«Je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis, mais je me battrai pour que tu puisses le dire».

Voltaire


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

 » Christianisme » Les 18 Années de pages historiques non écrites de Jésus !

Les 18 Années de pages historiques non écrites de Jésus !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Salâh Ed-Dîn

avatar
Les musulmans n’ont jamais cherchés à savoir de Jésus ses   18 années d’absence. Il s’agit en effet, de la période allant de son 12° age à son age de 30 Ans et la bible ne relate que sa visite au temple à l’âge de 12 ans puis un vide total et ensuite il réapparaît à l’âge de trente ans, immédiatement après son baptême qu’il reçut à l’âge de 30 ans, il fait son apparition en Galilée et il se montre au peuple en Prophète véritable, tel un Messie.
Où est-ce qu’il était durant cette période qui s’écoule entre 12 ans et 30 ans?
Que faisait-il entre temps, et pourquoi aucun historien ne s’est intéressé à lui pour cette période?
Pourquoi il était absent durant cette période là?
Or toutes ces  questions que l’on pourrait poser au  chrétien, il répondra tout simplement :
Quel intérêt pour moi de m’intéresser à ce vide dans la vie du de Jésus Christ, à quoi et en quoi la connaissance ou l’information sur cette période pourrait me servir et m’aider à élucider quelque chose ?
D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que certains mystiques disent même qu’il avait été en Inde pour rencontrer les grands initiés lui permettant ainsi de connaitre toutes les autres religions et toutes les autres croyances de son temps. Ou encore la thèse  de sa formation supposée avec les Esséniens.  Vrai ou Faux
Jésus  le fils de dieu semble avoir laissé un large  héritage avec beaucoup de mystères. La vie cachée de Jésus est ouverte à toutes les conjectures possibles certains ne peuvent qu’émettre des hypothèses : Jésus charpentier comme son père, agriculteur, vigneron, pêcheur comme plusieurs des apôtres d’autres iront jusqu’à douter de l'historicité de Jésus Christ.  
Mais, comme Albert Schweitzer   dans « Les vies de Jésus », estime qu’on ne saurait nier le rôle de l’imaginaire dans la représentation que nous avons de Lui. Chaque époque a sa propre compréhension de l’humanité de Jésus…
Selon le romain Sossionus Hiéroclès ( Aux chrétiens) Jésus, après la crucifixion, aurait fuit les juifs et aurait réuni un groupe de 900 "voleurs" dans la région de Damas. C'est justement à 5 km de Damas que se trouve encore actuellement le lieu-dit "Mayuam i Isa" ("lieu ou a vécu Jésus").
L'historien persan Muhammad ibn Khawand  est l'auteur, en 1417 du livre Rauza-tus-Safa fi Sirat-ul-Ambia wal Muluk wal Khulafa [jardins de la pureté sur la biographie des prophètes, des rois et des Califes] dit que Jésus y a vécu et enseigné après la crucifiction. (On remarquera que, d'aprés la Bible, c'est prés de Damas que Paul aurait rencontré Jésus)
Le père de l'église Irénée dit dans son livre "Contre les hérésies" que Jésus a vécu vieux, et est resté en "Asie" avec son disciple Jean, et quelques autres, jusqu'au temp de l'empereur Trajan, avant de mourir finalement. Hors le règne de Trajan a commencé en 98, alors que Jésus avait juste cent ans.
Selon Eusèbe de Césarée, Le roi Abgar 5 Ukkuma (Uchomo le noir) roi d'Osrhoène  , aurait écrit à Jésus pour lui demander de le soigner. Jésus lui aurait envoyé son disciple Thaddée  [Jude, fils d'Alphée, le cousin de Jésus].
Ce royaume d'Osrhoène était situé au nord-ouest de la Mésopotamie, et avait pour capitale Edesse [l'Urfa turque actuelle, au nord de la Syrie actuelle] . Il devint une colonie romaine en 216 après J.-C.
Des polémistes juifs créent la légende d'un voyage de Jésus en Égypte où il apprend la magie, comme le rapporte Celse dans son Discours véritable.
L'exégèse chrétienne a généralement rejeté ces théories et soutient que rien n'est connu sur cette période de la vie de Jésus, alors que des publications  soutiennent le contraire. Ces thèses sont notamment reprises par les fidèles de l'ahmadisme ou de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours. On rencontre également ce terme dans la littérature ésotérique ou New Age.
Les exégètes actuels estiment que retracer la « vie cachée » de Jésus relèverait de la fantaisie pure et simple. Tout au plus peuvent-ils émettre des hypothèses : Jésus charpentier comme son père, agriculteur, vigneron, pêcheur comme plusieurs des apôtres.
Le canadien Tom Harpur a publié en 2005 Le Christ païen. Pour lui, la thèse de « la doctrine chrétienne n'est rien d'autre qu'un égyptianisme retapé et mutilé » sur lequel se serait fondée la fable mythique du Christ, qui serait donc d'origine païenne. Le personnage « historique » de Jésus de Nazareth aurait été inventé au iiie et ive siècles par l'église chrétienne dominante.
Le documentaire The God Who Wasn't There de Brian Flemming, 2005, dans lequel il affirme que Jésus est un mythe fondé sur des allégories qui n'étaient pas destinées à être comprises comme des récits historiques.
Luigi Cascioli  auteur italien de La Fable du Christ  Irréfutable démonstration de la non existence de Jésus, affirmant que le Christ est une fiction inventée par l’Église sur la personne d'un certain Jean de Gamala, fils de Judas le Galiléen. Il reprend sans le dire la thèse de Daniel Massé, mais sans identifier Jean le Baptiste à Jésus.
Luigi Cascioli a défrayé la chronique en poursuivant en justice l'Église catholique à travers un de ses prêtres pour « abus de la crédulité populaire ».
ll fonde ses accusations contre  l'Église  en cherchant à montrer que la figure de Jésus serait une ruse chrétienne perpétrée au cours des siècles et fondée sur la figure littéraire du personnage historique de Jean de Gamala . 
 
Il est encore à signaler qu’en ce qui concerne la naissance de Jésus dans une étable entre un bœuf et un âne, l’adoration des Mages, conduits par une Étoile, il ne faut voir en tout ceci qu’une légende, qu’un mythe comme du reste l’imagination populaire s’est plu à entourer la naissance de personnages importants; or pour Jésus cette légende a été forgée après coup, car il est bien clair qu’au moment de sa naissance, personne ne pouvait soupçonner la haute situation qu’il occuperait dans l’histoire
La naissance de Jésus et son origine est un mystère, c’est peut-être un fils naturel, de là, les déplacements de sa mère pour cacher cette naissance illégitime; ensuite il est bien évident qu’il a été en Égypte, qu’il y a séjourné, qu’il s’y est instruit chez les esséniens. Il existait en Égypte des centres de cette confrérie.
Jésus peut avoir passé dans l’Inde, où il reçut la grande Initiation, qui demandait 21 ans d’étude et d’épreuves; or tous les textes concordent pour nous montrer Jésus absent de la Galilée de l’âge de 11 à 12 ans jusqu’à 30, où il commence sa mission, c’est-à-dire qu’il est sensiblement absent 18 ans  .  
Voici comment s’exprime  Helena Blavatsky ou Madame Blavatsky sur l’origine mythique du Sauveur des chrétiens.
 
«Pour moi, Jésus-Christ, c’est-à-dire l’Homme-Dieu des Chrétiens, copie des Avatars de tous les pays, du Chrishna hindou, comme de l’Horus égyptien, n’a jamais été un personnage historique.
 
Pour sa part Philon d’Alexandrie  fit plusieurs voyages à Jérusalem. Il y alla pour écrire l’histoire des sectes religieuses de la Palestine à son époque. Il n’est pas d’écrivain plus correct dans ses récits, plus soucieux de rien omettre: aucune communauté, aucune fraternité, fût-elle la plus insignifiante, ne lui échappe.
Pourquoi donc ne parle-t-il pas des Nazaréens?
Pourquoi ne fait-il pas la plus lointaine allusion aux apôtres, au
Galiléen divin, à la crucifixion?
 
La réponse est facile: parce que la biographie de Jésus fut inventée après le premier siècle et que personne à Jérusalem n’était plus renseigné que Philon sur ce sujet. 
Or, si déjà en l’an 18o, un Père de l’Église a recours à la tradition et que personne n’était sûr de rien et qu’on ne faisait pas grand cas des Évangiles  
En ce qui concerne Jésus un fait qui   paraît probant c’est que Josèphe, historien contemporain du Seigneur, le nomme par son nom.
«En ce temps-là (du temps de Pilate), il y avait Jésus, homme sage, si toutefois on peut le nommer homme, car il accomplissait beaucoup de merveilles.
 
Cependant quelques Exégètes ne voient dans ce passage qu’une interpolation, M.Peyrat entre autres, nous dit: «De l’avis de tous les critiques habiles et compétents, ce passage de Josèphe est interpolé et il faut le mettre au rang des fraudes pieuses des premiers chrétiens
 
Les paraboles ne sont pas des prophéties, c’est de la poésie, c’est de l’hindouisme tout pur, et des phrases de Çakya-Mouni, qui renaissent sur les lèvres du Sauveur Jésus
 
Un homme demande à Jésus
«Bon Maître, que faut-il que je fasse pour gagner la vie éternelle?   
Qui lui répond :
 Garder les commandements qui sont: tu ne tueras pas; tu ne commettras pas d’adultère, tu ne voleras pas, tu ne porteras pas faux témoignage,» répondit-il (Mathieu16-18).  
 
Un disciple bouddhiste demande à son maître
Que faut-il que je fasse pour obtenir la possession de Bodhi? (la connaissance de la vérité éternelle) ?
Que faut-il faire pour devenir Uposaka ?
 
Garder les commandements, qui sont: tu ne commettras pas de meurtre, ni de vol, ni d’adultère, ni le mensonge répond le maître (Pittakatayar, i, iii, vers.Pali).
 
Non seulement l’enseignement du Christ répète dans ses termes mêmes celui de Bouddha, mais encore une telle théorie   cadrerait et concorderait bien mieux avec l’essence de la religion de Bouddha, dont elle ne serait que le prolongement et la continuation, surtout il n’y a lieu qu’a voir les cérémonies cultuelles du catholicisme  pour constater qu’elle sont la reproduction exacte et fidèle du rituel  bouddhiste.
 
La mauvaise foi des copistes provient de l’incertitude qui règne parmi les Évangiles  qui gardent un silence absolu sur les faits et les actes de Jésus depuis l’âge de 12 ans jusqu’à lage de 30 ans.
 
Toutefois, il est à se demander pourquoi le chrétien avec l’apparence du chrétien parfait, particulièrement versé dans les Saintes Ecritures, avec un grand savoir en théologie, lui qui en sait beaucoup sur l’Islam, le Coran et les Musulmans, ne sait finalement presque rien sur la période cachée de 18 années sur la Vie de Jésus Christ et pendant ce temps, il frappe de son bâton ceux qui prennent position contre pour la parole de Dieu et son fils Jésus.
 
C’est dire que il y a ceux qui ne pourront jamais comprendre la parabole de la Paille de Jésus.

Al-Khansa

avatar
La Bible mentionne la naissance de Jésus, puis certaines choses qu'il a fait à l’age de 12 ans et Hop il a  30 ans !
Pendant 18 ans de sa vie, pas un seul enregistrement de ce qu'il faisait et le problème n'est pas là!
Ses 3 années de ministère comme récits bibliques sont extrêmement contradictoires. Si croire en Jésus n'était pas un principe de l'islam, les musulmans diront que cet homme est un mythe.

Comment peut-on vérifier tout ce qui est propre à Jésus (Ses Dires et Ses comportements)  avec un personnage obscur ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum