«Je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis, mais je me battrai pour que tu puisses le dire».

Voltaire

anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

 » Christianisme » Les sectes dans le Christianisme

Les sectes dans le Christianisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Les sectes dans le Christianisme le Ven 7 Avr - 15:54

Stitten

avatar
ll faut d'abord donner une vraie définition du mot secte. Si nous le prenons au sens de groupe séparé d'un tronc initial alors tous les mouvements religieux issus d'un enseignement ou d'une religion primitive sont des sectes. Déjà le judaïsme avait ses propres sectes avec des enseignements qui peuvent être multiples (Saducéens, Pharisiens, Esseniens, Samaritains, Juifs Ethiopiens).
Mais prendre le mot secte au sens de groupe avec un enseignement sectaire (salut exclusif réservé aux membres, rattachement forcé irréversible, contrôle de la vie privée, etc) cea donnerai que la majorité des mouvements religieux   connaissent ce sectarisme.
La secte peut être définie comme un mouvement qui enfreint la législation, notamment en matière de protection de l’individu. Mais sur le plan chrétien, la dérive est d’abord doctrinale.  Elle concerne tout mouvement qui ajoute à la Bible un autre livre, ou qui affirme que Jésus n’est plus le seul chemin et qui prétend par ailleurs détenir la vérité». Par exemple, le livre des mormons complète les écrits bibliques
Comme tout le monde le sait, le christianisme est le fruit d’une scission avec la foi juive dominante. Ce mouvement, au début minoritaire et sectaire, centré autour du charisme et du messianisme de Jésus-Christ, a rompu avec les dogmes et les pratiques juives traditionnelles pour évoluer en une tradition religieuse indépendante à la faveur d’une évangélisation des peuples non juifs.
On peut donc légitimement qualifier le christianisme d'être une organisation sectaire et manipulatrice des populations ignorantes.
Non seulement, à la base, il s'agit d'une secte, mais de plus, une secte très malfaisante. En effet, la présence – ou, plutôt, l’omniprésence d’une référence à Satan en tant que personne et non comme idée, est la preuve même de son imprégnation apocalyptique, d’autant plus que les nombreux miracles ou guérisons opérés par Jésus-Christ,, sont caractéristiques des sectes juives de l’époque. Le Dieu de l’Ancien Testament et le Dieu des juifs risque presque d’être assimilé à Satan. Les juifs, qui discutent alors avec Jésus, croient certes en Dieu. Mais Jésus leur dit : « Vous avez le diable pour père »  
Les  fondateurs de la chrétienté contemporaine (les pères de ‘l’église) ont apportés par l’évangélisation (un mot inexistant dans la Bible), une fabrication de  l’église  qui établit la cohorte d’idolâtres qui n’existent que pour posséder et consommer, tout en se prévalant du statut de nés d’en haut, enfants de Dieu, qui traitent leur message d’Évangiles  de la prospérité.
 l’Église à ses débuts,, n’était pas cependant une secte, mais un groupe minoritaire qui prenait ses distances aussi bien par rapport au judaïsme, sa religion mère, que par rapport à la culture païenne ambiante, et qui exerçait une forte pression à l’intérieur pour obtenir la conformité de ses membres ?
Le Dieu de l’Ancien Testament et le Dieu des juifs risque presque d’être assimilé à Satan. Les juifs, qui discutent alors avec Jésus, croient certes en Dieu. Mais Jésus leur dit : « Vous avez le diable pour père » (Jn 8, 44).
Église n’est pas seulement une forme sociale à côté d’autres formes de groupes religieux, mais elle se caractérise par une structure inclusive ; elle offre en son sein un espace à des sectes, à des groupes cultuels et à des dénominations.
 Il va donc sans dire que Jésus-Christ est le messie conçu par Rome et donné aux chrétiens contemporains pour leur perdition temporelle et éternelle. Il est un personnage historique qui naît chaque 24 décembre pour aller à nouveau s’accrocher au crucifix à la Pâques afin que son sang continue de couler pour que les chrétiens viennent le récolter pour s’en asperger, le verser sur les murs, etc. Ses disciples ne peuvent dès lors ne pas célébrer Noël et Pâques.
Ce qui intéresse l’’eglise c’est que le chrétien ne sache pas qu’Élohim désire que quiconque reçoit Son Souffle sacré soit transformé à la stature parfaite de Yeshoua Ha Mashiah en vue de reprendre ascendance sur Satan, sortant ainsi de la perdition temporelle et éternelle.
La Torah et l’Évangile originels ainsi que la Bible traduite par André Chouraqui ne connaissent et ne parlent pas de Jésus-Christ. Elles ne connaissent que Yeshoua Ha Mashiah et Son Père YHWH-
La vie religieuse de secte est la pratique du culte eucharistique. Après la lecture de l'Évangile et une prédication, s'accomplit l'offrande des âmes et de la prière, symbolisées par l'élévation du calice et l'encensement. Ensuite les paroles de la consécration du pain et du vin invoquent la présence réelle et spirituelle du Ressuscité.
Les fidèles y participent par la communion sous les deux espèces. Il faut noter l'usage des vêtements, objets et couleurs liturgiques, permettant de prendre conscience du rapport entre la vie religieuse et la réalité physique, notamment du déroulement liturgique de l'année. Ce culte s'appelle l'Acte de consécration de l'homme.
La vie du culte se nourrit de la pratique de sept sacrements. Ce sont le baptême, la confirmation, l'Acte de consécration de l'homme, la confession, le mariage, l'ordination et l'extrême-onction. Elle y voit des actes par lesquels Élohim scelle et donne leur sens spirituel aux événements cruciaux de la vie humaine.
Que celui qui peut comprendre comprenne l'obscurité de la Bible !!!!!! 

Wahrani

avatar
Admin
Définition classique de la secte :
Groupe de gens suivant un leader, les grecs parlaient de la secte des stoïciens, des sophistes et des épicuriens. De nos jours, la définition est plus restrictive et, ce me semble, limitée par :
Groupe de gens suivant un leader et que l'on ne peut quitter qu'à ces risques et périls, souvent de façon pénible. Je ne pense pas que  cette définition s'applique aux différents groupes chrétiens (encore qu'il semble qu'il ne soit pas facile aux TJ de quitter le groupe).
Voici une liste  non exhaustive sur une totale sembler t il de plus de 1000 sectes recensés dans la christianisme, même les Homosexuels ;ont leur secte et leur église, il existe même une mouvance de chrétiens anarchistes  ?
                     Orthodoxes,
                     Protestants anglicans
                     Protestants libéraux
                     Protestants luthériens
                     Protestants calvinistes
                     Évangélistes
                     Témoins de Jéhovah   
                     Les Mormon         
                     etc......
Conclusion, Jésus christ le Fils de Dieu aura sûrement une grande difficulté à départager son salut à toutes ces sectes censées avoir chacune sa vérité. 

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum