«Je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis, mais je me battrai pour que tu puisses le dire». Voltaire


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

 » Christianisme » Le Vatican s’en va en Croisade pour les Mosquées du Christ

Le Vatican s’en va en Croisade pour les Mosquées du Christ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Wahrani

avatar
Admin
La  croisade de l’Eglise porte sur des activités qui incitent la foi chrétienne à travers la tromperie dans le monde entier avec des objectifs plus   religieux, comme l'évangélisation, la plantation de l'Église déguisés en mosquées, l'extension du royaume de Dieu ou le salut des âmes, ce qui n'est pas quelque chose de nouveau pour les musulmans qui peuvent aisément constaté la tactique astucieuse employée par les missionnaires évangéliques et chrétiens pour transmettre le message du christianisme, le plus souvent marqué par la distribution des cadeaux en échange de la croyance en Christ. Ces religieux tentent d'attirer et de tromper les musulmans en prétendant être eux-mêmes musulmans.
Combien de fois avons-nous entendu des propagandistes missionnaires lancer des accusations de «taqiyyah islamique» aux musulmans en disant que l'Islam enseigne à ses adeptes à utiliser la tromperie comme l'un des moyens à convertir à l'islam.
Pourtant c’est dans les activités de l’église que nous constatons sans équivoque que les chrétiens sont ceux qui mentent et trompent pour répandre leur foi qui est hypothétiquement enseignée par leur Bible, dont certains versets accordent une permission encore plus claire, voire une recommandation aux chrétiens d'employer la tromperie dans les activités missionnaires.
"Mais qu'importe? Rien n'a d'importance sauf que, d'une manière ou d'une autre, les gens reçoivent le message sur le Christ, que ce soit avec des motifs honnêtes ou malhonnêtes, et j'en suis heureux. Oui, je continuerai à être heureux. "(Philippiens 1:18)
" Mais si la vérité de Dieu par mon mensonge a abondé dans sa gloire, pourquoi suis-je encore jugé comme un pécheur? "(Romains 3: 7)
Le concept de «tout moyen possible» en ce qui concerne la conversion des âmes perdues au salut du Christ,est largement employé et certaines de ces nouvelles façons sont: Déguiser, rendre semblable, mentir  et utilisation des catastrophes naturelles!
Par exemple sur la Trinité, Les missionnaires fondent toute une théorie sur le fait qu'il y a trois noms. Un de leurs autres arguments qu'ils disent que :
"Au nom d'Allah, le Plus Gracieux, le Plus Miséricordieux" signifie trois dieux! Pas un! C’est un mensonge bien pire que celui d'avant. On se demande seulement si de telles méthodes douteuses sont «inspirées» du Saint-Esprit, le troisième membre de la Trinité, ou du diable impie lui-même!
Lors des catastrophes naturelles, les missionnaires utilisent leurs fonds et leurs ressources pour répandre leur religion et surtout profiter pour répandre la haine d'un musulman envers l'autre par le slogan :   «La croix de Jésus le sauveur vient avec de la nourriture et materiel vers vous, alors l’Islam et vos frères musulmans vous ont oubliés et abandonnés».
Et c’est ici que le christianisme tient à jouer un rôle trompeur; car il agit comme un sauveur et comme un opium pour la classe en détresse et largement dominée. Le besoin de nourriture, d'abris, de médicaments, d'éducation et de vêtements est l'une des raisons pour lesquelles certains sujets peuvent accepter le christianisme.
Il est donc plutôt douloureux et pénible de voir que la raison de ces conversions est exclusivement due à la pauvreté ou aux afflictions et le nombre de ces cas est conséquent, ainsi que le nombre de ceux qui se sont convertis pour des raisons financières similaires, comme les bourses, l'emploi, la  citoyenneté et d'autres offres attrayantes pour les pays principalement occidentaux.
Il est faux de penser que chaque musulman a une impunité contre ces missionnaires, les efforts des missionnaires sont énormes, ils commencent à donner des résultats, même si cela est un succès partiel. 
La religion musulmane serait-elle un obstacle pour l’église chrétienne ?
