Debat Culturel Inter Religieux
Débat Culturel Inter Religieux
Ce forum n'a pas pour but de condamner, de juger ou encore moins à critiquer qui que ce soit, aucune croyance, religion ou personne. Ce forum par une étude et une recherche a pour but de partager des grandes vérités cachées et de donner l’opportunité de voir et de juger par soi-même.
Ce Forum représente ma propre croyance en ce que j'ai appris et vu lors de l'étude des Religions Je suis très reconnaissant pour l’enseignement colossale qui en résulte et que ce forum fournit maintenant et dans laquelle je crois vraiment, je partage la recherche d’une vérité cachée et oubliée de la Bible, dans l'Ancien Testament et le Nouveau Testament, et quelle est la vraie relation et connexion entre judaïsme, christianisme et islam ?
Pour être en mesure de voir comment ces vrais faits solides sont les pièces manquantes qui rapprochent les croyances, qui nous concerne tous d’une manière ou d’une autre au quotidien et apportent des réponses aux questions que beaucoup d’entre nous posent.
Wahrani
Debat Culturel Inter Religieux


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Debat Culturel Inter Religieux » Sujet d'Ordre Général » La fachosphère se glorifie du mythe de Charles Martel pour inventer un passé !

La fachosphère se glorifie du mythe de Charles Martel pour inventer un passé !

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Wahrani

avatar
Admin
Cette petite fable est un ramassis d’erreurs et de clichés  ayant  transformé l’embuscade tendue par Charles Martel un manoeuvrier politique et un pillard, aux Musulmans sur le chemin (Poitiers–Tours), en une grande bataille légendaire qui dépasse l’imagination. C’est un accrochage ou après avoir tenté de passer en force les troupes franques pour  une razzia toute   particulièrement sur l’abbaye de Saint-Martin de Tours, important domaine seigneurial et haut lieu de pèlerinage  réputé pour sa richesse, pendant un peu plus de deux heures de combats , les Musulmans  refluent vers leurs bases à Narbonne....
Charles Martel n’était pas français on ne peut qu’ironiser devant la propension de ce  fait à vouloir  naturaliser aussi futilement ce personnage qui était tout sauf français
La notion d’État ou de pays n'a jamais existé à cette époque et l’entité « France » n’existait même pas, en tant que telle,   seulement des  territoires qui ne sont en fait que des propriétés terriennes reparties en Duchés et petits royaumes qui s'entre déchirent  dans des guerres fratricides.
Quoi qu’il en soit le rôle de cette bataille n’est sûrement  pas lié à l’islam ni à une expansion de la l’empire musulman dans la géopolitique de l’époque. A cet égard, la bataille dite de Poitiers n’existe pas de sorte assez étendue dans les traditions  musulmanes. L’évènement y est mentionné parmi de nombreuses autres défaites et victoires de cette époque, sans qu’il soit fait mention d’affrontements religieux.
De plus, sur les terres conquises par les musulmans, on n’observe pas de conversions massives. Les Musulmans sont restés de 719 et 759  dans la province de Septimanie avec Narbonne pour capitale et on n’a aucune trace d’islamisation de ces populations, comme des constructions de mosquées ou de sites religieux. Pourtant les Musulmans restent presque jusqu'en l'an mil, exactement jusqu'en 973
Les sources chrétiennes, quant à elles, citent  un second continuateur inconnu qu’’écrivait par les ordres et sous la direction du comte Childebrand, frère de Charles Martel la Continuation de l'œuvre du pseudo-Frédégaire sans que d'ailleurs aucun manuscrit ni aucune indication précise n’ait justifié cette attribution qui émane certainement d'un témoin
L'oeuvre des continuateurs  est suspect de partialité. L'origine de l'appellation est inconnue, l'ouvrage étant anonyme dans toutes les copies signalées jusqu'ici ; le nom même de pseudo-Frédégaire   apparaît pour la première fois, en 1579,
 
Ces chroniques ont déformé la réalité et appartiennent à la légende. Elles se focalisent sur la période carolingienne. Dans la plupart de ces récits légendaires le Musulman est de plus réduit au rôle  d’infidèle, il est toujours présenté comme un barbare comme dans la légende Adérica, de  la citadelle de Pech Tartare.
Ceci dit, pour nous étonner, aujourd'hui on sait que le chroniqueur à ignorer la date précise et l'emplacement exact d'une bataille qui fut jugée si grande et qui reste, aux yeux de beaucoup d’extrémistes, l'un des événements importants de l'histoire de la chrétienté, puisqu’elle fut sauvée par Charles Martel avec l'indigence des sources, les quelques éléments d'information qu'elles nous livrent.
Cet accrochage entre Musulmans et Francs  n’est de toute façon qu’une péripétie accessoire si Charles Martel arrêta effectivement les Musulmans à Poitiers, il ne réussit donc pas à les déloger de Narbonne  le siège d’une province de l’Empire Musulman, qu’il attaqua par deux fois, sans succès.  
Il faut aussi noter que Voltaire admirait le "génie du peuple arabe" et voyait en Charles Martel un champion de l'obscurantisme religieux.
Ceux qui présentent Charles Martel comme un rempart à l’islam s’inscrivent dans une histoire identitaire et réactionnaire tout en oubliant que la Gaulle ou la France à été envahie et occupée (avant et après l’islam) par différents peuples, rien de nouveau à cela et rien de dramatique non plus. C’est dommage que le fait de faire étalage des propos et des faits historiques mensongères à propos d’un événement si simple ait probablement réduit la crédibilise du reste de l’histoire.
Il y a un objectif ! C’est à titre de symbole islamophobe, qu’il est depuis  quelque temps au-devant de la scène. La fachosphere a échoué, malgré toute l'énergie de ses adhérents, leurs mensonges historiques, leurs haines pour ce qui est l’Autre,  leurs groupuscules sectaires, et  leurs divisions.
Le groupe Charles Martel (extrême droite fasciste dénommée   «Génération identitaire» basé à Poitiers s’attaque encore de nos jours à tous ce qui est musulman et arabe et la mosquée de Poitiers avait subi des assauts exemplaires  de cette bande d’. Identitaires, défendant la France Chrétienne au slogan  « Le grand Héros Charles Martel »

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Salâh Ed-Dîn

avatar
La bataille dite «de Poitiers» fait débat car très peu de sources historiques permettent de la comprendre. Ce ne fut en aucun cas «un choc de civilisations» entre occident chrétien et orient musulman
Les historiens passeront longtemps sous silence un épisode singulier qui précéda de peu la bataille de 732, et en fut même une des causes occultes 
Une histoire d'amour ! Entre la fille du duc d'Aquitaine, à la beauté légendaire chantée par les troubadours, et le gouverneur berbère musulman de Narbonne. Le mariage, officiel, provoqua à la fois les foudres de Charles Martel et de l'émir Abd er-Rahman : le premier, redoutant les conséquences d’une telle alliance, attaquera les terres du vieux duc ; le second décrétera une fatwa contre le renégat berbère, qu'il fera décapiter avant d'envoyer la chrétienne à Damas, dans le harem du calife, puis de monter ravager l'Aquitaine et le Poitou…
En 732, les troupes franques de Charles Martel ce chef franc, connu de son vivant comme le plus grand "spoliateur des biens de l’Église", affrontent les forces d’Abd al-Rahmân, général omeyyade et émir de Cordoue. A cette époque, la France n’existe pas et n’existera pas avant des siècles. L’idée d’une nation française défendant son territoire à Poitiers n’a donc aucun sens.
Au-delà de cette date, les raids militaires arabo-berbères se poursuivent durant plus d’un siècle, touchant diverses régions du continent européen. Depuis la péninsule ibérique, des troupes conduisent des raids maritimes vers la Provence (Avignon et Arles), la péninsule italienne, la Sardaigne, la Sicile ou encore la Corse.
Aujourd’hui une partie de l’extrême droite (mouvement Génération identitaire) utilisa déjà la figure de Charles Martel comme symbole de la lutte contre la population immigrée, sous l’impulsion des thèses d’idéologues et voudrait faire croire aux élèves en leur martelant entre le récit historique et le mythe politique l’importance de Martel .

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 
  •  |