Forum Dialogue Religion Islamo Judéo Chrétienne et autres doctrines
Bienvenue

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre ce Forum,
Merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de vous inscrire, si vous ne l’êtes pas encore.
Forum Dialogue Religion Islamo Judéo Chrétienne et autres doctrines


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Il ne peut pas existé 2 Vérités, pas plus que 2 livres qui dit la Vérité!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Stitten

avatar
@Starheater a écrit:
Vous serez certainement d'accord pour dire qu'il n'y a qu'UN seul Dieu, le Dieu Tout-Puissant, de même, il ne peut avoir non plus 2 Livres par lequel le Dieu Tout-Puissant s'exprime, et ce Livre est la Bible.
Lequel des livre est parsemé d'apparitions multiple d'Anges de Dieu que nos Ancêtre furent les témoins direct. Qui donne crédit à la Bible, n'est-ce pas Dieu lui-même quand il parla par la bouche de ses Prophètes.
Le Dieu du Ciel a voulu tout au long des Millénaires qui nous séparent d'Adam et Ève nos premiers Parent, il a voulu que toute l'Histoire de nos Parents soient écrite dans un Livre afin d'en perpétué la mémoire jusqu'au jour de son Retour.
Mettez-vous à la place de Dieu, vous créer des hommes et des femmes, vous les abandonnés sur la Terre et vous leur dites: "Débrouilliez-vous", Ah non, vous ne vous en tirerez pas ainsi, croyez-moi sur parole.
Dieu crée des êtres vivants pour leur faire sentir qu'ils sont de trop, mais quel Père pensez-vous que Dieu est????? Ce Dieu que vous pensez en ce moment n'existe que dans votre tête.
Dieu a voulu que nous ayons un "Aide-Mémoire", et cet aide mémoire est la Bible, regardez ceux qui n'ont pas de Bible pour leur renouveler la mémoire, regardez ce qu'il advient d'eux, regardez ce qu'ils font subir aux autres, est-ce qu'un rebelle peut vous citer les Dix Commandements? Est-ce qu'un criminel peut lire la Bible? Non, certainement pas, il ne possède pas l'Esprit de Dieu, il n'a pas la Charité en lui, il respecte à peine ceux qui sont semblable à lui.
Or Dieu a voulu donné un Livre qui soit utile à Ses Enfants, mais qui sont ses enfants? Sont-ils au Service du Diable? Certainement pas!!!! Ils lisent la Bible pour connaître la Volonté de Dieu. Mais quel est la Volonté de Dieu, est-ce la Guerre des religions, ton Dieu n,est pas mon Dieu et ton Dieu est un Dieu faible, nous avons un Dieu qui est Fort, il tue, nous tuons aussi. Est-ce vraiment l'image d'un Dieu Miséricordieux cet Image-là?????
Il n'y a qu'UN Seul Livre, qu'UN seul Dieu, il ne peut y en avoir 2, car Dieu ne se combat pas contre lui-même sachez-le.
Starheater 
Les sociétés humaines au cours de leurs histoires, ont fondé leurs lois et leur éthique sur des « vérités absolues » qu’elles ont jugées « bonnes », et cela est dû soit à l’existence d’un texte extérieur qu’elles ont considéré comme suprême, soit à un trait inné de la nature humaine qui permet de déterminer que certaines choses sont bonnes et d’autres mauvaises. 
 
Si on ramenait cela à un niveau individuel, on verrait que toute personne possède sa propre perception du bien et du mal et que cette perception est fondée soit sur la religion, soit sur les lois et la législation en vigueur, soit sur la culture ou sur les choix individuels. 
 
En effet, tous les humains disposent, à la base, d’une certaine dose de jugement qui leur permet de discerner le bien du mal.    
 
De même, certaines actions comme voler, tuer ou mentir sont universellement reconnues comme mauvaises, alors que la vérité, la sincérité et l’honneur sont tenus en estime.  Cela résulte d’un trait inné chez les humains, il demeure limité.
 
Lorsque des gens disent qu’on n’a pas le droit de juger les croyances ou les actions des autres, ils se contredisent en fait eux-mêmes. La plupart d’entre eux, par exemple, ne trouveraient pas acceptable de tuer des bébés ou de se suicider.  Mais lorsque l’on étudie certaines sociétés pratiquant certaines religions, comme en Amérique centrale, on découvre que l’infanticide y était perçu comme un moyen de se rapprocher des dieux. 
 
Si on considère que la religion est du ressort de chaque individu et que personne n’a le droit de s’interposer ou de juger, alors il faudrait permettre aux gens qui pensent qu’il est acceptable et bien vu de le faire de tuer des bébés, et il faudrait s’abstenir de juger cet acte comme mauvais. Aujourd’hui encore, chez les hindous, on voit d’un bon œil qu’une femme se suicide après le décès de son mari. 
 
 
 
Quelqu’un peut penser qu’il est parfaitement acceptable de commettre l’adultère alors que quelqu’un d’autre peut penser que c’est mal. Certains peuvent penser qu’il est permis de s’adonner à la drogue et aux narcotiques car ils ne mettent en jeu que leur propre corps, alors que d’autres pensent que c’est un délit criminel puni par la loi. 
 
Une société  basée sur cela serait vouée à l’anarchie. Aucune loi ne pourrait être promulguée ni appliquée, car toute loi est basée sur le fait que certaines choses sont bonnes et d’autres non.  On peut postuler que certaines vérités font l’unanimité chez tous les humains et qu’on peut les regrouper pour en faire des éléments universels de législation.  Cela est vrai jusqu’à un certain point, car tel que mentionné plus haut, tous les humains possèdent par nature un critère de référence inné leur permettant de différencier entre le bien et le mal. 
 
Cela est clairement identifiable dans les sociétés démocratiques qui fondent leurs lois sur le système de la majorité.  Plusieurs choses qui, par le passé, étaient considérées comme totalement absurdes ou immorales sont maintenant socialement acceptées, à tel point, d’ailleurs, que si quelqu’un soutient une opinion divergente sur un sujet, il est considéré comme un paria.
 
C’est pourquoi les humains ne peuvent gérer d’eux-mêmes sur ce qui est bon et convenable et sur ce qui ne l’est pas.  Même au sein de sociétés issues d’une même religion, qui ont déjà instauré le principe de séparation de la religion de l’État et qui s’entendent sur les éléments qu’ils ont sauvegardé de leur religion, les divergences sont énormes lorsqu’il s’agit de déterminer ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas.  Ce qui est considéré comme l’âge du consentement légal pour une relation sexuelle en France devient un viol de mineure aux États-Unis.
 
L’avortement est légal dans un pays, mais considéré comme un crime dans un autre.  Et alors que l’homosexualité est vue comme un mode de vie légitime dans une société, elle est considérée comme un péché majeur dans une autre.
 
Donc si on doit dire  que la vérité est unique et absolue et qu’elle n’est pas relative à chaque individu ou société, la question suivante est :
 
Quels sont les principes moraux à partir desquels la vérité peut se manifester et qui devrait les déterminer? 
Quelles sont les lois qui devraient régir la société?
 
Les hommes sont incapables de décider de ces choses par eux-mêmes sans aboutir à des résultats guerriers, comme nous pouvons le constater aujourd’hui dans nombre de sociétés minées par toutes sorte de maux.
 
Le Seul qui puisse s’arroger le droit de légiférer sur le bien et le mal est Celui qui nous a créés et qui sait ce qu’il y a de mieux pour nous, à savoir Dieu Tout-puissant.  C’est Lui qui a créé ce monde et c’est Lui qui a établi la balance de la justice.  Dieu est Parfait, Il est dépourvu de toute imperfection.
 
Lorsqu’on discute de religion, on entend des affirmations comme: « Personne n’a le droit de juger les croyances des autres » ou « la religion est une affaire privée » ou encore « on ne peut dire que telle ou telle croyance est bonne ou mauvaise
 
Comment savoir quelle est cette unique religion véridique? Il est du devoir de chaque être humain de faire cette recherche.
 
Si l’on croit que Dieu existe et qu’Il n’a certainement pas permis aux humains d’errer éperdument dans l’égarement, alors il faut partir en quête de la religion et du mode de vie que Dieu a révélés aux hommes.  Cette religion ne doit pas être cachée ni difficile à trouver ou à comprendre, car ce serait contraire au but recherché.
 
Les religions présentes aujourd’hui, comme le christianisme et le judaïsme, sont des vestiges de la religion révélée et pratiquée, à leur époque, par tous les prophètes.  Avec le temps, toutefois, les enseignements d’origine ont été soit altérés soit perdus, et ce qui reste aujourd’hui de ces religions est un mélange de vérités et de mensonges et donc loin d’être la religion véridique, qui gère toutes les sphères de la vie humaine, englobant le domaine religieux, les considérations morales, le développement harmonieux de la société et l’épanouissement personnel des individus, et il est du devoir de chaque être humain d’étudier cette religion afin de s’assurer de son caractère véridique, puis de la pratiquer et d’en faire un mode de vie.
 
Cordialement Stitten

Stitten

avatar
@Starheater a écrit:
Je suis en accord dans la majorité de ce que tu dis, néanmoins, il y a des Vérités fondamentale que tous nous reconnaissons, comme de ne pas tuer, de ne pas voler comme tu dis, c'est justement de cela dont je parle. Mais ce que j'ai voulu mettre en relief était surtout la Liberté que Dieu nous donne, il nous laisse choisir entre ce qui est Bien et ce qui est Mal. Car crois-moi, nous savons tous ce qui est Mal et qui est Bien, ceci est dans notre conscience, pourquoi? Parce que nous sommes fait à l'Image de Dieu. 
Excuse-moi, je vais allez me couché, je suis très fatigué.
Starheater
Brièvement, on peut dire que : il existe un Dieu, qui est juste et équitable, et qui souhaite nous voir obtenir la récompense du Paradis.  Cependant, Il nous a envoyés en ce bas monde pour nous mettre à l’épreuve, afin de distinguer ceux qui sont dignes de Sa récompense de ceux qui ne le sont pas.  Si nous étions laissés à nous-mêmes, nous serions perdus.  Pourquoi ?  Parce que nous ne saurions pas ce qu’Il attend de nous.  Nous ne pouvons marcher à travers les aléas de cette vie sans être guidés par Lui ; et c’est par l’entremise de Ses révélations qu’Il nous guide.
 
Il ne fait aucun doute que les religions révélées avant l’islam ont été corrompues et c’est pourquoi nous avons reçu une série de révélations.

Une question se pose d’elle même : pourquoi Dieu aurait-Il fait descendre une autre révélation si les Écritures précédentes n’avaient pas été altérées ?
Ce n’est que dans la mesure où les Écritures précédentes avaient été altérées que Dieu a dû faire descendre une autre révélation, afin de garder l’humanité sur la bonne voie.

Nous devons donc supposer que les Écritures précédentes ont été altérées, et croire que la dernière révélation est pure et non corrompue, étant donné que si elle ne l’était pas, elle devrait elle aussi être remplacée, car nous ne pouvons imaginer un Dieu miséricordieux laisser ses sujets dans l’égarement. 
Donc on peut largement supposer que la Bible  comporte 2 vérités supposés l’Ancien Testament pour le Judaïsme et le Nouveau Testament pour le christianisme, de ces deux révélations, ces deux vérités laquelle est plus véridique ?


Ce que nous pouvons imaginer sans peine, toutefois, c’est que Dieu nous fasse  descendre une Écriture et que des hommes la corrompent ; puis que Dieu nous fasse descendre une autre Écriture et que des hommes corrompent celle-là également… et que le même scénario se répète encore et encore.  Jusqu’à ce qu’Il nous fasse descendre une ultime révélation, qu’Il promet de préserver jusqu’à la fin des temps.
 
Les musulmans considèrent que cette ultime révélation est le Coran. t peut-être on doit considéré un jour, qu’il vaut la peine d’être lu et étudié afin de mieux comprendre que l’islam est la religion de vérité, la religion dont le livre constitue l’ultime et pure révélation ?

Al-Khansa

avatar
@Starheater a écrit:
Cher ami, ta manière de voir les choses n'est pas la Bonne manière de voir, tu oublie quelques points importants dont tu ne tiens absolument pas.

Dieu est assez Puissant pour Protéger Sa Parole qui est la Bible (AT et NT), à mon sens cela serait de l'Hérésie que de croire cela.

Si je ne serais pas un Fils de Dieu, je ne serais donc pas Saint, or, la Bible m'a rendu Saint justement à cause de cette Parole que tu affirme avoir été trafiqué, ce qui n'est pas la Réalité, certain passages sont absent car certain rouleaux ont été endommagé, mais se ne sont pas tous les rouleaux qui l'ont été. Par ailleurs, ceux du Nouveaux Testament ont été parfaitement préservé, le seul ajout que j'ai pu trouver était Matthieu 28:19,  le reste n'est pas manquant, il n'y a eut aucun versets d'enlevés, aucun verset de corrompu, pourquoi????? Parce que personne ne peut comprendre la Bible, sauf ceux à qui cela a été donné.
Starheater
Les discours que les évangiles font tenir à Jésus devant les foules ou devant ses apôtres prennent le plus souvent la forme de paraboles, sortes d'historiettes dont il tire une morale.
Certaines sont naïves : celle du semeur qui sort pour semer, par exemple ; celle de l'ivraie, du grain de sénevé ou du levain qui fait lever toute la pâte.

Mais d'autres ont un caractère odieux : celle des ouvriers payés au même salaire pour des heures de travail différentes, celle du figuier maudit parce qu'il ne porte pas de fruit alors que ce n'est pas la saison des figues.

La plus horrible est peut-être celle dite des talents : un homme riche char­ge ses serviteurs de faire fructifier ses biens. Tous y parviennent sauf un. Il lui est reproché de n'avoir pas placé l'argent chez les banquiers pour le faire fructifier. Il est traité de méchant et de paresseux et il est dépouillé de son bien que l'on remet au plus riche de la bande avant de "le jeter dans les ténèbres du dehors".
 
La morale de l'histoire, tirée par Jésus lui-même ?
"On donnera à celui qui a et il sera dans l'abondance mais à celui qui n'a pas, on ôtera même ce qu'il a".
 
Belle mentalité chez un Jésus considéré    "le premier socialiste"...
 Et à la suite de cette belle histoire, Jésus ajoute : "Au reste, amenez ici mes ennemis qui n'ont pas voulu que je régnasse sur eux et tuez-les en ma présence" (d'autres traductions disent : "égorgez-les").
 
Ce fils de dieu est ignorant. Il ne sait pas que la femelle du bouc n'est pas la brebis
 Mais ce qu'on cache le plus à ceux qui ne lisent pas les évangiles, c'est que Jésus est raciste. Et j'en terminerai là avec lui. A une femme non juive qui le supplie de venir guérir sa fille, il répond : "Je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues d'Israël". Comme la femme insiste, il exprime plus clairement son racisme : "Il n'est pas bien de prendre le pain des enfants et de le . jeter aux petits chiens". Et comme la femme insiste lourdement en ne demandant pour les petits chiens "que les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres", Jésus finit par lui donner satisfaction sans rien renier de son propos raciste.
 
La seule excuse de Jésus, pour moi, c'est de n'avoir jamais existé que comme un mythe.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum