«Je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis, mais je me battrai pour que tu puisses le dire».

Voltaire


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

 » Judaisme » La Torah a été brûlée

La Torah a été brûlée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 La Torah a été brûlée le Dim 25 Sep - 17:13

Wahrani

avatar
Admin
Durant la destruction du Temple de Jérusalem, par le roi de Babylone Nabuchodonosor a brûlé la Torah.
Par la suite les élites juives vont profiter de leur exil pour mettre par écrit leurs traditions: c'est les premières ébauches de la Bible
Livre d'Esdras 4
«Je répondis alors «je te prie Seigneur, pourquoi m'as-tu donné la faculté de comprendre ?
Car le monde repose dans les ténèbres et ceux qui habitent sont sans lumière.
Car ta Torah a été brûlée, c'est pourquoi personne ne connaît plus les oeuvres que tu as faites ni celles que tu vas faire.
Car je n'ai pas voulu t'interroger sur des voies qui sont trop élevées pour nous,
Mais sur celles qui nous concernent tous les jours. Pourquoi Israël est-il livré en opprobre aux nations le peuple aimé aux tribus impies ?
Pourquoi la Torah (Loi) de nos pères est-elle annulée, et ne trouve-t-on plus les ordonnances écrites ?. 4ème livre d'Esdras 4/20 à 23
Les israélites dirent : « Il n’y avait personne parmi nous qui aurait pu mémoriser la Torah, ils font appelles a Esdras (en hébreu : עזרא, Ezra) est un personnage du livre d'Esdras et du livre de Néhémie, qui font partie de la Bible hébraïque
Ce prêtre et scribe est grandement respecté dans la tradition juive. Sa connaissance de la Torah est considérée comme égale à celle de Moïse.
Paradoxalement le troisième et le quatrième livre d'Esdras ne sont reconnus ni par les Juifs, ni par les Catholiques, ni par les Protestants

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

2 Re: La Torah a été brûlée le Ven 28 Oct - 17:21

Wahrani

avatar
Admin
Après la destruction de Jérusalem en 70 de l’ère chrétienne par les Romains, il ne restait plus aucune copie de la Bible. (De la Septante, ni de la Bible des Samaritains, ni celles  des  juifs Pharisiens).

Jérusalem a été vaincue, le Temple a été détruit,  un groupe de près de 1 000 Zélotes s'est échappé et s'est dirigé vers le désert où il s'est installé dans la grande forteresse de Massada nichée au sommet d'un piton rocheux.

Flavius Josèphe rend compte de la prise de Massada en l'an 73, et sa narration ressemble beaucoup à celle de la victoire des Romains à Gamla. Là aussi les Zélotes ont tué leurs propres familles, puis ils se sont entre tués, et le dernier survivant s'est suicidé.
Ainsi en cette période, les Romains avaient également pour tache de bruler tous les écrits des Juifs.


Afin de sauver l'historicité du récit biblique, certains avancent l'idée qu'il aurait été transmis oralement pendant des dizaines de générations, sans modification notable du texte. Cette théorie est mise à mal dès le milieu du xviiie siècle par des exégètes occidentaux, dont Jean Astruc. 
Cette idée est par ailleurs en contradiction avec la tradition, pour laquelle le texte est écrit directement sous inspiration divine, et non le fruit d'une longue tradition orale .

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

3 Re: La Torah a été brûlée le Dim 30 Oct - 15:02

Stitten

avatar
La première  déportation à Babylone a cependant eu des effets positifs pour les hébreux. Outre le fait que les prophètes affirment que la destruction de Jérusalem est une décision divine et que Nabuchodonosor est le bras armé de Dieu, La répression est terrible cette fois. Nabuchodonosor fait entièrement brûler tous les écrits hebraiques qui se trouvaient dans le Temple et rasé Jérusalem avant de déporter tous les juifs qui sont répartis dans toute la Babylonie
Les élites juives vont profiter de leur exil pour mettre par écrit leurs traditions: c'est les premières ébauches de la Bible!. En outre, les lettrés auront accès aux bibliothèques babyloniennes et vont reprendre et réinterpréter beaucoup de légendes mésopotamiennes qui seront incorporées au corpus biblique comme le Déluge, la Tour de Babel ou encore le mélange des langues

4 Re: La Torah a été brûlée le Dim 30 Oct - 20:02

Wahrani

avatar
Admin
Une des dernières phrases du Livre des Rois (2) est: 

 “26 Et tout le peuple, depuis le petit jusqu’au grand, et les chefs des forces, se levèrent et allèrent en Égypte, car ils craignaient les Chaldéens..”

Ainsi, jusqu’au retour des exilés, les prêtres ont utilisé comme armes les textes bibliques pour se combattre les uns les autres, afin de s’assurer le contrôle de l’esprit des gens.

C’est le dernier rédacteur qui, à Babylone, s’est occupé d’assembler, mélanger et combiner les quatre documents, en “coupant et collant”, ajoutant et supprimant, embellissant et gonflant si merveilleusement que la plupart de ceux qui lisent les textes ont l’impression qu’il s’agit d’un seul long récit continu.

Il n’a raté son coup que très rarement, mais alors même l’oeil le moins averti peut voir que quelque chose ne tourne pas rond. Pour l’oeil averti, pour celui qui recherche les vérités les plus profondes de la Bible, les tours et détours du texte sont manifestes. 


En fin de compte, la Bible est un labyrinthe dont certains pensent que le centre est Dieu.  .

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

5 Re: La Torah a été brûlée le Mar 1 Nov - 21:10

Salâh Ed-Dîn

avatar
Clément d'Alexandrie dit : "Les Ecritures s'étant, perdues, Esdras les écrivit de nouveau par une inspiration divine". Tertullien dit, aussi :
"On sait qu'Esdras composa les livres saints après la prise de Jérusalem par le Roi de Babylone". Et Théophilacte : "Les Saintes Ecritures s'étant perdues entièrement, Esdras les recomposa par inspiration divine".
 
John Milner, Catholique, dit dans son ouvrage imprimé à Derby en 1 843, p. 115, "Les savants sont unanimes pour affirmer que les livres saints furent détruits par les soldats de Nabuchodonosor, et que la reproduction authentique donnée par Esdras, fut aussi perdue à l'invasion d'Antiochus

6 Re: La Torah a été brûlée le Jeu 3 Nov - 21:11

Stitten

avatar
Nabuchodonosor envahit une seconde fois la Judée, à cause de la tyrannie du roi qu'il avait établi, fit ce roi prisonnier, égorgea ses enfants en sa présence, lui creva les yeux, le mit en chaînes et l'envoya à Babylone.
Il brûla le Temple, le palais royal, et détruisit toutes les maisons de Jérusalem, tous les édifices remarquables, tous les palais des grandes, il fit même démolir les murs de la ville et mena en captivité tout le peuple, ne laissant dans le pays que quelques misérables laboureurs et vignerons. Pendant cette seconde invasion le Pentateuque fut détruit, ainsi, que tous les autres livres du vieux Testament qui avait été composés avant cette époque.
Ce fait est admis par les Juifs et les Chrétiens.

Lorsque Esdras refit, ou recopia le livre de la loi selon ce que l'on prétend, il arriva un autre événement dont il est fait mention au 1er livre des Macchabées dans ces termes : "Lorsque Antiochus conquit le royaume de Jérusalem il fit brûler toutes les copies du livre de la loi qu'il put trouver après les avoir déchirées. Il condamna à la peine de mort tous ceux qu'on trouverait en posséder une copie. Une inspection à cet effet était faite chaque mois, et l'on mettait à mort tous ceux qui l'on trouvait une copie que l'on détruisait en même temps".
Cette persécution eut lieu en 161 avant J.C. et dura trois ans et demi, comme il est dit dans leurs histoires, et comme le déclare aussi l'historien Josèphe, et pendant ce temps toutes les copies du texte rétabli par Esdras furent détruites,

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum