Debat Culturel Inter Religieux
Débat Culturel Inter Religieux
Ce forum n'a pas pour but de condamner, de juger ou encore moins à critiquer qui que ce soit, aucune croyance, religion ou personne. Ce forum par une étude et une recherche a pour but de partager des grandes vérités cachées et de donner l’opportunité de voir et de juger par soi-même.
Ce Forum représente ma propre croyance en ce que j'ai appris et vu lors de l'étude des Religions Je suis très reconnaissant pour l’enseignement colossale qui en résulte et que ce forum fournit maintenant et dans laquelle je crois vraiment, je partage la recherche d’une vérité cachée et oubliée de la Bible, dans l'Ancien Testament et le Nouveau Testament, et quelle est la vraie relation et connexion entre judaïsme, christianisme et islam ?
Pour être en mesure de voir comment ces vrais faits solides sont les pièces manquantes qui rapprochent les croyances, qui nous concerne tous d’une manière ou d’une autre au quotidien et apportent des réponses aux questions que beaucoup d’entre nous posent.
Wahrani
Debat Culturel Inter Religieux


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Debat Culturel Inter Religieux » Christianisme » Les généalogies de Jésus-Christ

Les généalogies de Jésus-Christ

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Les généalogies de Jésus-Christ le Lun 5 Fév - 12:40

Wahrani

avatar
Admin
La raison élémentaire de douter des évangiles est qu'ils se contredisent; les généalogies sont également en désaccord et se contredisent les unes les autres.

En effet, le fait que d’avoir quatre évangiles est au cœur même du problème, car des paraboles, des dictons ou des histoires dans plusieurs versions différentes, font constater des désaccords entre eux.

L'histoire de Jésus-Christ est contenue dans les quatre livres attribués à Matthieu, Marc, Luc et Jean. Le premier chapitre de Matthieu commence par donner une généalogie de Jésus-Christ; et dans le troisième chapitre de Luc, il y a aussi une généalogie de Jésus-Christ.
Ces deux-là étaient-ils d'accord, cela ne prouverait pas que la généalogie soit vraie, parce que cela pourrait être une invention ; mais comme ils se contredisent dans chaque détail, cela prouve absolument le mensonge.

La vérité de ces choses doit se trouver dans ce qui est vu par l'esprit. Si l'écart entre les évangiles n'est pas résolu, la confiance dans les Évangiles, comme étant vrai et écrit par un esprit divin, ou comme des documents dignes de foi, serai entièrement perdue car ces deux personnages sont tenus d'appartenir à ces œuvres.

Matthieu et Luc ont ajouté des récits de naissance à leurs révisions de Marc, en les basant sur des légendes tout à fait irréconciliables les uns avec les autres"  

L'Évangile de Marc a été écrit en premier, mais omet la généalogie requise pour prouver que Jésus a été prédit dans Deutéronome 18:18.

Marc, le premier évangile, néglige tout avant l'apparition de Jésus en tant qu'adulte à la rivière du Jourdain pour être baptisé par Jean. Il ne contient aucun récit de naissance, aucune généalogie, aucune trace d'enfance ou de jeunesse. C'est une manière étrange de commencer toute tentative de «biographie» d'une personne clairement considérée comme  exemplaire et spectaculaire.

L'Evangile de Marc est si mince et si dépouillé, si dépourvu de détails sur la vie de Jésus que cela suppose le ministère de Jésus n'aurait pu durer qu'un peu plus d'un an. C'est seulement avec Jean que l'action du ministère peut être construite pour une période de trois ans  

Le singulier la plus frappant des premiers documents est qu'ils ne placent pas la vie de Jésus dans une situation historique spécifique. Il n'y a pas de ministère galiléen, et il n'y a pas de paraboles, pas de miracles, pas de passion dans Jérusalem, aucune indication de l'heure, le lieu de circonstances auxiliaires du tout. Les mots Calvaire, Bethléem, Nazareth, et Galilée n'apparaissent jamais dans les premières épîtres, et le mot Jérusalem n'y est jamais utilisé en rapport avec Jésus. Au lieu de cela, Jésus se présente comme un personnage principalement surnaturel qui a pris la «ressemblance» de l'homme, «vidé» alors de ses pouvoirs surnaturels (Phil 2: 7).
Les évangiles inclus dans le Nouveau Testament (NT) sont largement admis avoir été écrits entre 70 et 100 après J.-C. Dans ces quatre évangiles, il est affirmé que Jésus a enseigné en Galilée dans les premières décennies du premier siècle, y a fait des miracles, ou quoi à un taux ont été prises pour des miracles, et est mort en Jérusalem à la demande du gouverneur romain Ponce Pilate. Pourtant aucune de ces choses n'est revendiquée, ni même mentionnée, dans les premiers documents chrétiens survivants.

En d'autres termes, aucun de ces événements historiques supposés n'est abordé dans les documents chrétiens existants qui sont soit antérieurs aux évangiles, soit assez tôt pour avoir été écrits indépendamment d'eux.  

La raison pour laquelle Marc a omis la naissance de Jésus était l'influence gnostique, qui prétendait que Jésus n'était que spirituel. Les Gnostiques ont nié la résurrection de Jésus; ils ont convenu que Jésus n'avait pas de corps physique.

Le premier Évangile pourrait facilement faire le jeu des chrétiens gnostiques hérétiques qui enseignaient une christologie et une notion de la filiation de Jésus tout à fait inacceptables pour la tradition orthodoxe.

Le livre des Actes enseigne que Marc était un Juif; le fils de la soeur de Barnabas, il ne connaissait pas la langue grecque.

L'Evangile de Marc a été écrit en grec, une langue étrangère à Jésus et à ses disciples. Il doit être noté que Marc n'a jamais vu Jésus pendant sa vie. Jésus avait parlé l'araméen, un dialecte de l'arabe qui n'était pas communément écrit. Pourtant, le livre de Daniel a été composé à l’origine en araméen, le reste des écritures juives existe en hébreu.

Marc était bel et bien un Juif, mais rien ne prouve qu'il ait appris le grec pour prêcher aux païens. Pour cette raison seulement, les disciples de Jésus étaient interdits de prêcher parmi les non-juifs:

Ces douze  que Jésus  envoya en leur donna cet ordre: N'allez pas dans la voie des nations, et n'entrerez pas dans la ville des Samaritains. Mais allez plutôt vers les brebis perdues de la maison de Israël. (Matthieu 10: 5-6)

Pourtant avait bien dit : Je ne suis envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d’Israël. (Matthieu 15:24)

En comparaison, Jésus n'a été envoyé que pour les Juifs. Par contre Le prophète de l’Islam Muhammad (SWAS) a été envoyé pour toute l'humanité.

Nous ne t'avons envoyé (Muhammad) que comme une miséricorde pour l'humanité   Al-Quran 21: 107)

Il est certain que le Nouveau Testament (comme les Evangiles) n'a pas été écrit par le Christ lui-même, ni par ses apôtres, mais longtemps après eux, par des inconnus, qui ne pouvaient pas être crédités quand ils écrivaient des affaires qu'ils supposaient.

Selon la tradiction chrétienne Matthieu a été écrit dix ans avant Luc, mais la date exacte de la composition n'est pas connue. En fait, les événements du Nouveau Testament ne peuvent être vérifiés!

"Il est impossible de donner des dates précises pour tous les événements du Nouveau Testament’’

Il est bien reconnu que les paroles de Jésus sont passées oralement de génération en génération avant d'être écrites. Mais le problème est qu'il n'y a aucune évidence historique, les sources indépendantes pour Matthieu et Luc, ne sont pas enregistré par Marc.

Quatre-vingt pour cent des mots attribués à Jésus dans les évangiles n'ont pas été réellement prononcés par lui. Le concept de plagiat était inconnu à cette époque,  les auteurs copiaient librement des prédécesseurs sans reconnaissance, les sages devenaient des dépositaires des proverbes et des citations d'esprit, et pour les premiers chrétiens, Jésus était un sage légendaire. Le proverbe dans Marc 2:17, par exemple, est attesté dans des sources anciennes. Dans le rapprochement au passage de Marc, Matthieu ajoute une phrase tirée du prophète Osée (Matt 9 : 13).  

La «tradition orale» a duré jusqu'au 3ème siècle. Il était trop tard pour que les Évangiles s'en fassent.
Luc admet lui-même qu'il a utilisé des documents écrits pour forger son Évangile (Luc 1: 3).
Jean admet qu'il a écrit son Évangile «pour la foi» (Jean 20:31) laissant entendre que son travail n'est pas basé sur des événements historiques, mais il écrivait seulement pour embellir les croyances de la communauté chrétienne.
Néanmoins, Marc n'a pas écrit Marc, ni Matthien et Luc ou Jean n'ont écrit leurs évangiles. Les quatre évangiles sont des documents anonymes; les noms qui leur sont attachés ont été insérés à la fin du 2° siècle.

En fait, l'évêque de l'Église Irénée de Lyon a été le premier à mentionner Luc par son nom! Ceux qui ont composé les évangiles n'étaient pas des témoins oculaires, puisqu'ils étaient tous morts à ce moment-là!

Les premiers chrétiens n'ont pas écrit un 'évangile' à propos de Jésus parce qu'ils supposaient que son retour serait dans leur vie. Ils se souvenaient de la parole de Jésus dans Matthieu 16:28, Marc 9: 1, et Luc 9:27 où Jésus aurait promis qu'il reviendrait au cours de la première génération de son peuple. (Apocalypse 3:11, 22: 7, 12).

Cela explique pourquoi les quatre évangiles ont été écrits si tard; la recherche moderne  a montré qu'ils ont été composés à partir du  2° siècle. Les Écritures sont devenues des traductions de ce que les prophètes ont pu dire; les copies originales ont été perdues. Les premières sectes chrétiennes ont modifié les évangiles pour convenir à leurs propres fins; ils ont changé les Écritures pour les rendre conformes à leurs doctrines, fabriquant ainsi la généalogie de Jésus pour établir un point de départ.

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 
  •  |