Certainement et c’est  ainsi qu’elle aurait adopté de nouvelles croisades avec leurs dernières tactiques sournoises, dans la formation  des chrétiens évangéliques et des missionnaires religieux pour être infiltrés dans le monde musulman et gagner des convertis pour Jésus.
Mais au fait pourquoi envoyer un missionnaire pour faire connaître l’évangile à un peuple qui a déjà une religion et qui vit bien avec.  
Leur but déclaré: Combattre l'Islam.
La formation avec un programme d'études spécifiquement consacré à la conversion des musulmans est donnée aux missionnaires chrétiens évangéliques, par des cours intensifs sur la façon de gagner des convertis dans les pays islamiques et elle reste l’action d’un groupe chrétien évangélique du monde qui se concentre exclusivement sur le prosélytisme auprès des musulmans. 
Avec 900 des agents de l'évangélisation dans 50 pays, la portée de l’église s'étend de l’Asie Sud à l'Afrique du Nord, avec un soi-disant but «Donnée par Dieu» pour répandre l'Evangile au monde, est fondé  sur les paroles mêmes de Paul, qui a posé la tromperie comme approche missionnaire.
Noyé dans l’aliénation morale, l’église organise des séminaires avec plus 100 volontaires à la croisade par séminaire, ils mangent ensemble à la cafétéria, priant sur le poulet étouffé et parler avec enthousiasme des leçons du Nouveau Testament.
Généralement fermées aux médias et au public. Ces cours ecclésiastiques portent principalement sur les tactiques trompeuses impliqueraient l'imitation des idées religieuses des autres religions, une mauvaise traduction de la Bible même si cela implique d’arranger la parole de Dieu et de tourmenter les gens pour gagner les âmes pour Jésus.
Leur élan contribue à alimenter la plus grande incursion évangélique dans le monde musulman depuis que le pionnier missionnaire Samuel Zwemer a déclaré que l'Islam était une "religion mourante" en 1916 et a prédit que "lorsque le croissant disparaîtra, la Croix deviendra dominante".
Pour les séminaristes, la leçon est d'aller sous couverture. Beaucoup d'étudiants eux-mêmes des missionnaires,   savent de première main que l'évangélisation est illégale dans de nombreux pays islamiques et qu'ils risquent l'expulsion si leurs véritables intentions deviennent connues. La leçon est comment masquer son identité tout en travaillant secrètement pour convertir les musulmans. 
Les évangélistes devraient toujours avoir une explication prête et non religieuse pour leur présence dans les zones hostiles.
Le mouvement croissant pour chasser les âmes dans les terres musulmanes, estime que le monde islamique doit être atteint avant que le Messie puisse revenir. Cette tâche, disent-ils, est de gagner des convertis parmi tous les groupes ethniques du monde. 
Encore une certitude absolue et sinistre que le christianisme est la seule vérité, s’étant autoproclamé donneur de leçon et détenteur de savoir, de vérité et que les autres religions sont diaboliquement mal inspirées.  
Ainsi l’Eglise prêche pendant ces formations des  prières anti-islam qui reflètent aisément l'attitude officielle de celle-ci envers ce qu'elle considère comme une religion concurrente. 
Des affiches portant le slogan «Affirmer que «l'Islam»signifie« paix »n'est qu'une tentative de plus d'induire le public en erreur»,  
«Les dirigeants musulmans ont parlé de leur objectif de répandre l'islam en Occident jusqu'à ce que l'islam devienne une puissance mondiale dominante » lit-on dans ces classes.
D’autres étudiants viennent des premières lignes du travail missionnaire, hommes et femmes qui ont passé des années dans les pays musulmans qui passent souvent en tant que travailleurs humanitaires, enseignants ou propriétaires d'entreprises, soulèvent trop souvent des obstacles en dehors du monde évangélique. 
Les missionnaires eux-mêmes reconnaissent que leur travail met en danger la vie des convertis, et les critiques affirment que cela perturbe la livraison de l'aide humanitaire et alimente le ressentiment envers les chrétiens pendant des moments les plus dangereux de l'histoire de la relation humaine. Mais pour ceux qui sont au cœur du mouvement, tout dommage causé par leur travail est compensé par l'importance de leur mission: éliminer l'Islam. 
"Je crois que c'est une fausse religion, et j'aimerais qu'elle disparaisse", dit  une étudiante de 36 ans qui s'entraîne pour convertir les réfugiés kurdes en Turquie, "Qu'ils n'ont pas la chance de faire l'expérience de Jésus" ? estime  t- elle !!!!!!!
Dans certains pays du Moyen Orient, les missionnaires disposent des «mosquées du Christ». Ils se font appelés "Musulmans du Messie",  et revendiquent que :
«Nous allons lutté avec ça. Nous voulions appeler Dieu 'Allah' afin que nous puissions être sur ce niveau relationnel avec les musulmans.»
Une équipe au Moyen-Orient a pour politique de ne pas permettre aux missionnaires de s'identifier comme chrétiens", rapporte le journal Evangelical Missions Quarterly
Une autre équipe «s'appelait eux-mêmes «Jésus-ists» et se présentait comme «l'un des nombreux ordres mystiques soufis ou derviches».
La revue Missiology dit que les missionnaires exhortent les étudiants palestiniens à adopter des croyances chrétiennes, mais à se dire encore musulmans.
Lorsqu'ils sont pressés, les évangéliques reconnaissent qu'ils brouillent souvent les distinctions entre les deux religions et ne parviennent pas à divulguer leurs intentions. 
«La frontière entre la ruse et la rétention d'informations est très, très mince», dit un missionnaire. Il admet qu'il dit rarement à ses voisins musulmans pourquoi il vit parmi eux,  s'appelant à juste titre un «étudiant en langue».
Mon but est de planter une petite graine qui va s'envenimer et se ronger et grandir, de sorte que finalement ils vont commencer à remettre en question leur religion. Ma prière est qu'ils deviennent des dormeurs agités et troublés par ce qu'ils entendent. Je prie,  le Seigneur, qu’ils connaissent la faim et réalisent ce qui leur manque en Christ !  Avoir de l'intégrité là-dedans est un défi", dit-il.
En effet, les dirigeants de l’église encouragent les missionnaires à continuer le prosélytisme, même si les convertis peuvent être arrêtés. 
«Les missionnaires ont besoin de maturité et de force spirituelle pour que, lorsque les fruits de leur témoignage sont requis pour traverser le feu, le missionnaire ne tente pas automatiquement de les sauver, car la persécution est bibliquement et historiquement normative pour l'église émergente; il ne peut pas être évité ou éliminé, éviter la persécution, c'est entraver la croissance du royaume de Dieu. " comme l'affirmait le Synode épiscopal de 1971.  
C'est de l'évangélisation vue de l'autre côté. Ce discours tente a les inspirés à renouveler leurs efforts pour sauver les musulmans de ce qu'ils considèrent comme une fausse religion. "
Avec de telle hypothèse dispensée, les missionnaires retournent sur le terrain, pour partager le Nouveau Testament avec des peuples qu'ils veulent le moins. Ainsi on peut percevoir que la diffusion du christianisme passe nécessairement par l'imposition d’une croyance et d'un mode de vie sous forme d'un impérialisme culturel  et surtout que la mission elle-même, considérée sous l'angle du prosélytisme, apparaît comme un système de fourberie grotesque.
L’Eglise suggère facilement que ses étudiants masculins subissent la circoncision. C’est en fait   un point plus important, pour gagner des convertis dans une culture étrangère, les missionnaires devront adopter les comportements de cette culture, même en adoptant les rituels d'une autre religion. 
La pratique est appelée «contextualisation», et   les missionnaires sont plus susceptibles de prendre des noms musulmans, de porter des voiles et d'autres vêtements locaux, de se prosterner pendant la prière, et même de faire du jeûne pendant le Ramadan. "Nous devons devenir musulmans pour atteindre les musulmans" !explique le prêtre professeur !
Les rituels sacrés, tels que la Rakat (prosternation) et le jeûne du Ramadan, sont utilisés pour attirer les gens loin de leur propre religion et la question de l'honnêteté chez le missionnaire n'est pas spirituelle.

Il serait souhaitable de signaler que dans le monde musulman, le missionnaire est à percevoir comme quelqu'un qui vous poignarde dans le dos !
En conclusion que dire des missionnaires chrétiens ! Ils ont le premier prix de la nocivité.

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum