger.
Pour prétendre que les chefs des juifs, qui ne possédaient pas l’autorité de mettre un accusé à mort dans l’empire romain, ont emmené Jésus devant Pilate avec ces accusations : « Nous avons trouvé cet homme en train de pousser notre peuple à la révolte. Il empêche les gens de payer l’impôt à l’empereur. Il dit qu’il est lui-même le Messie, un roi. »
 
Ainsi que dans le comportement de Pilate (le procurateur de Judée devant lequel le Sanhédrin aurait déféré Jésus après l'avoir jugé selon ses lois) est aussi invraisemblable et contraire aux règles administratives romaines.
Comment croire à la scène où il choisit de libérer le meurtrier Barabbas au lieu de relâcher l'homme qu'il vient publiquement d'innocenter?
Pilate était un gouverneur tyrannique, sans état d'âme, que Rome a destitué plus tard en raison de ses outrances à l'encontre des samaritains. Pilate n’avait pas la réputation d’être un gouverneur honnête que la justice ne l’intéressait pas et qu’il prenait un malin plaisir à faire l’inverse de ce que les chefs des juifs demandaient.
Voilà pourquoi il a tout d’abord refusé que Jésus soit condamné. Plus encore, Pilate était persuadé de l’innocence de Jésus. Mais tout comme les Juifs, et en tant que gouverneur, il est responsable de la mort de Jésus car il aurait pu éviter ce carnaval de procès, et une exécution déshonorante. Les Apôtres accusèrent les juifs et non pas les Romains de la mort du Christ. Ainsi Pierre, dans le discours de la Pentecôte à la foule juive : « Dieu l’a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous, vous avez crucifié » (Ac 2,36).
Des variantes de cette accusation se lisent en Ac 3,15 ; 4,10 ; 5,30. avec une prédication ancienne aux Juifs, telle que: «Vous l’avez tué, mais Dieu l’a ressuscité ».
Sous l’autorité de Paul, dans la Première épître aux Thessaloniciens, dit à propos des Juifs : Eux qui ont mis à mort le Seigneur Jésus et les prophètes et qui nous ont persécuté, eux qui n’ont pas souci de plaire à Dieu et qui sont les ennemis de tous les hommes.

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 
  •  |