Debat Culturel Inter Religieux

«Je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis, mais je me battrai pour que tu puisses le dire».

Voltaire

Debat Culturel Inter Religieux


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Debat Culturel Inter Religieux » Christianisme » Et si le christianisme n’est qu’un rêve Paulinien !!!!!

Et si le christianisme n’est qu’un rêve Paulinien !!!!!

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Stitten

avatar
Une bonne initiative !
Qu'est-ce que Jésus lui-même aurait pensé de Paul de Tarse?
Il faut se rappeler que la tradition chrétienne révèle que Jésus n'a jamais connu Paul de Tarse; les deux hommes ne se sont jamais rencontrés mais seulement par vision, au demeurant sans preuves concrètes. A la suite d'un incident spéctaclulaire sur la route de Damas, il se convertit au Christianisme dont il devint plus tard son fondateur et son propagateur éminent. Curieusement Paul de Tarse lui-même, dans ses lettres, ne mentionne jamais qu'il est venu de Tarse, même lorsqu'il est le plus personnel.
Au lieu de cela, il donne les informations suivantes sur ses origines: «Je suis un Israélite moi-même, du bétail d'Abraham, de la tribu de Benjamin» Romains 11: 2
'... circoncis le huitième jour, Israélite de race, de la tribu de Benjamin, un Hébreu né et élevé; dans mon attitude à la loi, un pharisien ... ' Philippiens 3: 5.
En effet le Nouveau Testament écrit par et pour l'Eglise chrétienne naissante a été rédige essentiellement pour favoriser la cause du christianisme, il est impossible d'y distinguer le personnage historique de Jésus du "Christ" proclamé par sa théologie mais par une propagande, même les douze disciples sont également décrits comme étonnés; ils ne comprennent jamais très bien ce que Jésus est en train de faire leur disposition dans les origines du christianisme se joue d'une façon démesuré.
Par exemple, nous trouvons immédiatement après la mort de Jésus que le chef de l'Église de Jérusalem est le frère de Jésus. En tant que leader de l’Église à Jérusalem, Jacques était un partisan majeur d’une sorte de christianisme qui avait des liens avec le judaïsme. Pourtant, dans les Évangiles, Jacques le frère de Jésus n'apparaît pas du tout comme ayant quelque chose à voir avec la mission et l'histoire de Jésus. il n’était probablement pas un de ses disciples du vivant de Jésus. Au lieu de cela, il est brièvement mentionné comme l'un des frères de Jésus qui se serait opposé à Jésus durant sa vie et le considérait comme hors de lui.
«Les parents de Jésus, ayant appris ce qui se passait, vinrent pour se saisir de lui; car ils disaient: Il est hors de lui.» Marc 3:21 
Comment est-il arrivé qu'un frère qui avait été hostile à Jésus dans sa vie soit soudainement devenu le dirigeant vénéré de l'Église immédiatement après que la mort de Jésus ne soit pas expliquée, ll est assez clair que les frères de Jésus ne croyaient pas en lui pleinement et qu’ils ne le suivaient pas dans ses déplacements avant sa mort.
Par ailleurs, on nous a toujours dit que l’Évangile, c’est l’incarnation du Verbe de Dieu. Le Verbe s’est fait chair. Il ne s’est pas fait symbole, ni pur esprit mais une chair brisée par la fustigation et les offenses. Un symbole n’a jamais sauvé qui que ce soit !
Pourtant les évangiles ne décrivent jamais la résurrection. Les évangiles supposent seulement qu’il est  «ressuscité» !
On peut se poser la question Pourquoi ? 
Quelle est la rationalité dans une telle contrainte ? 
Ainsi, par le questionnement sincère de cet article sur des demandes auxquelles les chrétiens n'aiment pas répondre, qui n’a nullement pour l’objet un quelconque jugement mais en revanche ne cherche qu'à comprendre, on peut espérer que le chrétien sera lui-même amené à se poser certaines questions, et comprendre que le christianisme s'éloigne de la Vérité.
Néanmoins, au vu de la susceptibilité de la foi paulinienne, il est nécessaire que le musulman découvre cela tout seul, suite  à la désagréable impression que les chrétiens n'arrivent pas à justifier de façon satisfaisante le pourquoi de leur foi, soit ils imposent les dogmes chrétiens sans aucun questionnement, soit ils rejettent toute critique ou question venant de  musulman.
C'est assez frustrant de voir que dès que la question dérange, un sermonnage apparaît de la part des chrétiens : "tu n'as rien compris, tu ne connais pas la Bible, ‘’Tu ne peux pas comprendre toute la subtilité de la chrétienté   etc….
Sans compter que depuis fort longtemps l’église combat l’Islam et le Qur’ân depuis leur expansion jusqu’à nos jours, où toutes les forces du mal se sont unis, ad nauseam, pour les noircir et les éradiquer, c’est dans cet optique que les missionnaires  chrétiens en terre musulmane exercent le prosélytisme avec coercition, persuasion malhonnête, ou simplement peu loyale avec un manque au respect de la liberté autrui, dans l’annonce de leur Evangile supposé apporté une vérité toute relative alors que la religion chrétienne avec une foi émotionnelle, superficielle semble à se réclamer avoir le monopole de la vérité.
Pourtant on sait que le christianisme repose sur la question de la résurrection comme son fondateur, Paul de Tarse écrit:
"Et si Christ n'a pas été ressuscité, alors votre foi est inutile et vous êtes encore coupable de vos péchés." 1 Corinthiens 15:17,  
Paul a largement trompé son auditoire !!!!!!!
Le comportement et les manières d'une personne indiquent à quelqu'un s'il est une personne véridique ou une menteuse habituelle. Cela peut être connu de sa vie habituelle et de ses manières quotidiennes, en particulier avec une longue compagnie et une interaction avec l'individu en question. Si quelqu'un est véridique tout le temps, cela est clairement reconnu. Et s'il raconte parfois des mensonges, c'est aussi vite reconnu.
C'est quelque chose que nous expérimentons fréquemment dans notre vie quotidienne; Si quelqu'un a longtemps vécu dans une certaine société, les membres de cette société peuvent facilement dire si celui-ci est véridique ou non. Les gens qui sont proches d'une certaine personne pendant une longue période sont capables de dire si cette personne ment habituellement ou pas, surtout dans les grandes questions.
Et pourtant certains courants chrétiens dénoncent que Paul de Tarse fut un arriviste qui se détourna de la loi, des commandements et des ordonnances de Dieu, il fut un diviseur qui prêcha sa propre version de l'Évangile, un message différent de celui enseigné par Jésus. En vérité, Paul de Tarse n'avait reçu aucune mission de Dieu mais avec son esprit trompeur, Paul de Tarse a égaré autrui. ll s'est écarté de la vérité ! Ainsi, en étant continuellement dans l'erreur, il a contribué à répandre une parole mensongère en enseignant une fausse doctrine.   !
Le christianisme a d'abord grandi comme une secte dans le judaïsme, dérivant ses formes initiales de culte du judaïsme et se réunissant dans la synagogue ou la maison juive de culte. Le christianisme a atteint son pole de déviation de ses débuts juifs lorsque les chrétiens juifs ont été dépassés en nombre par les convertis païens et avec la conversion de la politique romaine au christianisme.
Jésus ne se considérait pas comme le fondateur d'une nouvelle religion. il n'était pas chrétien mais un juif. Il n'avait aucune intention de commencer même une secte, encore moins une nouvelle religion, au contraire, il était un rabbin qui voulait renouveler la foi d'Israël et ne pas la changer.
Selon les chrétiens, Paul de Tarse était un "apôtre de Jésus". Jésus-Christ lui aurait apparu dans une «vision» comme Dieu et l'aurait choisi comme son «apôtre» qu’il  prétend avoir rencontré sur le chemin de Damas.
Est-ce vraiment Jésus qu’il a rencontré ou seulement une hallucination, un diable qui s’est présenté à lui sous l’apparence de Jésus ?
Pourquoi Jesus ne s’est-il pas présente à l’un de ses véritables Apôtres ?
La question demeure posée !!!!!!!!
Par conséquent, Paul de Tarse est aussi un messager de Dieu parce que Jésus est censé être Dieu et fils de Dieu. Il est dit que Paul de Tarse l a été envoyé aux païens pour leur prêcher l'Evangile, c'est-à-dire qu'il a été chargé de la tâche de prêcher" avec un message (Galates 2: 7-10).
Puisque Paul de Tarse a affirmé qu'il a été envoyé par Jésus aux nations avec un message particulier, il s'ensuit qu'il est un "messager", et par conséquent il utilise le titre "apôtre" pour lui-même.
Citations du Nouveau Testament où le titre apôtre est appliqué à lui sont les suivants:
"Paul, un serviteur du Christ Jésus, appelé à être un apôtre et mis à part pour l'évangile de Dieu ..." (Romains 1: 1)
"Paul, appelé à être apôtre du Christ Jésus par la volonté de Dieu ..." (1 Corinthiens 1: 1)
"Paul, un apôtre - envoyé non pas des hommes ni par l'homme, mais par Jésus-Christ et Dieu, le Père ..." (Galates 1: 1)
Paul de Tarse ne possédait aucune qualification pour être apôtre. Car il fallait être un témoin du baptême de Jésus, son ministère, et sa résurrection d'entre les morts (Actes 1: 21-22). En fait, seulement deux personnes ont rencontré ces qualifications: Matthieu et Barnabé. Paul de Tarse était absent à l'époque, et ses épîtres montrent qu'il semblait en savoir très peu sur Jésus, sauf qu'il avait été crucifié.
Paul de Tarse était un juif apostat, et les chrétiens ont changé son nom en Paul, probablement parce que "Saul" semble juif.
Ce Paul de Tarse a fait un si beau désordre des enseignements de Jésus, qu'il s'est mérité la sixième position la plus convoitée des "Hommes les plus influents de l'histoire" dans l'œuvre monumentale de Michael H. Hart: classement des personnes les plus influentes de l’histoire. Paul de Tarse un des apôtres les plus marquants de la chrétienté, et Paul de Tarse a gagné parce qu'il a écrit plus de Livres de la Bible que tout autre auteur unique, alors que Jésus n'a pas écrit un seul mot.
 
Paul de Tarse n'avait pas besoin d'inspiration pour écrire ses emphases  et dans le reste de ses épîtres.
Pourquoi Paul de Tarse aurait-il été inspiré par Dieu?
Considérer que Paul de Tarse, qui vécut au premier siècle de   ère chrétienne, comme véritable apôtre de Jésus, ce serait réécrire l'Histoire du  message du Christ (pour ne pas dire le Christianisme) !
Le ministre de la Propagande de Hitler, Goebbels, n'a-t-il pas dit:
"Plus le mensonge est grand, plus il est probable qu'on le croira"?
Paul de Tarse était le fondateur du christianisme comme une nouvelle religion qui s'est développée loin du judaïsme normal et de la variété nazaréenne du judaïsme. Sans lui, il n'y aurait pas de christianisme, sans lui, le message des autres apôtres plus judaïsants aurait juste constitué une secte de plus du judaïsme de l'époque.
Dans cette nouvelle religion, la Torah a été abrogée comme ayant seulement une validité temporaire. Le mythe central de la nouvelle religion était une doctrine fondée sur celle de l’expiation  d'un être divin. Le dogme en ce sacrifice (un innocent peut valablement souffrir pour un coupable) et la mort de la divinité formait la seule voie vers le salut.  
Paul de Tarse a tiré cette croyance de la Mythologie grecque principalement par de notions tirés des religions mystérieuses, en particulier de celle d'Attis.
Jésus lui-même n'en avait aucune idée et aurait été stupéfait et choqué du rôle que lui assignait Paul de Tarse en tant que divinité sacrifiée.  Paul de Tarse en tant que créateur personnel du mythe chrétien, n'a jamais été suffisamment crédité pour son originalité.  
Comme beaucoup des exégètes évangéliques, il était un mélange de sincérité et de charlatanerie. Les religieux évangéliques de son espèce étaient courants à cette époque dans le monde gréco-romain (par exemple Simon le magicien, Apollonius de Tyana).
Paul de Tarse a été arrêté à Nicopolis et transféré à Rome pour y être jugé. Accusation : appartenir à la secte des chrétiens, et a été  condamné à être décapité.
Conclusion c’est un charlatan qui a dévié la parole du Christ pour tromper l’humanité toute entière en prononcent une doctrine sectaire abolissant la loi par l’amour, or le Christ a bien précisé que celui qui supprimera l’un des plus petits commandements sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux Paul de Tarse apparaît ainsi à la fois comme chef et comme principal fabulateur d’une religion nouvelle.
Plus que tout autre c’est lui qui doit être regardé comme le véritable fondateur du Christianisme.

Wahrani

avatar
Admin
Jésus était une personnalité religieuse qui prêchait son message religieux dans le cadre de sa propre tradition religieuse sans avoir l'intention de commencer une nouvelle religion avec un nouveau nom; compléter avec un nouvel ensemble de règles et de doctrines.
a mission n'envisageait pas une communauté  de Juifs et de non-Juifs. Les soi-disant païens (nations non juives) avaient peu ou pas de part dans les miettes de son ministère (voir Matthieu 15: 26-27 et Matthieu 7: 6 où Jésus nie les «goyim» ou gentils comme «chiens et cochons»
"Qui n'ont aucune part dans les choses saintes et sacrées qu'il offrait à son propre peuple".
La vérité de l'affirmation historique que le message de Jésus n'a pas englobé ce que nous appelons aujourd'hui le christianisme est écrit en grand dans la Bible chrétienne pour que tout le monde puisse le voir.
"Ne pensez pas que je suis venu pour détruire la loi de Moïse ou l'enseignement des prophètes. Je ne suis pas venu pour détruire leurs enseignements mais pour faire ce qu'ils ont dit. "(Matthieu 5: 17)
Le texte Matthieu ci-dessus qui cite Jésus montre que la mission de Jésus était limitée aux paramètres du plan établi par ses ancêtres.
Son enseignement était limitée à son propre peuple comme il le dit dans les versets suivants:
Jésus a envoyé ces 12  apôtres après leur avoir donné des instructions: "Ne prenez pas la route qui mène aux autres nations, et n'entrent dans aucune ville samaritaine. Au lieu de cela, allez vers les brebis perdues de la maison d'Israël. "(Matthieu 10: 5-6)
"Mais il répondit et dit: Je ne suis envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël." (Matthieu 15:24)

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Al-Khansa

avatar
Le problème avec les chrétiens qui acceptent l'histoire de la conversion de Paul est la fausseté qui l'accompagne.
Pourquoi n'acceptent-ils pas la conversion du fondateur des Mormons ?
Il a également affirmé avoir reçu une vision de Jésus qui lui a donné des vérités à partir desquelles il a fondé son culte. Lui aussi a prétendu avoir été chargé d'une expérience visionnaire de Jésus. Ils l'acceptent comme un sectateur qui a inventé sa propre religion, alors pourquoi les plaidoiries spéciales avec Paul ?
Paul n'a jamais rencontré Jésus. Sa seule prétention à l'autorité est qu'il a vu Jésus dans une vision.  .
Le problème est que Paul a écrit environ 2/3 du Nouveau Testament. Comment peut-on faire confiance à la majorité d'un ensemble de livres dont la seule prétention à l'autorité est de voir Jésus dans un rêve ?    

Skander


La division entre l'enseignement de Jésus et celui de Paul est si différente que les érudits ont souvent appelé Paul le vrai fondateur du christianisme puisque la religion est plus basée sur ce qu'il a enseigné que sur les enseignements de Jésus

Skander


Judaïsme et christianisme ont des champs de conviction et de réflexion communs, qu’ils ne partagent pas  avec l’islam lequel est dans une logique spirituelle trop différente et plus réelle. la dignité humaine est sacrée en Islam.
On peut par ailleurs confronter des approches religieuses éloignées sans minimiser les incompatibilités et rester courtois.
Le Judaïsme  Une Impasse
La chrétienté : Un Chemin Tortueux
L’Islam ; Une Voie de Vérité

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum