«Je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis, mais je me battrai pour que tu puisses le dire».

Voltaire


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

 » Christianisme » Les prophéties Bibliques sur Jésus ?

Les prophéties Bibliques sur Jésus ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Wahrani

avatar
Admin
Les chrétiens évangéliques nous disent souvent que l'Ancien Testament de la Bible contient un grand nombre de prophéties sur Jésus, que le Messie a été annoncé bien à l'avance, et que les différents prophètes de l'Ancien Testament ont prévu plusieurs siècles à l'avance bien des détails de la vie de Jésus.
Qu'en est-il exactement?
On constate que certaine de ces prophéties montraient bien souvent, que le texte considéré comme une "prophétie" est pris hors de son contexte par les auteurs du Nouveau Testament, et que remis dans son contexte, on se rend compte que le verset n'a absolument rien à voir avec Jésus, mais que son sens a été forcé de manière à y voir à tout prix une allusion à un évènement supposé de la vie du Christ.
 Par ailleurs,  les faits relatés dans les évangiles: ce sont des écrits sectaires dont le but est justement de convaincre, de recruter de nouveaux adeptes. Et si les écrivains des quatre biographies de Jésus n'avaient pas eux-même inventé de toute pièce certains épisodes exprès pour que ça corresponde avec des "prophéties" qu'ils connaissaient de l'Ancien Testament?
 Pour faire leur calcul de probabilité, les chrétiens  posent d'entrée comme postulat que les évangiles disent toujours la vérité. En quelque sorte, ils partent du principe que les évangiles sont d'origine divine pour démontrer que les prophètes de l'Ancien Testament ont été inspirés par Dieu et que Jésus est bien le Messie attendu, donc que l'évangile (enseignement de Jésus ) est bien la parole de Dieu.
L'auteur de ce passage du Nouveau Testament  écrit:
Matthieu 1.22-23 Tout cela arriva afin que s'accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.
L'auteur fait référence à la prophétie suivante:
Isaïe 7.14 C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d'Emmanuel.

Certains chrétiens voient en cette prophétie, une annonce de la naissance virginale de Jésus-Christ. Comme le prénom Emmanuel signifie "Dieu avec nous", ils en déduisent que ce verset a prédit l'incarnation de Dieu en un homme.
Dans ce passage, il est question du roi Ahaz qui a peur du roi d'Efraïm et du roi de Syrie. Dieu-Esaïe lui dit alors qu'il va lui donner un signe pour savoir quand est-ce que ces deux rois qu'il craint tant n'auront plus aucun pouvoir.
Si nous interprétons ce chapitre comme faisant référence à la naissance de Jésus-Christ, quel possible réconfort et assurance Ahaz, qui était entouré d'ennemis à l'écrasante supériorité militaire, a-t-il trouvé dans la naissance d'un enfant sept siècles plus tard ?
Lui-même et son peuple était déjà longtemps morts et enterrés. Ce signe n'aurait absolument aucun sens.
C'est là que la réponse chrétienne intervient et que le concept de "double prophétie" entre en jeu. Les missionnaires chrétiens tentant d'expliquer l'affabulation de l'auteur du premier Evangile relative à Isaïe 7.14, en viennent alors à élaborer une explication n'ayant ni queue, ni tête. Ils invoquent l'idée que ces paroles d'Isaïe, destinées à Ahaz, ont une double portée et deux applications différentes. Ils reconnaissent (on ne voit pas comment il pourraient faire autrement) que la première application de la prophétie d'Isaïe concerne Ahaz et ses contemporains.
Mais ils ajoutent toutefois que la deuxième étape de cette double prophétie s'applique à Jésus-Christ et sa naissance miraculeuse. En bref, ces chrétiens affirment que la prophétie d'Isaïe s'est réalisée deux fois: une fois en 732 avant J.-C., et une deuxième fois, en l'an 1 de l'ère chrétienne.
Les troubles générés par cette explication sont multiples. Pour commencer, l'idée de "double prophétie" est complètement artificielle et n'a pas de fondement dans la Bible hébraïque.
En outre, si le terme ha'almah signifie une vierge comme les missionnaires chrétiens le soutiennent avec insistance, et si véritablement Isaïe 7:14 s'est accompli à deux reprises, quelle a été alors la première vierge à concevoir un enfant miraculeusement au temps du roi Ahaz?
En d'autres termes, y a-t-il eu deux naissances virginales?
En appliquant cette ingénieuse idée de "double prophétie", alors nul doute que le verset suivant puisse être considéré comme une annonce de la suscitation de Muhammad, puisqu'il lit.
 
Isaïe 29.12  11 oute la révélation est pour vous comme les mots d'un livre cacheté Que l'on donne à un homme qui sait lire, en disant: Lis donc cela! Et qui répond: Je ne le puis, Car il est cacheté; 12 Ou comme un livre que l'on donne A un homme qui ne sait pas lire, en disant: Lis donc cela! Et qui répond: Je ne sais pas lire.  

Intéressant, ceci concorde de prés avec la réaction du Prophète Mohammed, (SAWS), dans la grotte de Hirâ lors de la première révélation de l’Ange Gabriel.
A suivre

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Wahrani

avatar
Admin
Une autre prophétie supposée concernant Jésus et ses parents, quand ils reviennent d’Egypte pour s’installer à Nazareth.
 
Matthieu 2:23
Il partit pour la province de Galilée et alla s'établir dans la ville appelée Nazareth. Il en fut ainsi pour que se réalise cette parole des prophètes: "Il sera appelé Nazaréen".
 
Cette  prophétie -là est introuvable dans toute la Bible.  

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Stitten

avatar
Les prophéties des écritures hebraiques sur Jesus, comme très souvent cités par les chrétiens ne portent que sur l’identité des mots et des expressions employés dans l’Ancien et le Nouveau Testament.

On sait qu’une bonne partie du vocabulaire du Nouveau Testament fut empruntée à l’Ancien Testament par simple plagiat ou par souci de donner un sens à certains événements, de les accorder notamment avec les prédictions de l’Ancien Testament. 

Wahrani

avatar
Admin
Il faut pourtant se poser la question suivante : le fait que les évangiles fassent des parallèles entre la vie de Jésus et des passages de l’Ancien Testament prouve-t-il que les prophètes annonçaient bien Jésus ? 
Autrement dit, se pourrait-il que les évangélistes aient recyclé des textes qui ne s’appliquaient absolument pas à Jésus, et ce dans le but de convaincre leurs auditeurs qu’il était bien le Christ ?

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Stitten

avatar
J’ajouterai que compte tenu de ce qui précède, on doit bien admettre que seule la foi permet de croire que l’Ancien Testament a réellement annoncé la venue et les détails de la vie de Jésus.
Aucune preuve historique n'a encore été produite pour démontrer cela.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum