«Je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis, mais je me battrai pour que tu puisses le dire».

Voltaire


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

 » Christianisme » DIEU EST-IL TRINE ? l

DIEU EST-IL TRINE ? l

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 DIEU EST-IL TRINE ? l le Ven 3 Juin - 14:42

Wahrani

avatar
Admin
En réalité l'idée d'un fils de dieu comme celui d'un Dieu trine n'existe pas que dans la chrétienté puisque on la retrouve dans presque toutes les anciennes religions (Les pharaons fis de dieu, Hercule fis de dieu Zeus etc..).
En fait le Christianisme subit cette même lacune païenne et en ce sens il ne comporte pas de difficultés majeures pour comprendre toute son hérésie. Seulement, se basant sur une part de vérité que comprend toutes les religions révélées, il emploie par la suite toutes les gymnastiques interprétatives pour contrecarrer la raison et et tordre l'esprit des Évangiles pour justifier son égarement vers un Dieu trine tout en se proclamant, par paradoxe, profondément monothéiste..
Mais comme DIEU n'est autre que la grandeur totale et l'immanence parfaite, on comprend que la vision trinitaire chrétienne ne convient nullement a l'image de la Majesté et de la Seigneurie divine.
Par malheur leur raisonnement a malheureusement fait de Dieu un émouvant composé quel qu'en soit la conception.
Heureusement pour les âmes amoureuses du Vrai !
L’Islam est déjà là.

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

2 Re: DIEU EST-IL TRINE ? l le Lun 6 Juin - 5:44

Petero22

avatar
@Wahrani a écrit:
En réalité l'idée d'un fils de dieu comme celui d'un Dieu trine n'existe pas que dans la chrétienté puisque on la retrouve dans presque toutes les anciennes religions (Les pharaons fis de dieu, Hercule fis de dieu Zeus etc..).
En fait le Christianisme subit cette même lacune païenne et en ce sens il ne comporte pas de difficultés majeures pour comprendre toute son hérésie. Seulement, se basant sur une part de vérité que comprend toutes les religions révélées, il emploie par la suite toutes les gymnastiques interprétatives pour contrecarrer la raison et et tordre l'esprit des Évangiles pour justifier son égarement vers un Dieu trine tout en se proclamant, par paradoxe, profondément monothéiste..
Mais comme DIEU n'est autre que la grandeur totale et l'immanence parfaite, on comprend que la vision trinitaire chrétienne ne convient nullement a l'image de la Majesté et de la Seigneurie divine.
Par malheur leur raisonnement a malheureusement fait de Dieu un émouvant composé quel qu'en soit la conception.
Heureusement pour les âmes amoureuses du Vrai !
L’Islam est déjà là.
Tu confonds "les trinités de dieux" païen, avec le Dieu Trine, ou Trinitaire.

Les trinités païennes se sont en effet plusieurs dieux qui s'associent pour gouverner l'univers, la terre.

Le Dieu Trine, ou Trinité, la Sainte Trinité, c'est 1 seul Dieu qui est à l'intérieur de Lui-même son propre père, le Fils que ce père ce donne et l'Esprit, c'est à dire l'Être que le Père et le Fils se donne ensemble, car Dieu est Esprit.


C'est grâce au Fils qui est sorti de son Être qu'il partage avec son Père, que nous avons eu connaissance de cet vie à l'intérieur de Dieu, que nous avons appris qu'en Dieu il y avait un Père, un Fils et un st Esprit.

3 Re: DIEU EST-IL TRINE ? l le Lun 6 Juin - 10:44

Stitten

avatar
@Petero22 a écrit:
@Wahrani a écrit:
En réalité l'idée d'un fils de dieu comme celui d'un Dieu trine n'existe pas que dans la chrétienté puisque on la retrouve dans presque toutes les anciennes religions (Les pharaons fis de dieu, Hercule fis de dieu Zeus etc..).
En fait le Christianisme subit cette même lacune païenne et en ce sens il ne comporte pas de difficultés majeures pour comprendre toute son hérésie. Seulement, se basant sur une part de vérité que comprend toutes les religions révélées, il emploie par la suite toutes les gymnastiques interprétatives pour contrecarrer la raison et et tordre l'esprit des Évangiles pour justifier son égarement vers un Dieu trine tout en se proclamant, par paradoxe, profondément monothéiste..
Mais comme DIEU n'est autre que la grandeur totale et l'immanence parfaite, on comprend que la vision trinitaire chrétienne ne convient nullement a l'image de la Majesté et de la Seigneurie divine.
Par malheur leur raisonnement a malheureusement fait de Dieu un émouvant composé quel qu'en soit la conception.
Heureusement pour les âmes amoureuses du Vrai !
L’Islam est déjà là.
Tu confonds "les trinités de dieux" païen, avec le Dieu Trine, ou Trinitaire.

Les trinités païennes se sont en effet plusieurs dieux qui s'associent pour gouverner l'univers, la terre.

Le Dieu Trine, ou Trinité, la Sainte Trinité, c'est 1 seul Dieu qui est à l'intérieur de Lui-même son propre père, le Fils que ce père ce donne et l'Esprit, c'est à dire l'Être que le Père et le Fils se donne ensemble, car Dieu est Esprit.


C'est grâce au Fils qui est sorti de son Être qu'il partage avec son Père, que nous avons eu connaissance de cet vie à l'intérieur de Dieu, que nous avons appris qu'en Dieu il y avait un Père, un Fils et un st Esprit.
Quoi de plus clair pour montrer que dans la Bible, Jésus est un simple homme grand prophète de Dieu qui suivit la loi a la lettre et qu'en aucun cas il n'a prédit être Dieu ou être au dessus de la loi divine 
Au contraire, tous les musulmans savent que presque la quasi-totalité des écritures ayant trait aux doctrines chrétiennes catholiques, de la  Trinité a l'incarnation, n'ont été a travers les ages forgés et confiné que par la seule inspiration humaine des hommes de l'église.
C'est justement en ce sens que Les Luthériens disaient :
"Que vaut alors le Christ de la Bible, si ce que cette Bible nous dit de lui, il n'est pas autoritaire et contraignant
Pourtant Le terme fils de dieu est également employé pour d'autres dans l'Ancien Testament; cependant, aucun exégète juif n'a prétendu que ce terme, employé dans ces endroits, a un sens propre.
Nous citons quelques exemples :
<< Tu diras au Pharaon : Ainsi parle l'Eternel : Israël est mon fils mon premier-né.>> ( Exode, 4 : 22 ) .
 
Dieu dit à propos de David :
<< Lui, il m'invoquera en disant : tu es mon père ! Mon Dieu et le rocher de mon salut ! Et moi, je ferai de lui le premier-né .>> Psaume, 89 : 27-28 .
 
Dans Jérémie, 31 : 9 : il est dit :
<< …Car je suis un Père pour Israël, et Ephraëm est mon premier-né.>>
 
Dans Samuel, 7 : 14
"Dieu, à propos de Salomon, a dit qu'il est son fils" .
 
Dans Deutéronome, 14 : I,
"Les Israélites sont des fils de Dieu. (Et voir Dt, 32 :19 ; Esaïe, 63 : 8 ; Osée, 2 : 1 ). Il est leur Père( Esaïe, 63 : 16 ; 64 : 7 ; Psaume, 68 : 6 ).
 
Dans Job, 38 : 7, "on a employé l'expression les fils de Dieu dire pour les croyants."
Il est donc clair que ces termes (Dieu, père et fils) employés, dans l'Ancien Testament, pour des êtres mortels, ne renferme point un sens propre.
Alors pourquoi seulement l'incarnation alors que les termes ont été cité bien avant JÉSUS CHRIST. Nous ne discutons point sur l'avènement de Jésus en tant que prophète mais en tant que Dieu l’Éternel.
Dieu” était un juif pieux :
“Vers le matin, pendant qu'il faisait encore très sombre, il se leva et sortit pour aller dans un lieu désert où il se mit à prier” (Marc 1:35)
Dieu” était un citoyen loyal :
Jésus fut un bon citoyen, loyal à César. Il dit : “… Rendez donc à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu” (Matthieu 22:21) Il payait ses taxes régulièrement. (Matthieu 17:24-27)
“Dieu” était le fils de Joseph :
“Philippe trouva Nathanaël et lui dit : Nous avons trouvé celui dont il est parlé dans la loi de Moïse et dans les prophètes, Jésus de Nazareth, fils de Joseph” (Jean 1:45).
 
En vérité, l’humanité entière restera redevable à notre illustre prophète Mohamed, (SAWS) car c’est lui qui lui a permis de progresser en rehaussant la valeur de la raison, en faisant jaillir des esprits des capacités de réflexion et en libérant la volonté et la conscience des carcans du paganisme et de tyrannie, en établissant les règles de la justice applicables même vis-à-vis des opposants, 
Qâtami, un poète de l'ère omeyyade déclare dans un poème :
" Nous avons pour travail le pillage et les attaques sur nos voisins et nos ennemis. Et si nous ne trouvons personne en dehors d'un frère, nous l'attaquions ".

4 Re: DIEU EST-IL TRINE ? l le Lun 6 Juin - 11:21

Petero22

avatar
@Stitten a écrit:
Quoi de plus clair pour montrer que dans la Bible, Jésus est un simple homme grand prophète de Dieu qui suivit la loi a la lettre et qu'en aucun cas il n'a prédit être Dieu ou être au dessus de la loi divine.


1 En ce temps-là, Jésus traversait des moissons un jour de sabbat. Ses disciples, ayant faim, se mirent à arracher des épis et à manger. 2 Les Pharisiens, voyant cela, lui dirent: " Vos disciples font une chose qu'il n'est pas permis de faire un jour de sabbat. " 3 Mais il leur dit: " N'avez-vous pas lu ce que fit David, lorsqu'il eut faim, ainsi que ceux qui étaient avec lui: 4 comme il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de proposition, qu'il ne lui était pas permis de manger, non plus qu'à ceux qui étaient avec lui, mais aux prêtres seuls? 5 Ou n'avez-vous pas lu dans la Loi que, le jour du sabbat, les prêtes, dans le temple violent le sabbat sans se rentre coupables? 6 Or, je vous dis qu'il y a ici plus grand que le temple. 7 Si vous aviez compris ce que veut dire: Je veux la miséricorde et non le sacrifice, vous n'auriez pas condamné des innocents. 8 En effet le Fils de l'homme est maître du sabbat.  (Matthieu (CP) 12)

En se disant "maître du sabbat", Jésus nous montre qu'il est au dessus de la Loi, vu que c'est Lui qui décide si on respecte ou pas le sabbat, et là il a décidé que ses Apôtres ce jour là, ne respecterait pas le sabbat.

 Jésus guérissait les jours du sabbat ; il enseignait dans le Temple le jour du sabbat. Il ne respectait pas la loi car ce jour là, on ne devait pas s'intéresser à son prochain, mais uniquement à Dieu.



 


 


 


 


 









 
 
[/quote]

5 Re: DIEU EST-IL TRINE ? l le Lun 11 Juil - 15:39

Wahrani

avatar
Admin
@Starheater a écrit:
Salut à toi Wahrani, ce que tu dis est plein de bon sens comme toujours. Mais le Plan du Dieu Tout Puissant est tout aussi plein de bon sens imprégné de logique. 
La Bible dit en quelques part: "Aussi haut est le Ciel, aussi hautes sont mes pensées au-dessus des vôtres.
Tu ne peux pas contemplé une peinture en te collant le nez dessus, tu ne verras qu'une petite partie de la Toile, mais si tu recule à une certaine distance, tu vas voir l'image entière.
Le Plan de Dieu pour l'homme est divisé en 5 Étapes, ceci est à l'Image du chap. 4 de Révélation. Quand tu peint un tableau, tu commence par mettre une couche de fond "blanc", il est à préciser que la peinture doit être exécuté dans un laps de temps limité, sinon, la couche de fond sèche et pour réparer tu doit remettre une autre couche de blanc par endroit là où tu as besoin d'un effet d'écume de vague.
Le Plan de Dieu est pareil; il est écrit dans Genèse 1:1 que Dieu Créa le CIEL et la Terre. Dieu commença par créé la "couche de fond"; le Ciel, puis vint ensuite la Terre. Le reste de l'histoire est un amalgame de faits et d'analogies. Dieu mit une autre couche de fond, IL créa la Lumière afin que la "lumière" des Soleils (étoiles), des Galaxies, des Constellations parviennent instantanément partout dans l'Univers infini. Cette "lumière de fond" créé par le Haut, allant vers le Bas. Dans le concret cela veux dire qu'IL pris la Lumière d'en-Haut, et la fît descendre en-Bas, et non d'un point Horizontale jusqu'à l'infini. Cela dit, si tu prendrait un télescope 200 fois plus puissant que le télescope Hubble, tu verrais encore des Amas d'Étoiles format des Galaxies, Nébuleuse et autres. Or, les Astronomes sont rendu à 13.7 milliards d'années lumières, ils pourraient donc dire que l'Univers est âgé de 2,600 Billions d'années lumières, et dans 25 ans, se montant auraient augmenté 10 fois ce nombres, donc, disons tout de suite des Billards d'années lumières.
Ceci est la Phase 1 que l'on pourrait dire, la phase 2 fut de rendre la Terre habitable avec tous les êtres vivants. Cette phase débuta avec Moïse, la Phase 3 débuta avec le Christ, nous sommes maintenant dans la phase 4 qui débuta avec le progrès dans tous les branches de la Science moderne qui fut Prophétisé par le Prophète Daniel. Celui-ci reçu l'ordre de l'Ange de Dieu de maintenir la Prophétie secrète jusqu'à temps que la Connaissance augmente, le temps fixé à partir de la destruction de Jérusalem était de Mille-Deux-Cent-Soixante Jours (42 mois ou 3 ans 1/2).
La Phase 5 est le Retour du Christ et le Commencement du Règne Millénaire.
Dans le livre de Révélation on retrouve une Phase 6, celle-ci consiste au Jugement Dernier par le Rappel à la Vie de tous les morts.
La Phase 7 est celle où le Christ remet le Royaume de la Terre au Dieu Tout Puissant. Le Règne Éternel de Dieu commence.
Starheater  
Devant une vérité universelle dit moi, mon cher ami, que peut-on faire. Dans le Coran comme dans la Bible, il est écrit qu'en toute vérité Dieu a donné vie à Adam en soufflant dans ses narines, et l’Islam, c'est tout simplement le retour nostalgique a cet état d’âme qui est le fond même de la religion. L'amour réciproque de Dieu submerge tous les croyants pour comprendre que le vrai chemin vers Dieu en Islam est un chemin intérieur.
il n'y a aucun doute que l'homme a été créé à l'image de Dieu pour être le lieu sur lequel Il accorde ses bénédictions et ses richesses sans limite.
Par ces paroles : "je suis le chemin, la vérité et la vie". Que Jésus a été condamné et exécuté !
En Islam nous avons aussi un Mansour El Hallaj  considéré comme l'un des principaux maîtres de l'Islam ésotérique, qui pour avoir déclaré "ana el Haqq",’(Je suis la Vérité) a été condamné et exécuté.
Tout comme Jésus, ceux qui condamnèrent El Hallaj figurent surtout ceux ne le firent pas pour ce qu'il a dit car ils reconnaissent la valeur profonde de ces paroles mais ils ne voulaient pas qu'il les dise de cette manière et avec force. C'est en ce sens que le reproche a été fait a Mansour El Hallaj par les savants dans ce domaine pour lesquels l’approche de Dieu s’effectue par degrés. Mais peut-être que quelques part il lui fallut tout simplement, payer le prix de l'amour  pour Dieu, qu'il ne pouvait cacher.
Le préjudice de chaque ultime, est d’avoir dépasser le juste milieu en chaque chose.
Dans le cas de la Révélation, L’Auteur, qui est Dieu, y révèle Sa Loi, Sa Voie, Sa Volonté et Sa Sagesse, de sorte qu’Elle soit compréhensible à partir d’outils qui sont familiers à l’être humain, dont les facultés ont été attribuées par Dieu, telles que la logique, la spiritualité, la méditation, l’observation, la rationalité, les perceptions sensorielles, l’intuition mentale, etc.
Si l’on constate l’existence d’un livre intelligible dont le contenu fait sens, c’est qu’il y a un Auteur qui en est la Source, et dont le contenu découle d’une intention qui la sous-tend, afin de réaliser un dessein précis. Il en va de même pour la Révélation (le Livre révélé sous différentes formes sacrées tout au long de l’histoire humaine, et dont l’Ultime Révélation Divine est celle qui est cristallisée sous la forme du Qur’ân)
Ainsi après ce constat, se pose la question de la compréhension de La Révélation. Et cette compréhension ne peut se faire qu’à travers les outils que Dieu nous a donné : La logique, l’observation, l’intelligence, la rationalité, l’intellection, les dévoilements spirituels (qui découlent de la Grâce Divine),
Je citerai le sheikh Al-Junayd (théologien, maître spirituel, juriste, traditionniste, …) qui disait :
«Comment la connaissance pourrait-elle englober Celui que la pensée n’atteint pas, que la raison ne cerne pas, que l’esprit n’imagine pas, et dont la manière d’être échappe à la réflexion ?
La plus savante des créatures à son sujet est celle qui reconnaît avec le plus de force son impuissance à saisir Sa Grandeur».
(Al Junayd, dans son livre “Enseignement spirituel”).
Cela montre que l’esprit humain, tout en devant reconnaître Sa Réalité et Sa nécessité, ne peut pas enfermer l’Être Divin (l’Infini Absolu) dans les catégories conceptuelles des étant et objets physiques limités et compris dans les modes d’oppositions duelles
A ce titre, le plus étrange dans le christianisme, mon cher ami, reste le fait d’accepter la matérialisation du verbe divin en un être humain, c'est a dire Jésus en sa nature humaine. Dans les idolâtries cette idée est en fait très ancienne, elle existait auparavant dans absolument toutes les anciennes religions, Égyptienne, Grecque etc. etc...
En effet cela engendre beaucoup de problèmes aux gens sincères et les incite à éveiller les chrétiens. Pour les musulmans, les chrétiens, avec cette doctrine abaissante pour le verbe divin éternel, commettent le plus grave des péchés: celui de polythéisme. En effet pour toute pensée sensée, il est aberrant d'attribuer à la Divinité de telles transformations vers la chair. 
Alors  on sait que la pensée chrétienne accepte en totalité d'enfermer même la Divinité en l'Homme dans sa chair alors que leur  vraie profession de foi exige en même temps que la Divinité ne subit ni captivité, ni changement et soutenant également qu'une partie de Dieu dans sa nature divine soit enchaînée, opprimée, souillée etc.
Par chance, en Islam ce n'est point le relativisme de l'Éternel qui est recherché comme dans l'incarnation chrétienne mais l’élévation du relatif humain vers l’éternité divine.. C'est cela le Coran.
Suite a l'avancée de la pensée humaine, il est actuellement connu par tous les chrétiens de par le monde que du fait de son incompatibilité avec la doctrine de Dieu  la déification a de nos jours définitivement cessé d’être la manière préférée de décrire le salut.  , mon cher ami, pourquoi toute mention de déification est actuellement suspecte, hérétique et même ironiquement burlesque.  
C'est justement en ce sens que la particularité de l'incompréhension de nos amis chrétiens sur "Dieu" et "Jésus" qui apparaît de nos jours d'une aberration ne pouvant plus laisser personne indifférent.
Mon cher ami, Jésus, ne fait pas exception, Dieu a toujours été présent au cœur des hommes pétris par l'amour et attirés par son souvenir continuel.
L'Histoire nous révèle tout simplement que certains chrétiens zélés plein de faux amour pour Jésus ont le plus simplement du monde trahi son message, et usant de ses paraboles d'amour total l'ont tout simplement déifié.
Par la grâce divine, l'islam est un rappel en ce sens dans le but de ramener les Juifs vers les enseignements originels de l'unicité divine et en même temps de rappeler aux Chrétiens le message d'amour de Jésus qui n'appelle aucunement a une quelconque déification. Cet héritage englobe le passé et le futur jusqu'au retour de Jésus.
Avec mes salutations.
PS/ Avec les fêtes de l’Aid el Fitr qui clôturent le mois de Ramadhan, j’ai du m’absenter pour rendre visite à des proches parents.  

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

6 Re: DIEU EST-IL TRINE ? l le Mer 13 Juil - 20:57

Wahrani

avatar
Admin
Le débat sur Dieu porte sur une réalité surnaturelle et qui détient le pouvoir absolu et la science illimitée. Comme le Coran le dit dans le verset 11 de la sourate“La Délibération”
 il n'est “Rien qui lui soit semblable”.
L'homme n’est- il pas insignifiant en regard d'un tel être ?
C’est l'intelligence qui connaîtra enfin Dieu, c'est pour elle que Son existence sera rendue tangible. Car l'intelligence et la pensée humaine sont un rayon de cette lumière éternelle qui se reflète dans la matière, et qui lui donne la faculté de connaître et de suivre les étapes conduisant à la réalité primordiale. C'est dans le contenu de ce don divin immense que se manifeste la connaissance de la Vérité.
Le problème de la connaissance de Dieu se pose en Islam en termes clairs. Le Coran qui sert de référence à la conception islamique procède par la méthode du rejet, de la négation des fausses divinités pour affirmer avec force la conception de Dieu Unique

Le rejet des fausses idoles qui sont les formes du polythéisme et de l'obscurantisme est en effet le premier pas à franchir pour la connaissance du dieu unique.

“Prendront-ils des dieux en dehors de Lui?-Dis: “Apportez votre preuve! Ceci est un Rappel pour ceux qui sont avec moi, un Rappel aussi pour ceux d'avant moi.” Mais la plupart d'entre eux ne savent pas la vérité, et restent indifférents.”Coran, sourate 21, verset 24

Dis: ” Allez-vous adorer, au lieu de Dieu, quelqu'un qui n'est maître pour vous ni de mal ni de bien?” Or c'est Dieu qui entend, qui sait.”Coran, sourate 5, verset 76

Rompre avec le monothéisme, c'est perdre de vue ses rapports avec le monde et l'existence, et c'est devenir étranger à soi - même; car on ne peut être plus étranger à soi - même que lorsqu'on a rompu avec sa nature primordiale. Cet état qui se crée sous l'effet de facteurs internes et externes entraîne la rupture avec Dieu, et la chute dans l'abîme de l'asservissement aux idoles, c'est - à dire un retour à la divinisation des phénomènes naturels. Que l'on s'agenouille devant des idoles en pierre, ou que l'on s'imagine que la matière est le principe de toute chose, tous deux signifient recul et chute, et sont un obstacle à l'épanouissement de l'essence humaine.
Le Coran indique ensuite en termes clairs, la voie de la connaissance de l'Essence Sacrée. Il dit:
“Est-ce eux, les créés de rien, ou eux, les créateurs? Ou ont-ils créé les cieux et la terre?
Non, mais ils ne veulent pas de la certitude.” Coran, sourate 52, verset 35 et 36

Tout homme dans quelque condition sociale et individuelle qu'il se trouve recherche la perfection pour soi, du fait même de sa nature, et à cause de son statut d'être doué d'intelligence. Il est prêt à endurer les peines et les souffrances pour s'assurer un meilleur avenir, transformer son état présent en un état plus parfait.
Cet amour inné de la perfection n'est pas l'apanage de l'homme. Il le partage avec les animaux qui eux aussi essaient d'écarter les obstacles qui se dressent sur le chemin de la perfection, et tentent d'éviter tout ce qui est susceptible de les faire reculer. Même les végétaux, et toutes les formes de vie naturelle depuis le minuscule atome jusqu'aux constellations et galaxies, font partie de cette caravane immense qui chemine vers la perfection.

Voici ce que dit un savant à ce sujet:
« Il existe dans le blé un mouvement intrinsèque vers un don plus grand, et dans la rose un désir d'être plus belle et plus parfumée. Il en va de même des hommes, en fonction de la “graine” dont ils sont issus. Lorsque survient un défaut dans le grain de blé, dans la beauté ou le parfum de la rose, ou encore dans le caractère d'un homme, il ne faut pas les imputer à l'aspiration à la perfection, mais plutôt à un accident provoqué par une cause qui s'oppose à cette perfection.

C'est ici que l'on peut mesurer combien la notion de but nous aide à corriger notre pensée. C'est grâce à elle que nous comprenons que cet univers au sein duquel nous nous voyons comme de simples parties minuscules est un univers moral ayant une finalité, et que par conséquent, nous ne sommes pas condamnés à vivre toujours dans l'instabilité et les ténèbres.
Derrière tous ces mouvements se trouve un moteur, et derrière toute chose se trouve une conscience, une pensée immense. Il nous suffit de considérer que la vie est une grande et belle chose. C'est alors que, pour le moins, nous pourrons nous préparer à nous mettre en harmonie avec cette âme universelle, et à comprendre qu'agir à son encontre nous porterait forcément préjudice. »
La raison est un des grands bienfaits de Dieu envers l'homme dans Sa volonté de l'honorer: « Dis: c'est Lui qui vous a produits et vous a assigné l'ouïe et les yeux et les cœurs. Pour peu que vous soyez reconnaissants. »

Un penseur arabe avait dit
« La meilleure chance de l'homme est sa raison, s'il est humilié elle l'honore; s'il chute, elle le relève; s'il se perd, elle le guide; s'il parle, elle dirige ses paroles. »

L'Islam a décrit la raison comme étant l'argument intérieur.
Ce à quoi tend l'Islam, dans le domaine de l'intellect, ce n'est pas la pensée dénuée de pragmatisme, c'est-à-dire la pensée philosophique pure. Le Coran qui rapporte les détails de la création convoque la raison et appelle l'homme à consacrer ses forces vives à réfléchir sur les miracles de la création de l'Univers par Dieu et donc à s'élever à la vérité à travers une pensée libre et éloignée des mythes, afin de ne pas se perdre dans des chimères, mais plutôt de lier sa perception à la réalité de l'environnement qui l'entoure.
Voila en gros le concept islamique de l’Intellect sur la grandeur de Dieu /
Autre chose, mon cher ami, je n’arrive pas à très bien saisir, la notion de «Si Dieu est Éternel c'est parce qu'IL aime son Fils».

Et ma petite tête de Musulman, se pose de nombreuses questions :
-Pourquoi son fils et pas Ses Fils ?
-Surtout pourquoi faire de Dieu, quelque  chose de paire ?

http://dialogue-religion.forumalgerie.net

7 Re: DIEU EST-IL TRINE ? l le Lun 18 Juil - 19:20

Stitten

avatar
@Starheater a écrit:
Avant de t'expliquer ce que j'ai voulu dire, il faut que j'en établisse la base:

  • Nous sommes intelligent parce que Dieu l'est.
  • Nous avons la vie parce que Dieu à la Vie
  • Nous sommes capable de Connaître et Comprendre Dieu parce qu'IL nous y invite, c'est donc que nous capable de comprendre ce qu'IL est réellement.
  • Nous sommes Logique parce que Dieu est Logique
  • Dieu a choisi certains Hommes pour être son Porte- Parole
  • Dieu ne peut pas nous montré le Tableau Final car nous ne sommes pas rendu à l'étape de la Logique Supérieur
  • Au Commencement était le LOGOS (Logique; c'est ce qui était écrit dans dans certaines ancienne Bible, c'est de ce mot que vient le mot Logique)
  • Dieu est infiniment Heureux
  • le NOM de Dieu est: IL était, IL est et IL vient (Sa Suprématie est dans son NOM, à part LUI, IL n'existe aucun autre Dieu
  • Dieu Porte multiple NOM qui le décrit et Révèle ce qu'IL EST (ELOHIM = Les Dieux = Père et Fils. Tous les DEUX sont Égales.
  • Le Mot Père ne sert qu'à nous approcher de LUI
  • Le Père est le Plus Puissant, mais IL partage sa Puissance avec son Fils lequel IL fait son Égal (preuve dans la Bible).
  • Dieu aime le Verbe, et le Verbe aime Dieu


Analyse la dernière phrase, c'est le Fait qu'ILS s'aiment qu'ILS sont Éternel.
L'Amour qu'ils ont un pour l'autre est SANS LIMITE, pensé le Contraire est de restreindre Dieu à posséder une Limite comme l'Humain.
Quand la Bible parle que l'Humain fut créé à l'Image de Dieu, c'est la Stricte Vérité. Mais l'Image de Dieu s'est développé dans TOUT ce qu'il a créé, autrement dit, Dieu a laissé son emprunte dans Toute sa Création, ceci inclut son Fils également.
Si dans la Bible Dieu est appelé Père, c'est qu'IL est l'Image d'une Famille étant Père et Fils.
Scientifiquement parlant, donc, dans la VRAI Réalité, Dieu a Toujours exister avec la Hiérarchie des Anges, tu ne peux pas dire le Père est mâle, Dieu n'a pas de Sexe, ni le Père, ni le Fils. Pour t'expliquer à quel point Elohim peut être Puissant, c'est que l'Avenir existe au même moment ou j'écris ces mots, et cela, à l'infini. Ce que je te dis est aussi Vrai que Dieu existe. Il n'y a rien à propos de Dieu que l'Humain ne peut savoir, tout ce que Dieu est, l'humain peut le Comprendre, ceci est dû au Fait qu'il est à l'Image de Dieu. La seul chose que l'humain ne peut savoir sont toutes les Ramifications de Dieu, ça pourrait se comparé à te demander de m'expliquer le corps humain dans tous ses détails infimes, ces choses ne sont pas à la porté de l'humain, de toute façon, l'humain n'a pas besoin de connaître ces choses.
Nous avons créé des "convention" en Science Exact, Neutron négatif et Électron Positif, il n'en n'est pas de même dans le Ciel de Dieu, c'est pour cette Raison que l'Univers à été créé de synthèse par Dieu en se servant de Son Image, c'est pour cette Raison que l'Univers va disparaître, il a été créé que pour faire des Fils de Dieu. Le Premier à Gouverner la Terre Fut Satan, Celui-ci avait la Nature de Dieu en Lui, l'inconvénient est qu'à force de rester dans la Matière, il s'est pervertie car il était moins en contact avec Dieu, résultat il devint un Démon (rien a voir avec le livre d'Hénoch), c'était une conséquence Logique d'être séparé de Dieu. Dieu le savait, c'était dans Son Plan que Satan devienne l'Adversaire de Dieu, et ceci afin qu'il inspire les humains à mal faire, car l'être humain ne pouvait pas contenir l'Esprit de Dieu sans mourir, Il fallait formé l'esprit de l'humain afin de le préparer à chercher la Divinité (Dieu). Car juste à elle seul l'ignorance fait naître bien des défauts, des impuretés, des déviances, etc...Je crois, mais je n'en suis pas certain, que c'est là qu'est devenu la nécessité de faire des sacrifice de Sang.
Car tout dans la Bible possède une raison qui se justifie par l'intelligence de l'explication logique. Le Don qu m'a été donné par l'Esprit Saint, fut justement de faire ma part de dévoilement des nombreux Mystères qui existent dans la Bible. 
Au cas que je ne te l'aurais pas dis, je vais levée le voile qui recouvre le Mystère de la femme de Lot changé en statue de Sel, ça va t'aider à comprendre mieux la Bible.
Starheater
Cher ami, toujours dans mes discussions avec des amis chrétiens, j’ai entendu que je ne comprends pas trop bien la Bible, d’autant plus que les textes bibliques sont imagés (ce sont des paraboles) et donc si on les comprend au premier degré, on est sur de se tromper. De toute évidence, la Bible divinise Jésus :
« Le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement. Amen ! » Romains 9.5
« Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. » (Col 2.9-10)
 
Ainsi comme on voit les doctrines chrétiennes placent Jésus Christ au centre des dogmes et des croyances, faisant de lui un Dieu, objet de culte, d’Amour et d’Espérance. C’est de lui que dépend le Salut ou la perdition, la Rédemption des péchés, le jugement, bref, la vie et la mort. A côté de Jésus, Le Vrai Dieu s’efface, Il n’a pas un grand rôle à jouer sinon celui d’aimer Ses créatures, toutes sans exceptions, même ses ennemis parmi les incroyants et les idolâtres.
 
Cette croyance s’inscrit dans la logique même des fausses conceptions faisant de Dieu, un père, donc affectueux et compatissant à l’égard de ses enfants, un Dieu d’Amour et de tendresse qui traite sa postérité de la même façon, qu’il s’agisse des justes ou des méchants. Selon cette théorie, même Satan, en tant que créature divine, pourrait prétendre à l’amour de Dieu et à notre amour également, pourquoi pas, puisque nous devons aimer nos ennemis.
Dans ce cas, il y a lieu de s’interroger sur le sens de la notion de Justice divine et comment devra-t-elle se concrétiser ?
Ainsi, on comprend pourquoi les Chrétiens ont tendance à transgresser les interdis, à confondre le licite et l’illicite car, selon eux, le Salut et le Paradis sont d’office promis à tout le monde ! Est-il juste que les vertueux qui souffrent durant toute leur vie pour l’amour de Dieu soient considérés et récompensés comme les criminels qui oppriment, exploitent et tuent leurs semblables ?
Ce sont ces erreurs que le Coran s’est appliqué justement à corriger. Car il s’agit d’une question décisive, qui va déterminer le sort et le destin final de l’humanité. Après la mort, prendront fin les épreuves, la foi et les œuvres et il ne reste plus que le jugement dont il résulte -et pour l’éternité- châtiment ou récompense. Dieu ne rendra pas la vie à ceux qui ont fait le mal pour réparer ni à ceux qui ont fait le bien pour en faire davantage encore. Seul sera pris en compte ce qui a été acquis. ‘‘Aujourd’hui, c’est un jour d’action sans bilan et demain un jour de bilan sans action’’.
 
Qui est donc Allah (ou Dieu) selon le Coran ?
 
D’après le Coran, Dieu est Un, Transcendant, Indescriptible, Indivisible, Incomparable, Le Créateur, l’Éternel, Le Sublime, Le Saint, Le Pur, Le Parfait, l’Absolu. Il n’a pas été engendré et Il n’a pas engendré. Nul ne Lui est égal. Il est Le premier et le Dernier, l’Apparent et le Caché, le Commencement et la Fin, Il connaît parfaitement toute chose ; Il est la ‘‘Cause sans cause de toutes les causes’’, Il subsiste par Lui-même, Il se suffit à Lui-même, Il ne mange pas, ne boit pas et ne dort pas. Il est Immatériel et Intemporel, Il n’a ni corps ni forme, Il est Impénétrable, Imperceptible, Infatigable et Immortel. Il dirige l’Univers et tout ce qu’il contient, Il maintient l’équilibre de l’Existence.
 
1 .L’unicité d’Allah : Allah est unique. Il n’a pas d’associé, Il est Unique par Lui-même, par Ses attributs et par Ses actions. Le fait qu’Allah soit un, unique, signifie qu’Il n’a pas de semblable, qu’Il est sans pareil, que nul ne Lui ressemble et que nul n’est en mesure de L’égaler.
 
Il est le créateur de tout à partir de néant. Il n’a ni parents, ni enfant ni compagne, ni intercesseur, ni intermédiaire, ni limites, ni avant ni après, ni lieu ni temps : Il est insaisissable par l’entendement humain. Ses qualités, Ses attributs, Ses noms et Ses actions sont uniques. L’unicité d’Allah est le premier pilier de l’Islam que tout croyant doit professer sans jamais le remettre en cause. Ce principe est tellement fondamental que le
«chirk», c’est-à-dire le fait d’associer à Allah une autre divinité, figure parmi les plus graves péchés : «Dieu ne pardonnera point qu’on lui associe d’autres dieux, Il pardonnera les autres péchés à qui Il voudra, car celui qui associe à Dieu d’autres divinités commet un péché impardonnable.» (Sourate 4-48)
 
Le principe d’unicité d’Allah constitue donc la base de notre religion : le seul fait de prononcer : « la ilaha illa Allah », il n’y a de Dieu qu’Allah, sincèrement suffit avec la miséricorde d’Allah à entrer au Paradis. Il en résulte qu’Allah est le Seul à qui nous devons une pleine obéissance et le Seul devant lequel nous devons nous prosterner.
 
Nous ne devons jamais nous prosterner ni devant un Prophète ni devant un saint ou un roi. Seul Allah est digne de notre adoration et Seul devant Allah nous devons nous repentir.
 
Pourtant, Cher ami, tu ne peux qu’être en plein accord avec moi que notre intelligence humaine est sensée être incapable d'appréhender l'Essence divine, et c'est la raison de la foi, sentir la présence de Dieu en soi, et se contenter de manifester sa foi par la soumission aux directives divines sans penser pour autant à l'entité divine, sa vraie forme ou ses réelles manifestations.
Pat ailleurs, je suis certain que Dieu n’a pas besoin du Saint Esprit pour se faire connaître à Ses créature ou faire comprendre Sa parole.
Les Musulmans n’ont pas besoin du Saint-Esprit. Ils sont en relation directement avec Dieu. Ils s’adressent directement à Dieu conformément à Sa Parole dans le saint Coran :
"Si Mes serviteurs t’interrogent à Mon sujet : qu’ils sachent que Je suis tout près d’eux, toujours disposé à exaucer les vœux de celui qui M’invoque." Coran, Sourate 2 -136
"Votre Seigneur a dit : Implorez-Moi, Je vous exaucerai !" Coran, Sourate 40 -60
"N’as-tu pas vu que Dieu est au courant de tout ce qui se passe dans les Cieux et sur la Terre ? Il n’est point de conciliabule à trois où Il ne soit pas le quatrième ni à cinq où Il ne soit pas le sixième. Que le nombre des participants soit en moins ou en plus, Dieu est tout le temps avec eux, en quelque lieu où ils se trouvent. Et Il leur rappellera leurs actes le Jour de la Résurrection, car la Science de Dieu n’a pas de limite." Coran,Sourate 58 -7

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum